• 2-Lupin Lupinus

    Page créée mi-décembre 2018

    Lupin

    Lupinus

    Les lupins constituent un genre de plantes (Lupinus) de la famille des Fabaceae (anciennement les Légumineuses) regroupant de très nombreuses espèces. Ce sont des espèces annuelles ou vivaces, herbacées ou ligneuses, de l'Ancien et du Nouveau monde.

    0-0-court-brouillon

    Les lupins ont des tiges florales solides, de 1 mètre ou plus, avec des feuilles composées palmées  (L.Sabourin et H.Fuchs, préf. Pierre Chaumier "Dans votre jardin des fleurs toute l'année" Paris, Flammarion 1965). Le nombre de folioles varie de 5 à 11.

    Avec ses fleurs blanches teintées de bleu au sommet, en corolles papilionacées, formant des grappes terminales, le lupin est très décoratif et attire les insectes butineurs pollinisateurs, ce qui est un élément extrêmement positif en faveur des vergers, des légumes fruits ou graines.

    D'ailleurs, certaines espèces de lupins sont cultivées depuis plus de 14 000 ans pour leur graines, pour l'affouragement des animaux d'élevage et aussi pour leur capacité à améliorer les sols et comme plantes ornementales.

    0-0-court-brouillon

    Les lupins poussent à l'état sauvage dans les sols sablonneux

     

    Le lupin dans l'alimentation

    (Wikipédia) (jardinage.Le Monde) 

    La graine, également appelée par métonymie « lupin », est un aliment.

    0-0-court-brouillon

    Tramousses, graines saumurées de Lupin blanc Lupinus albus, consommées à l'apéritif

    Alors que les graines de lupin se consommaient déjà 2000 ans avant J.C. en Égypte puis dans la Rome antique... aujourd’hui, on trouve surtout les grosses graines de lupin, jaunes, de forme carrée, saumurées dans des mélanges apéritifs qui jouxtent les bocaux d’olives.

    Les graines de lupin peuvent être utilisées par les industriels comme émulsifiant biologique ; elles peuvent compenser le manque de lysine de la farine de blé dans les produits céréaliers. La farine de lupin, qui a donc des propriétés émulsifiantes, peut remplacer les œufs dans les produits destinés aux personnes allergiques aux œufs, ou en diminuer la quantité dans certaines recettes.

    Actuellement, de plus en plus de farine de lupin, reconnaissable à sa couleur jaune, garnit les rayons des magasins bio qui vendent également des préparations alimentaires à base de cette farine.

    Comparaison des valeurs nutritionnelles par type de farine (% sur matière sèche de graines décortiquées)

    0-0-court-brouillon

    atouts nutritionnels

    Voir une recette : Pain au lupin (sans gluten)

    Des bienfaits pour la santé

    (Toutvert) (jardinage.Le Monde)

    Les lupins sont des plantes qui se caractérisent par la forte teneur en protéines de leurs graines (43 jusqu'à 50%) qui contiennent aussi des fibres (env. 25%) des sucres (13,5%) des matières grasses (env. 13-17%) et des minéraux (5,5%)

    Le lupin blanc (Lupinus albus) fait partie des lupins "doux" qui sont développés pour leur très faible teneur en alcaloïdes. En effet, si on ne consomme pas plus les graines de lupin en repas comme des haricots blancs par exemple, c’est que les graines de variétés non améliorées renferment des alcaloïdes amers qui nécessitent une lourde préparation destinée à en débarrasser les graines.

    D’un point de vue nutritionnel, le lupin, avec le soja, fait partie des légumes secs qui contiennent le plus de protéines (entre 35 et 45%, alors que la viande en contient entre 15 et 25% !). Cependant, il leur manque les acides aminés soufrés dont notre organisme a besoin et qui se trouvent dans les céréales : ainsi s’explique la complémentarité légumineuses/céréales des régimes alimentaires des végétariens.

    Par rapport à la viande, les légumineuses ont l’avantage de contenir très peu de matières grasses même si le lupin fait partie de celles qui en contiennent le plus (13-17%), avec l’intérêt qu’il s’agit de lipides riches en acides gras insaturés, dépourvus de cholestérol (Oméga-3 et Oméga-6).

    Le lupin contient également beaucoup de fibres (25%) et fait partie des aliments sans gluten. Il apporte zinc, calcium, cuivre, manganèse, sélénium, magnésium, phosphore, fer, potassium, ainsi que des vitamines A, BC et E.

    Résumés ci-dessous, les avantages nutritionnels des graines de lupin.

    • Elles sont intéressantes pour leur apport protéinique, équivalent à celui de la viande rouge et supérieur à celui des œufs
    • Elles sont très digestes et ne font pas monter le taux de cholestérol.
    • Elles ne contiennent pas de gluten.
    • Elles sont très riches en acides gras essentielsoméga 3 et 6.
    • Leur consommation régulière préviendrait l’hypertension et réduirait le taux de mauvais cholestérol.
    • Les graines de lupin interviendraient dans la prévention du diabète de type 2 et celui du cancer du côlon.

    Les graines de lupin se prêtent donc bien au régime végétarien, sans gluten ou celui des sportifs. Elles se consomment généralement sous la forme de farine de lupin.

    Mais des contre-indications

    (Toutvert) (Wikipédia)

    Attention cependant le Lupin est un allergène.

    Il fait partie de la liste des allergènes reconnus par l'Union européenne. L'allergie au lupin est souvent croisée avec l'allergie aux arachides (Cacahuète, attention !)

    Voir tableau Principaux types d'allergies croisées (png)

    En conséquence, évitez de consommer les graines de lupin si vous souffrez d’allergies aux légumineuses en général comme les haricots et les arachides.

    Dans le cas d’allergies, ces symptômes peuvent apparaître :

    • saignements de peau, douleurs abdominales sévères, difficultés respiratoires et, dans les cas les plus graves, chocs anaphylactiques.

    Les lupins ont d’autres contre-indications qui ne doivent pas être sous-estimées.

    Les bienfaits des lupins peuvent être perdus s’ils sont consommés de manière excessive et/ou mal préparés, ce qui peut entraîner d’autres complications.

    Lorsque le lupin sec n’est pas traité correctement, il transporte dans l’organisme un certain nombre de substances toxiques qui, si elles s’accumulent, peuvent devenir très dangereuses. Cependant, la transformation incomplète est immédiatement détectée en raison du goût très amer de la légumineuse.

    Les symptômes de « l’indigestion » sont, par exemple,

    • la diarrhée et les douleurs abdominales.

    Si les symptômes persistent, vous devez consulter votre médecin pour déterminer s’il existe un risque de réaction allergique.

    Enfin, en cas d’hypertension, il est bon de limiter la consommation de lupins en saumure.

    Alimentation animale, attention là aussi

    (Wikipédia)

    Beaucoup d'espèces de lupins sont toxiques, tant pour l'être humain que les animaux, du fait de la présence d'alcaloïdes, notamment dans les graines.

    Voir aussi Les Ciguës (pdf)

    Les alcaloïdes des lupins amers peuvent engendrer des syndromes neurologiques, analogues au lathyrisme. Les graines toxiques de lupins provoquent chaque année la perte de nombreuses têtes de bétail et de moutons dans les cordillères de l'ouest américain (Dr Hutchins, R. E. 1965. "Tha Amazing Seeds" New York: Dodd, Mead & Company)

    La culture d'espèces de lupins s'est sensiblement développée pour l'alimentation animale dans les dernières décennies, en particulier en Australie, grâce à la sélection de lupins « doux » à très faible teneur en alcaloïdes : 3 espèces de lupins originaires du bassin méditerranéen (lupins blanc, jaune et bleu), sont ainsi largement cultivées pour l'alimentation du bétail et des volailles.

    Notons cependant que toutes les variétés, qu'elles soient douces ou amères, peuvent provoquer des intoxications du bétail, appelées lupinoses, lorsqu'elles sont contaminées par des champignons tels que Phomopsis leptostromiformis ou Diaporthe toxica (Williamson et al., 1994)

     

    Le lupin : des propriétés thérapeutiques

    (jardinage.Le Monde)

    Pendant très longtemps, le lupin a été utilisé pour soigner des maladies de peau chroniques telles que l’eczéma.

    Aujourd’hui, on fait encore des cataplasmes avec de la farine de lupin aux vertus calmantes, émollientes et résolutives, pour faire mûrir furoncles et abcès.

    Avec le fenugrec, la fève et l'ers, la farine de lupin fait partie des "quatre farines résolutives"

     

    Le lupin comme engrais vert

    (Wikipédia) (jardinage.Le Monde) 

    Le lupin jaune (Lupinus luteus), comme beaucoup de Fabacées (Légumineuses) telles que pois de senteurs ou haricots d’Espagne, fait partie des fleurs qui servent aussi d'engrais vert.

    Non seulement, il apporte de l’humus, fixe l’azote de l'air (en le récupérant et en le recyclant dans le sol : ses racines puissantes aèrent le sol et libèrent de l’azote) mais en plus il permet de rendre disponible le phosphore caché dans les profondeurs du sol (limitant ainsi les apports d'engrais)

    Les semis de lupin comme engrais vert se font à la volée entre avril et juillet à raison de 1kg / 100 m² en recouvrant très finement les graines, et en prévoyant un enfouissement 2 à 3 mois plus tard minimum, avant que les plantes montent à graines, soit entre juin et décembre.

    Voir aussi Lupin : semer et planter (Ooreka)

    Le lupin permet également de produire le lupinex, fertilisant naturel et protecteur ((en) Use of Lupinex to increase crop yield and improve harvest quality with lesser nitrogen fertilization [archive] extrait avril 2008)

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    SOUTENEZ le lupin français contre Big Soja (OGM) !

    ... Malgré une belle mobilisation d’agriculteurs visionnaires, le gouvernement français a décidé de continuer à importer massivement du soja américain… plutôt que de valoriser ses sols avec « la plante d’or des sables », le lupin !

    « Le lobby du soja était trop puissant, les intérêts étaient ceux de grandes multinationales que l’Europe ne pouvait pas affronter. »

    La Nouvelle République [archive]

    Il faut dire que la domination américaine sur le soja ne date pas d’hier.

    Avec leur plan Marshall * de l’après-guerre, les États-Unis ont réussi à imposer un « partage des tâches » très avantageux pour eux :

    • Les Européens devaient se concentrer sur les céréales – blé, maïs…
    • Et les Américains prenaient le monopole des plantes riches en protéines végétales, comme le soja.

    _____

    * Voir aussi 05 juin 1947 - Le plan Marshall (Herodote.net)

    Et ce diktat continue encore aujourd’hui...

    Lire la suite > Association Internationale pour la Santé Naturelle

     

    Curiosité

    Dans le calendrier républicain, le 28e jour du mois de "Thermidor" est dénommé "jour du Lupin" (Fabre d'Églantine : Rapport fait à la Convention nationale dans la séance du 3 du second mois de la seconde année de la République Française [archive])

     

    Sources principales

     

     

     

    haut de page