• 2-Mélisse

    Page complétée en septembre 2019

    Mélisse

    Melissa officinalis

    Les apiculteurs de l'Antiquité recherchaient la Mélisse (Melissa officinalis L.), "Piment des Abeilles", "Thé de France"... pour son nectar aimé des abeilles (du grec melissa, abeille)

    Plante herbacée mellifère et vivace (Lamiaceae, Labiacées) de 60 cm de haut, l'on voit fréquemment la Mélisse dans les terrains incultes, haies, bois, jardins...

    Les tiges de la Mélisse sont rameuses, carrées et velues et forment des touffes. Ses feuilles, opposées, cordiformes, crénelées, gaufrées, dégagent une exquise odeur de citron au froissement, d'où ses autres surnoms de "Citronnelle" - qu'elle partage avec Verveines odorante et des Indes (voir) ou Aurone mâle (1) - et "Citronnade".

    __________

    (1) Artemisia abrotanum - voir Armoise, Estragon - arbuste érigé de 1 m, du sud de l'Europe, aux feuilles, de 5 cm de long, à lobes filiformes gris-vert, poils gris au revers et aromatiques. En août, des capitules gris jaunâtre en panicules denses, de Ø 10-30 cm.

     

    Les fleurs, d'un blanc rosé ou d'un bleu très pâle, groupées en verticille (= autour du même point) à l'aisselle des feuilles, lèvre supérieure dressée, l'inférieure découpée en 3 lobes, s'épanouissent de juin à septembre.

    On utilise en herboristerie les tiges feuillées fraîches, les feuilles séchées et mondées, les sommités fleuries aux propriétés stimulantes, stomachiques, digestives.

    Avicenne (XIe siècle) la disait "... propre à rendre l'esprit joyeux, à aider à la digestion, à dissiper les obstructions du cerveau, à calmer les palpitations et à chasser les soucis", le XVIe Siècle, "excellente pour fortifier le cerveau et la mémoire"...

    En usage interne

    La Mélisse officinale peut être très apaisante en cas de choc ou de deuil. +...

    • facilite le sommeil,
    • améliore la production de bile,
    • soulage une digestion pénible,
    • vertiges, "crise de nerfs",
    • permet la désagrégation des calculs, nausées, migraine, bourdonnement d'oreille, syncope, névralgies...

     

    Son infusion, fort agréable, doit être préparée avec feuilles et sommités fleuries...

    cueillies juste au moment de la floraison car

    trop âgée, la Mélisse sent la punaise :

    • tisane de 15-30 g (≈ 1 c. à s.) / litre d'eau, légèrement bouillie 1 minute,
      infusion 10 minutes,
      sucrer avec du miel, 3-4 tasses / jour.

     

    Traitement des troubles nerveux

    • L'effet calmant et sédatif de la Mélisse peut être renforcé par l'ajout de Passiflore et d'Aubépine. 

     

    Les vertus sédatives et antispasmodiques, reconnues depuis des lustres à la très populaire Eau de Mélisse des Carmes déchaussés, fabriquée dès 1611 par ceux de la rue de Vaugirard, ne font que mettre en valeur les qualités de cette plante et de son HE à l'odeur légère et revigorante - entre aussi dans la composition de la Chartreuse - :

    • l'eau de Mélisse est un alcoolat (2), quasi panacée idéale pour lutter contre stress, "déprime", fatigue, digestion difficile... préparée avec :
    • 67 g sommités fleuries de Mélisse, 50 g zeste de Citron,
      aa 27 g Cannelle de Ceylan, clous de Girofle et noix de Muscade,
      aa 14 g semences de Coriandre et racine d'Angélique,
      1 litre de Rhum, à laisser macérer 4 jours puis filtrer.

    __________

    (2) Alcoolat : autrefois appelé "esprit", résultat de macération et distillation de l'alcool (alambic) sur une (ou plusieurs) substance(s) aromatique(s) : l'eau de Cologne est un alcoolat. On le distingue de l'alcoolature, fabriquée exclusivement à partir de plantes fraîches. La colature est le filtrage d'un liquide par divers procédés (décoction, infusion) ; liquide obtenu par ce filtrage.

     

    L'huile essentielle de Mélisse officinale

    L'eau de Mélisse peut aussi être préparée avec l'essence de Mélisse officinale, dont le rendement est cependant médiocre : de 0,01 à 0,10 % selon les auteurs, ce qui explique les...

    fréquentes falsifications par des produits d'odeur voisine
    ou l'adjonction d'HE de Citron

    Les recherches des différents auteurs sont assez discordantes sur les % des constituants, ce que pourraient expliquer un cycle végétatif différent et le procédé d'hydrodistillation : un phénomène pratiquement général (Valnet).

     

    Ceci dit, l'HE de Mélisse officinale est employée contre les vertiges et se révèle être une calmante efficace : une action antispasmodique mise à profit dans les troubles...

    • du sommeil
    • cardiaques - palpitations -
    • gastriques et intestinaux - réduit les flatulences... -
    • d'origine nerveuse
    • de la mémoire (perte...)
    • de l'asthme... ;

    antidépressive, elle calme et libère les tensions (sensation d'allégresse) ;
    cholérétique - améliore la cholérèse (3) - et bonne anti-lithiasique (4) de la vésicule...

    __________

    (3) Cholérèse (nom féminin), choleresis, du grec kholê : bile et rheô : je coule. Excrétion de la bile du foie dans les voies biliaires, puis dans l'intestin. Quantité de bile excrétée en un temps donné. Synonymes : cholépoèse, cholépoïèse (encyclopedie_universelle.fracademic.com - dictionnaire.academie-medecine.fr)

    (4) En médecine, une lithiase, ou autrefois lithiasie (terme médical gréco-romain lithiasis, de la racine grec λίθος/lithos : pierre), est la formation, dans un tissu, un conduit ou une cavité, de dépôts - concrétions solides appelées calculs - obstruant cette partie de l'organisme. Ces indésirables petites formations, plus ou moins consistantes, supposées minérales selon une théorie antique du vieillissement organique, étaient nommées petites pierres, sables, gravelles...
    Synonyme : maladie de la pierre.
    On distingue :
    - la lithiase biliaire (l'obstruction de la vésicule était supposée provoquer les coliques hépatiques)
    - la lithiase urinaire (la perturbation de l'émission d'urine via les uretères à partir des reins était supposé provoquer les coliques néphrétiques)
    - la lithiase salivaire
    - autrefois la « lithiase intestinale » (elle caractérisait, selon la médecine ancienne, les selles de certains dyspeptiques)
    (Wiktionnaire - Wikipédia)

     

    La médecine traditionnelle insiste sur ce pouvoir sédatif du système nerveux et cet effet eupeptique (facilite la digestion), tandis que les tests pharmacologiques justifient une action anti-inflammatoire au niveau des muqueuses digestives et bronchiques...

    • 4-8 gouttes par jour diluées dans l'huile vierge ;
    • hypertension : 2-3 gouttes 3 fois / jour sur la langue seront très efficaces ;
    • insomnie : 3 gouttes / c. à c. de miel, vers 18 heures pour un sommeil réparateur.

     

    Usage externe

    • masser la zone du plexus solaire avec quelques gouttes d'HE pour se détendre 
    • hypertension et palpitations cardiaques n'auront plus lieu d'être, si on dépose
      quelques gouttes d'HE, plusieurs fois / jour, sur le pli du coude :

    ces onctions favorisent une pénétration rapide

     

    __________

    La Mélisse est aussi évoquée dans l'article Avis à vous, les maigres !

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    Documentation

    Bien que certains l’appellent citronnelle, ne confondez pas la mélisse (Melissa officinalis) avec la véritable citronnelle (Cymbopogon citratus) une plante herbacée d’origine tropicale.

    Certes, les deux plantes se caractérisent par leur parfum citronné, mais elles n’ont ni la même apparence ni les mêmes indications.

    Mélisse la 'super' plante qui harmonise nos 2 cerveaux

    On reconnaît la mélisse à sa tige carrée, ses feuilles opposées (elles se font face, contrairement aux feuilles dîtes alternes) et ses fleurs à deux lèvres, caractéristiques des plantes de la famille des lamiacées aussi dites labiacées.

    Si on s’arrête là, on pourrait la confondre avec une autre plante bien connue : la menthe ! Effectivement, leur ressemblance est perturbante, de loin.

    Pourtant, à y regarder de plus près, les feuilles de mélisse se distinguent par leurs petites « dents » contrairement aux bords presque lisses de la menthe, ainsi que par leur texture duveteuse.

    Et si le doute subsiste, il suffit de porter quelques feuilles à vos narines pour être immédiatement envahi par sa douce odeur citronnée.

    Lu dans le pdf de Garance Langlois (Biosanté Éditions) "Mélisse la 'super' plante qui harmonise nos 2 cerveaux" (cliquez sur la jaquette ci-dessus)

    Voir aussi

    Les citronnelles

    Les verveines

     

     

     

    haut de page

     

    Enregistrer

    Enregistrer