• CHARLES Georges (Arts martiaux chinois)

    PLÉE Henry 1923-2014

    Page mise à jour en octobre 2018

    Biographie de Georges Charles

    www.tao-yin.com/nei-jia/biographie_georges_charles.html

     

    Le pratiquant des Arts Martiaux Traditionnels depuis 1958

    Henry Plée, né le 24 mai 1923 à Arras (Nord-Pas-de-Calais) et décédé le 19 août 2014 (91 ans) à Paris, est un expert français d'arts martiaux japonais. 10e dan (Japon) de karaté, Henry Plée est le pionnier du karaté en France et en Europe au début des années 1950. Il est en outre 5e dan de judo, 3e dan d'aïkido et 1er dan de kendo. Il est aussi le maître le plus haut gradé hors du Japon. Il fonde en 1955 au 34 rue de la Montagne-Sainte-Geneviève, dans le 5e arrondissement de Paris, le premier dojo occidental enseignant les quatre piliers des arts martiaux japonais, le judo, le karaté, l'aïkido et le kendo. Éditeur du premier magazine francophone d’arts martiaux ("Judo kdk-Budo Magazine" de 1950 à 1973) il bouscule les certitudes avec ses "Chroniques martiales" qui parurent dans les colonnes de la presse spécialisée pendant plus de vingt ans. Il est l'auteur avec le légendaire Seiko Fujita (1898-1966, artiste martial japonais, considéré par certains comme le dernier vrai ninja, une certaine catégorie d'espions ou mercenaires) du best seller "L'Art sublime et ultime des points vitaux" (Budo Éditions, 1998)

    Georges Charles, né à Paris en 1950, a commencé la pratique des Arts Martiaux (Judo / Jiu Jitsu) en 1958 sous la direction de Dupuis et Riva (JJCE) - actuellement 8e Dan de Judo.

    Puis il a été l’élève, à partir de 1960, de Henry Plée * (1923-2014).

    Actuellement, Georges Charles est  9e Dan de Karatedo.

    La Montagne Sainte-Geneviève est une colline de la Rive gauche de Paris.
    Située sur les rives gauches de la Seine et de la Bièvre, non loin de leur confluent, elle occupe une grande partie du 5e arrondissement et du Quartier latin.
    Balade sur les pentes de la Montagne Sainte-Geneviève (L'internaute)

     

    * « Juin 1954, au n° 34 de "la Montagne", commençait l'aventure du premier Dojo d'Occident, créé par Henry Plée, avec pour la première fois, les 4 arts martiaux de base, Judo, Karaté, Aïkido, Kendo », des arts martiaux japonais.

    henryplee.com :

    http://www.henryplee.com/ 

     

    Rue de la Montagne Sainte-Geneviève 75005 Paris : au n°34, Le Dojo de la Montagne Sainte-Geneviève, un des plus anciens clubs d’Arts martiaux d’Europe fondé en 1953 par le maître Henry Plée...


     

    En 1969, Georges Charles découvre, à l’occasion d’un stage professionnel aux USA les Arts Martiaux Chinois (Université de Philadelphie).

    De retour en France, parallèlement à l’Aïkido, avec D. Balta, et au Tae Kwondo avec Lee Kwan Young dont il fut l’un des tous premiers élèves en France, il pratique sous la direction de Wang Tse Ming (Tai Ming Wong), Maître Chinois né en 1909 à Canton et réfugié en France depuis 1949.

    En 1973, il se rend en Corée pour passer son troisième Dan de Taekwondo au Kukiwon de Seoul.

    Certificat du Kukkiwon de Séoul de Juillet 1973 attestant le 3e Dan de Georges Charles en Taekwondo. Georges Charles est aller passer ce 3e Dan à Séoul.

    À cette session il n'y avait que 3 Occidentaux dont deux US.

    Georges Charles fut donc l'une des premières Ceintures Noires françaises, sinon la première, de cette discipline.

     

    L'enseignant depuis 1974

    En 1974, 1975, 1976, 1977, Georges Charles se rend à Hong Kong et à Taiwan pour parfaire ses connaissances et est diplômé comme Enseignant (Sifu) à la HKCMAAL et à la KFROC, deux importantes Fédérations locales.

    À Okinawa (Japon) il est également diplômé avec le grade d’enseignant Ryunomaki (équivalence de 3e Dan au Japon)

    Enseignant des Arts Classiques du Tao (Arts Martiaux Chinois Externes et Internes, Arts Énergétiques) depuis 1974, Georges Charles a formé plus d’une quarantaine d’enseignants regroupés au sein de la Convention Nationale des Enseignants des Arts Classiques du Tao.

    Cette Convention Nationale regroupe, à ce jour, plus de quarante associations en France et à l’étranger et représente près d’une soixantaine d’enseignants confirmés.

    En 1978 Georges Charles fonde l’Institut des Arts Martiaux Chinois Traditionnels (IDEAM ou IDAMCT) Association Culturelle et Socio-éducative, dont il est le président, après avoir été Directeur Technique National de deux Fédérations (Fédération Nationale de Boxe Chinoise FNBC ex ANKFK et Fédération Française de Ritsu Zen).

    En 1979, Wang Tse Ming qui désire prendre sa retraite en République de Chine lui lègue la succession de la direction de l’école du Poing des Trois Harmonies (San Yi Chuan) avec le Titre de DAOSHI qui sera officiellement reconnu à Hong Kong et à Taiwan.

    Certificat officiel d'enseignant et de "pionnier" de l'Art du Poing Chinois (Chung Kuo Chuan, Kuo Shu ou Kung-Fu Wushu) de la République de Chine (ROC) dont Taiwan.

    À cette époque le "Kung-Fu" était encore très mal vu en République Populaire de Chine ! Il aurait donc été impossible à un Occidental de l'étudier sur le Continent. Mais certains ont la mémoire très courte et sélective...

    Georges Charles devient donc l’un des rares Occidentaux à diriger une École traditionnelle chinoise dont l’origine remonte au XIIIe siècle !

     

    En 1981, Georges Charles fonde et préside également le groupement Associatif COREAM regroupant plus d’une cinquantaine d’enseignants et douze disciplines martiales (Karatedo, Aikido, Jiu Jitsu, Kung Fu Wushu, Taiji Quan, Aiki jutsu, Iai do, Kendo, Kobudo, Ritsu Zen, Shugendo).

    En 1993, il est le fondateur de la Convention Nationale des Arts Classiques du Tao.

    Il est actuellement membre du Conseil des 12 Sages du Fonds International pour la Préservation des Arts Martiaux FIPAM.

     

    Georges Charles a participé à la formation et à l’information de praticiens dans plusieurs groupes médicaux et paramédicaux

    ATMAN (Association pour les Thérapies Manuelles Anciennes et Nouvelles et COA Collège Ostéopathique ATMAN) ; AJMA (Association des Jeunes Médecins Acupuncteurs) ; (ESAT École Supérieure d’Acupuncture Traditionnelle) ; SMAC (Société Médicale d’Acupuncture Classique – Groupe de Jacques Lavier).

    Il anime des démonstrations et conférences (FNAC Paris, Strasbourg, Paris Sorbonne, AFC Paris et Lille, Ecole Nationale des Impôts...).

     

    L’auteur écrivain

    http://www.tao-yin.com/nei-jia/biographie_georges_charles.html#livres

    Auteur de plus d’une centaine d’articles et de 10 ouvrages (publiés chez Albin-Michel, Amphora, Sedirep, Encre, MA éditions...) Georges Charles a également occupé le poste de rédacteur en titre du mensuel La Vie Naturelle (de 1986 à 1999) et celui de Rédacteur en Chef du bimestriel (tous les deux mois) TAO Yin depuis janvier 1997 jusqu’à octobre 1999.

    Intervenant et rédacteur de la rubrique Santé au magazine New Generation Tao.

    Georges Charles est reconnu en France et en Europe, mais également en Chine, comme l’un des tous premiers pionniers dans l’implantation des Arts Martiaux Chinois Traditionnels et des pratiques chinoises de Santé en Occident (Mystère des Arts Martiaux paru en 1996 aux Éditions Trédaniel ; Dictionnaire des Arts Martiaux de P. Lombardo...).

    Ouvrage récemment paru

    Kung Fu Wushu en souriant chez Budo, Éditions de l'Éveil, le 25 janvier 2010.

     

     

    Les liens utiles

     

    Site officiel des Arts classiques du Tao :

     

    FIPAM - Fonds International pour la Préservation des Arts Martiaux

     

    Voir aussi

    Les couleurs du Yoga

    Animaux martiaux

    Série YogAZ :

    Kung-fu : repères d’Animaux martiaux et Différentes disciplines

     

     

     

    Haut de page