• Coups de cœur Jardins Monuments

     
      Les coups de cœur de Yantra
     
    Jardins
     

    Les jardins à visée thérapeutique

    Apporter du bien-être, accompagner autrement, grâce au jardin

    La gare de Cauterets

    en Hautes-Pyrénées (65)... Un air de western

    Coups de cœur BROUILLON Jardins Monuments

    Gare de Cauterets, façade principale

     

     

    Les acrobates du Viaduc de Millau

    Millau, en Aveyron (12), Occitanie (anciennement Midi-Pyrénées). Un Viaduc à Millau...
    LE Viaduc de Millau, un monument parmi les 21 préférés des Français en 2015 ! (millau.fr)

    Record mondial de hauteur, culminant à 343 m (plus haut que la Tour Eiffel), long de 2 460 m, le Viaduc effleure la vallée du Tarn en 9 points seulement.
    Conçu par l’ingénieur français Michel Virlogeux et dessiné par l’architecte anglais Lord Norman Foster, il s’inscrit parfaitement dans un paysage naturel grandiose et intact : un tablier métallique au dessin très fin décrivant une légère courbe, supporté par des haubans, lui prodigue des allures de voilier, le tout reposant sur 7 piles, très élancées >>>

    Frissonnez avec ces ouvriers des hauteurs, ces acrobates du vertige ! ... >>>

    Un peu d'histoire

    Le 16 décembre 2004 voit l'ouverture à la circulation du Viaduc de Millau, l'un des joyaux architecturaux de l'Hexagone, géant d'acier et de béton.

    Il est l'aboutissement d'un projet exceptionnel après 13 ans d'études et 3 ans de travaux. Un chantier titanesque... en images !

     

     

    Un voyage à remonter le temps

    La saison touristique a repris au château de Lagarde...

    Cette belle endormie longtemps restée fermée au public revient à la vie grâce à l'initiative du nouveau propriétaire Francis Tisseyre. Cet ancien du textile, exploitant agricole n'a pas hésité à remonter ses manches pour installer 120m de barriérage neuf pour accueillir les visiteurs avant de s'attaquer aux bâtiments annexes à l'entrée du domaine.
    Ils datent du XVIIIe siècle et les destinent au public : sanitaires, boutique et salle de conférence avec salle vidéo. Mais pour l'heure il s'agit de remonter les murs pierre à pierre et les consolider... un travail de titans.
    Depuis l'été dernier (2014) le château est ouvert aux visites et la nouvelle association de sauvegarde château de Lagarde (la CESDL) œuvre pour valoriser le parcours des visiteurs ainsi que pour cristalliser à terme les ruines et les rendre de nouveau accessibles. En entendant, Tristan Bergerot passionné d'histoire est le président de cette jeune association. Il nous propose de remonter le temps grâce à une reconstitution virtuelle 3D autour de ces imposantes ruines de celui que l'on surnomma « le Versailles des Pyrénées » [...]
    « Lagarde est lié à Montségur, le seigneur de Montségur, François de Lévis décide de construire sa forteresse à Lagarde et crée un nouveau village sur le modèle de la bastide de Mirepoix », précise Tristan qui s'est appuyé sur des gravures et dessins pour cette restitution des bâtiments au 17e siècle mais également sur l'archéologie et les textes d'archives. [...] [Domaine de Lagarde : le petit Versailles des Pyrénées revisité en virtuel 3D (http://www.ariegenews.com/ariege/tourisme_loisirs/2014/77117/domaine-de-lagarde-le-petit-versailles-des-pyrenees-revisite-en-virtue.html). Attention, le site demande un nom d’utilisateur et un mot de passe. Le site indique : « Restricted »... :-/] 

     

     

    La vidéo 3D  qui reconstitue Toulouse telle qu’elle était au temps des Romains

    Accueil

    Au temps des Romains, Tolosa était entourée de larges murailles solidifiée par d’imposantes portes d’entrées

    Vous documenter tout en vous divertissant, c’est la démarche du musée Saint-Raymond de Toulouse qui propose sur sa chaîne You Tube une vidéo retraçant les grandes évolutions de Tolosa de l’an 800 avant notre ère jusqu’au temps des Romains.

    Un voyage passionnant par lequel le musée Saint-Raymond retrace les grandes mutations commerciales et urbaines de ce foyer de peuplement devenu une cité parfaitement structurée au temps des Romains. >>>

     

     

    Connaissez-vous le Trou du Curé ?

    ... un lieu de passage incontournable pour ceux qui vont de Toulouse à Perpignan sans passer par l’autoroute... [archive]

    Coups de cœur Jardins

     

     

    Vertigineux !
     
    Accueil
     

    Le Puits initiatique du palais de la Regaleira (en portugais : poço iniciático) est une fabrique de jardin du palais de la Regaleira de Sintra (Portugal) qui « conduit » symboliquement l'initié des ténèbres vers la lumière en passant par plusieurs « paliers »1.

    Aspect et symbolique du puits de la Regaleira

    Ce puits initiatique a l'aspect d'une tour inversée de 27 mètres de haut1 qui s'enfonce dans la terre. En effet, la terre est le symbole de l'utérus maternel, en même temps que le lieu de la sépulture, où chacun retournera. (A Quinta da Regaleira - Um dos lugares mais simbólicos da Maçonaria em Portugal [archive])

    Le puits comporte un escalier en spirale, soutenu par des colonnes aux chapiteaux sculptés. Ses neuf paliers1 pourraient être une évocation des neuf cercles, de l'Enfer, du Paradis et du Purgatoire, de la Divine Comédie de Dante. Au fond du puits se trouve encastrée une rose des vents de marbre à huit pointes, disposée sur une croix des Templiers. (Poço Iniciático, Quinta da Regaleira, Sintra [archive])

    En bas du puits, il faut cheminer à travers un labyrinthe de grottes humides où l'on est contraint de progresser en se penchant. (Palácio e Quinta da Regaleira [archives de Câmara Municipal de Sintra : [http://arquivo.cm-sintra.pt/])

    1. Guide Michelin « Portugal » p. 167

    Wikipédia

    Voir aussi l'ntéressantissime site : Un Sac sur le Dos

     

     

    Elle refait surface !

    Une église mexicaine immergée par la construction d’un barrage fait occasionnellement parler d’elle en sortant des flots. Grâce à quelques rares décrues, les visiteurs peuvent découvrir la sublime architecture de ce bâtiment du XVIe siècle.

    Dans les montagnes de l’État du Chiapas, au sud du Mexique, se trouve un réservoir d’eau atypique : le Nezahualcoyotl. Là, surgit de temps à autre une bâtisse d’une autre époque. Une église de l’ère coloniale, submergée par les flots lors de la construction d’un barrage, dans la seconde moitié du XXe siècle.

    Selon Carlos Navarante, un architecte qui travaille avec les autorités mexicaines sur un rapport relatif à l’église, le bâtiment dépendait du monastère voisin de Tecpatan, fondé en 1564. L’église aurait été fondée par le prêtre dominicain Bartolomé de Las Casas, arrivé dans la région au milieu du XVIe siècle. Mais entre 1773 et 1776, de grandes épidémies de peste amènent les habitants à déserter l’endroit avant qu’en 1966, un barrage soit édifié pour retenir l’eau acheminée par la rivière Grijalva. Le bâtiment est alors submergé par les flots et semble perdu à tout jamais...

    En 2002, une sécheresse vient frapper la région mexicaine de Quechula et entraîne une décrue du réservoir. L’eau est alors si basse que les visiteurs peuvent découvrir l’église engloutie depuis plusieurs décennies.

    Il faut attendre 2015 et une nouvelle décrue pour que le bâtiment soit de nouveau visible. Les locaux et autres touristes s’empressent alors de profiter de la beauté de cet édifice fantôme...

    >>> voir la suite sur Daily Geek Show

    >>> voir une vidéo sur L'Internaute

     

     

     

    Retour à la première page des Coups de Cœur

     

    Haut de page