• Yeux aux petits soins (2)

    ... page précédente (Soins des yeux et de la vue)

     

    Des soins - produits spécifiques

    Il est aisé de réaliser soi-même des préparations phyto-cosmétiques adaptés à chaque type de soin...
    S'agissant des
    infusions, il convient d'utiliser uniquement de l'eau distillée, de pluie -recueillie à la campagne- ou en bouteille non minéralisée ; toutes les doses sont données pour ½ litre d'eau.
    Les infusions se conservent très peu de temps (1-2 jours). Les "huiles" et autres préparations ne doivent pas l'être plus d'un an (grand maximum) et dans des conditions favorables : dans de petits flacons en verre coloré, à l'abri des lumière, humidité, chaleur.

    Si vous connaissez bien les plantes, vous pouvez les récolter lors de balades, en respectant bien sûr ces quelques principes de base : ne ramassez ou ne cueillez que ce qui vous est familier, identifiable et sain (ne doutez pas, sinon laissez !) et ce par temps sec, de préférence dans la matinée.
    Il vous faudra aussi respecter les modes de séchage et de conservation de vos récoltes...
    Sinon, vous pouvez vous procurer les plantes dans des boutiques spécialisées qui garantissent des végétaux exempts de produits chimiques.

     

    Rides, ridules, pattes d'oies

    Si vous disposez d'un poêle (à bois ou à charbon) pour vous chauffer l'hiver, vous pouvez essayer les préparations suivantes, en raison de leur long temps (3-4 heures) passé au bain-marie.

    - Huile aux fruits d'églantier (cynorrhodons *)
    Préparation. Versez 200 g d'huile de tournesol ou d'amande douce dans un flacon et ajoutez une vingtaine de cynorrhodons. Fermez hermétiquement et laissez chauffer au bain-marie pendant 3 heures. Filtrez.
    Utilisation. Appliquez en massages légers autour des yeux puis laissez agir 20 minutes avant de retirer l'huile avec une lotion douce pour les yeux, du commerce ou fabriquée "maison".

    * Qui peuvent être tout aussi bien les fruits de vos rosiers, si vous avez la chance d'avoir un jardin. Il va de soi qu'il vous faut les cultiver sans produits chimiques...

    - Huile aux fleurs de lin
    Préparation. Mettez 40 g de fleurs dans une quantité suffisante d'huile d'amande douce pour les recouvrir. Faites cuire au bain-marie dans un récipient fermé pendant 4 heures. Filtrez.
    Utilisation. Appliquez en massages légers autour des yeux puis laissez agir ¼ d'heure avant de retirer l'huile avec une lotion douce pour les yeux, du commerce ou fabriquée "maison".

    - Huile de pétales de rose
    Mêmes procédés de préparation et d'utilisation qu'avec les fleurs de lin.

     

    Sinon, vous trouverez en para-pharmacie ou boutique "bio"...

    - Huile de rose musquée du Chili

     

     

    Irritation et inflammation des paupières

     

    • Blépharite (inflammation du bord libre des paupières)

    Ludovic Lemoine, Diet-info n° 123 (février 2002)

    - Lavez les paupières et appliquez sur chaque œil l'une des infusions suivantes

    ... pendant 10 minutes : bleuet des champs (20 g de fleurs séchées) OU camomille romaine (20 g de fleurs séchées) OU framboisier sauvage (10 g de feuilles) OU mélilot (20 g de sommités fleuries) OU myosotis (10 g de sommités fleuries) OU tilleul (30 g de fleurs)

    ... pendant 15 minutes : sureau noir (25 g de fleurs)

    ... pendant 20 minutes : géranium "herbe à Robert" (10 g de sommités fleuries)

    ... pendant 30 minutes : rose rouge (10 g de pétales)


     

    Non, je n'ai pas oublié le bleuet ! Cette jolie fleur très visitée par les insectes butineurs (abeilles, papillons...) est pour les soins externes des yeux, ce que carotte, myrtille et cassis * sont pour les nutriments qu'ils leur apportent par voie interne : incontournable !

    * voir la page "les nutriments"

     

    Le bleuet ou centaurée à fleurs bleues

    Voyez aussi l'article Animaux spirituels et célestes (Le Sagittaire)
    et la page CENTAURES (Sagittaire)

    * Un hydrolat (ou eau de distillation, eau distillée aromatisée chargée de molécules aromatiques hydrosolubles) est un extrait d'une plante aromatique ou non obtenue par entraînement à la vapeur.
    Font partie des hydrolats les eaux florales, obtenue à partir des fleurs (eau de fleur d'oranger, eau de rose, etc.)

    Wikipédia

    Essencier ou vase florentin (détail)

      La vapeur, en traversant la plante dans l'alambic, se charge des composés aromatiques de l'huile essentielle contenue par la plante. Cette vapeur les entraîne ainsi à travers le col de cygne puis dans le serpentin. Il s'agit donc d'un « entraînement » à la vapeur d'eau de source.
    Tous ces composés volatiles se condensent ensuite dans le serpentin pour donner un distillat qui vient s'écouler dans le vase florentin tout au long de la distillation.
    Une partie du cocktail moléculaire et aromatique ainsi obtenu vient alors se décanter en surface dans le vase florentin : l'huile essentielle.
    Au dessous, on retrouve l'hydrolat aromatique : l'eau de source distillée qui s'est enrichie après décantation de principes actifs aromatiques.

    Certains, identiques à ceux présents dans l'huile essentielle, s'y retrouvent en plus faible concentration ; d'autres, hydrosolubles, ne se retrouvent pas dans l'huile essentielle

    Essenciagua.fr

    [Ainsi] les hydrolats ont souvent, mais pas toujours systématiquement, les mêmes propriétés que l'huile essentielle de la même plante.
    "L'hydrolathérapie" désigne la thérapie par les hydrolats (ou eaux florales).
    Contrairement aux huiles essentielles souvent dangereuses pour les non-initiés,

    les hydrolats peuvent être utilisés chez le jeune enfant, les femmes enceintes
    ou les personnes fragiles voire chez les animaux

    car ils sont souvent très bien tolérés.

    cfaitmaison.com

    Voyez aussi : Conseils pour utiliser les hydrolats par l'expert Julien Kaibeck

    Et aussi l'article Remèdes conseillés en revue pour : élixir, teinture alcoolique...

    Et pour finir avec le bleuet...
    voici un poème de Robert Desnos [3]

    C’est la reine des hirondelles

    Qui porte collier de bluets [4],

    Bluets des champs et des javelles [5],

    Bluets.

    C’est la reine des hirondelles

    Qui s’éclaire avec des chandelles

    Et des bluets.

     

    [3] ... que j'ai trouvé sur http://anne-miscellanees.blogspot.fr/2011/05/clin-doeil-gwendoline-il-en-reste.html
    Robert Desnos est un poète français, né le 4 juillet 1900 à Paris et mort du typhus le 8 juin 1945 (à 44 ans) au camp de concentration de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie à peine libéré du joug de l'Allemagne nazie (Wikipédia)

    [4] "Bluet" est un autre nom du bleuet, plante à fleur bleue : bleuet ou bluet des champs, des montagnes.
    C'est aussi le nom vernaculaire donné au Québec à des plantes à baies bleues du genre Vaccinium (myrtille ou airelle). "Bluet des Vosges" est l'appellation donnée aux myrtilles cultivés en France, hybrides de Vaccinium corymbosum, pour les distinguer des myrtilles sauvages des Vosges.
    Remarquons, au passage, que Bleuet et Myrtille sont tous deux, à leur manière, les amis des yeux ! ;-)

    [5] Javelles. Agriculture, mais vieilli : plusieurs brassées de céréales (blés, seigle, avoine) fauchées (à la main ou par la "javeleuse"), demeurant couchées en petits tas sur le sillon jusqu’à ce que le grain sèche et jaunisse ; on les lie ensuite en gerbes. Viticulture : petits faisceaux de sarment. Ce terme désigne également des tas de sel tirés des marais salants.

     

    Le conseil d'Edgar Cayce, en cas d'inflammation des yeux : cataplasmes d'épluchures de pomme de terre crue "bio", avant de se coucher, à même la peau, sur paupières fermées.
    Excellent pour le globe oculaire tout entier, améliorant la circulation lymphatique dans l’œil : les tissus oculaires sont aussi nettoyés
    et "ravigotés" !

     

    • Orgelet (ou "compère-loriot", bouton enflammé gros comme un grain d'orge sur le bord externe de la paupière)

    Antibiotiques naturels, Dr JP Willem (2006) pour les 2e et 3e recettes

    - Laissez infuser 60 g de bleuet (plante entière) pendant ½ heure dans 1 litre d'eau bouillante.
    Laissez refroidir. Appliquez en bain d’œil décongestionnant.

    - Le pouvoir de l'or : passez une alliance en or délicatement sur le bord de la paupière à plusieurs reprises.

    L'or a une affinité particulière pour certains tissus, dont la peau ; il est considéré comme
    un élément minéral-trace, capable de ralentir le processus de toute inflammation

    - Cataplasmes d'amidon ou de "maïzena"

    L'amidon, fécule de pomme de terre, détend les tissus en atténuant leur inflammation
    La "maïzena", fécule de maïs, calme l'inflammation

     

    En cas de conjonctivite     

    - Faites bouillir 30 g de fleurs de bleuet pendant ¼ d'heure dans un litre d'eau. Laissez refroidir.
    Appliquez en bain d’œil décongestionnant.

     

    En cas de paupières gonflées

    - Passez un glaçon sur les paupières (brrr !)
    Cela relancera la micro-circulation dont le ralentissement est responsable des paupières gonflées.

    - Clignez des yeux rapidement, plusieurs fois de suite.
    Cette "gym des yeux vifs" permet en outre de "ré-accommoder" occasionnellement la vue au cours de la journée, en cas de fatigue oculaire.

    Je pratique régulièrement ce petit massage, simplissime (on ne peut pas plus !), qui détend efficacement, durant mon travail devant l'écran de l'ordinateur ou après avoir lu longuement. ;-)

     

    Œdèmes ou "poches sous les yeux"

    - Masque à la pulpe de pomme de terre crue
    Envelopper la pulpe finement râpée dans une compresse imbibée d'une infusion de bleuet.
    Laissez agir pendant ½ heure et rincez avec l'infusé.


    - Appliquez pendant 10 minutes des compresses imbibées de l'une des infusions suivantes :

    • Noisetier : 10 g de feuilles
    • Romarin : 30 g de sommités fleuries

     

    Par ailleurs...

    évitez de boire trop d'eau le soir avant le coucher -paupières gonflées, œdèmes...

     

     

    Les yeux "battus" ou comment atténuer les cernes

     

    • Cernes héréditaires

    Regardez si papa, maman, en ont aussi... Dans ce cas, il n'y a pas grand' chose à faire, à part les camoufler : opération maquillage obligatoire !

    - Utilisez un correcteur anti-cernes, dont il existe plusieurs modèles : en bâtonnet, crayon, stylo, pinceau, embout mousse...
    Choisissez une teinte légèrement plus claire que la couleur de votre peau.
    Posez-le en petites touches, puis lissez doucement, du coin interne de l’œil au coin externe.
    Enfin, appliquez un peu de poudre libre pour fixer l'anti-cernes.

     

    • Cernes dus à une mauvaise hygiène de vie

    Fatigue, stress, tabac, alcool... Il n'y a pas 36 solutions, il faut "rectifier" tout ça !

    - Apprenez à vous coucher tôt : le sommeil avant minuit est le plus réparateur.

    - Essayez de dormir le plus d'heures possible par nuit : nous avons chacun nos propres rythmes, certains d'entre nous plus courts, d'autres plus longs que la "moyenne" (qui serait de 8 heures), sans que cela ne soit dommageable pour notre santé.
    En fait, soyez à l'écoute de votre corps et vous pourrez déceler ses besoins, en sommeil en l'occurrence ; le nombre d'heures qui vous est vraiment réparateur est celui que vous devez adopter.

    On raconte que Napoléon Ier était dispos après 4 heures de sommeil seulement... Quoi qu'il en soit, il existe aussi des méthodes de relaxation très courtes (½ heure environ) qui permettent de remettre sur pied rapidement dans le cours de la journée. Nous les verrons ultérieurement.

    - Évitez alcool, tabac et faites du sport pour "décompresser" ! Vous vous sentirez mieux...

    Il vous faudra 1 mois environ pour voir de réels résultats au niveau des cernes.

    • Cernes causés par une mauvaise circulation sanguine

    Pour ceux qui sont concernés par le problème de circulation sanguine  il faut...

     

    - matin et soir un soin "spécial contour des yeux" qui stimule la micro-circulation, hydrate et apaise.
    Appliquez-le en petite quantité -trop de produit resterait en surface et imbiberait la peau en créant des gonflements- et massez doucement -la peau à ce niveau est très fine et fragile- de l'intérieur vers l'extérieur de l’œil ; pianotez doucement avec les doigts ;

    - une crème spécifique (à base de jojoba, amande douce...) à laquelle vous ajoutez 2-3 gouttes d'une solution huileuse associant les huiles essentielles de citron, marjolaine, ylang-ylang et lavande.

    Après avoir acheté un petit pot de crème pour peau sensible et/ou sèche, hydratante... (peu importe, du moment qu'elle est douce et "bio"), j'ai ajouté 2 gouttes de chacune des-dites huiles essentielles (HE).
    En pot pour évidemment mettre les HE.
    En petit conditionnement (200-250 g maxi) pour une meilleure conservation des propriétés des HE, qui à la longue risquent de s'éventer.
    2 gouttes d'HE pas plus -vous savez, par exemple, que le citron est irritant- voire une seule goutte si vous avez les yeux vraiment sensibles.
    Les HE versées directement sur la crème, il faut les mélanger avec celle-ci ; le métal n'est pas indiqué puisqu'il interagit avec les molécules des essences végétales ; le verre est neutre, mais il est peu probable d'avoir une cuiller en verre sous la main, mieux vaut utiliser un bâtonnet ou une cuiller en bois, matériau en affinité avec les essences végétales.
    Un résultat frais et vraiment agréable, un soin à utiliser au quotidien, au-delà même des "problèmes" de cernes
    ;-) 

     

     

    • Astuces pour tous

     

    - Appliquez des compresses imbibées de l'une des infusions suivantes, pendant 10 minutes :
    Camomille romaine (10 g de fleurs) - Noisetier (10 g de feuilles)

    - Ébouillantez des sachets de thé ou de tisane (camomille), laissez tiédir et mettez au réfrigérateur.
    Appliquez sur les yeux pendant 15 minutes.

    - Lorsque vous posez un masque pour le visage, appliquez également des cotons imbibés d'eau florale au bleuet sur les yeux.

    Ceci a un double avantage : vos yeux profitent des bienfaits du bleuet tandis que vous êtes obligé de vous allonger et de vous relaxer le temps du masque (10 minutes - ¼ d'heure) !
    Et voyez juste ci-dessous.

    Le soir, lorsque vous rentrez chez vous, donnez-vous 7 minutes de détente, allongé avec deux disques de coton (ceux à démaquiller conviennent bien) humectés d'eau de rose ou de bleuet posés sur les yeux clos.

    Vous pouvez aussi utiliser un masque empli de gel spécial que vous placez au réfrigérateur (ou dans l'eau chaude, pour d'autres soins comme par exemple résorber une ecchymose, voir plus loin : Les accidents de l’œil) avant utilisation.

    Ceux qui travaillent devant l'ordinateur se trouveront bien de se pulvériser de l'hydrolat de rose, qui régénère et purifie l'aura ; comme cet hydrolat est également très apaisant, ils n'hésiteront pas à le pulvériser directement dans les yeux !

    Et voyez le conseil plus bas.

    Rosa Centifolia, l'une de mes fleurs préférées !

    Le conseil ayurvédique : 3 gouttes d'eau de rose dans chaque œil, plusieurs fois par jour.

    Je suis très souvent ce conseil. J'achète une eau de rose la plus pure possible, la plus authentique. Le prix n'est pas si élevé, en tout cas plus abordable que l'huile essentielle de rose !
    J'ai la chance de vivre à deux pas d'une fabrique d'huiles essentielles et d'hydrolats qui propose un grand choix de produits de bonne qualité, que l'on retrouve dans les pharmacies et boutiques "bio" du coin, à bon prix.
    Bref, je m'instille quelques gouttes d'hydrolat de rose dans chaque œil à l'aide d'un compte-gouttes que je réserve à cet usage. L'eau de rose adoucit le plus souvent, mais de temps en temps, un œil se met à piquer dès la réception de la goutte. Ça fait parfois très mal, mais l'effet désagréable, très local (la "piqûre" proviendrait du fait que les yeux fatigués ou irrités se "décongestionnent", ce qui est positif), disparaît rapidement et totalement. J'ai la sensation que mes yeux sont "lavés", débarrassés de la pollution environnante, autrement dit : "je suis bien dans mes yeux".
    Quand le contenu arrive à environ la moitié du flacon, j'en ouvre un nouveau "pour mes yeux". Le contenu du précédent me sert dorénavant pour le visage. ;-)

     

    Hildegarde a « vue »

    Hildegarde ??? Qui est-ce ?

     

    En tout cas, pour la vue, elle conseille de manger du pissenlit ou encore...

     

     

    Fatigue des yeux

    c'est par là ! >>>

     

     

     

    haut de page