• RESPIR Hyperventilations et méditation dynamique Osho

    Page révisée début avril 2019

    Edward a posté

    sur le forum Astral Sight [archive] le 07 juillet 2008 :

    « Bonjour,

    [...]

    J'aimerais [...] donner un avis sur la méditation dynamique [archive sans vidéos] Osho je crois qu'il y a une topique sur cela dans le forum.
    La respiration rapide et profonde utilisée lors de cette méditation est très dangereuse. Elle permet certes de rentrer dans un état d'extase mais cela grâce à l'hyperventilation du cerveau. »

     

    Osho Dynamic Meditation - How I Do Osho Dynamic Meditation
    YouTube 07 août 2018

    [en] [https://www.youtube.com/watch?v=yL6xUORRzsc]

    voir une autre vidéo "Rap video explaining the 5 phases of Osho Dynamic Meditation (Z8 mai 2012)" [en] [https://www.youtube.com/watch?v=2xw-dEbJ__A]

    vidéo malheureusement plus disponible "Osho Dynamic Meditation - How To Practice Osho Active Meditation - New Earth Records YouTube 15 août 2012" [en] [https://www.youtube.com/watch?v=bRXcbXnLwvM]

    En anglais, Osho nous parle de la méditation dynamique
    YouTube 19 décembre 2009

    [en] [https://www.youtube.com/watch?v=C7TEjKE0Vuc]

     

    Edward enchaîne avec cette

    citation de Wikipédia

    "L'hyperventilation ou accélération et amplification respiratoire est une ventilation non-physiologique, c'est-à-dire avec modification des pressions partielles normales des gaz sanguins. Lors d'une hyperventilation, la pression partielle de dioxyde de carbone dans les poumons (et par conséquence dans le sang artériel) va diminuer. Sur le plan du pH sanguin, cela va produire une alcalose respiratoire.

    Elle peut aussi être produite volontairement pour obtenir un état de transe, permettre une prise de conscience émotionnelle en développement personnel, par exemple dans la technique du rebirth [1] ou encore en cas de plongée en apnée.

    En apnée, elle est utilisée pour réduire le taux de dioxyde de carbone dans le sang (sans pour autant augmenter notablement le taux d'oxygène). Cette pratique peut être dangereuse car le système d'alarme du corps est faussé. En effet, le réflexe de respiration et l'envie de respirer sont basés sur le taux de CO2 dissous dans le sang. L'organisme a aussi un mécanisme de protection lié au taux d'O2 qui provoque une syncope si celui-ci est trop bas. Normalement, l'envie de respirer survient avant que le corps ne déclenche une syncope. L'hyperventilation fait augmenter le seuil du réflexe de respiration de sorte qu'il est atteint après le seuil de syncope.

    Dans le cas d'une hyperventilation, la respiration s'accélère et devient saccadée. Elle s'accompagne de vertiges, d'agitation, de tremblements, d'engourdissement, etc.  
    On peut aussi constater des troubles de la vision (vision double par exemple), une sensation de flottement du corps, de perte de conscience ainsi que des tremblements.
     

    D'autres symptômes peuvent aussi accompagner le tableau clinique : difficultés de concentration, sécheresse des muqueuses, palpitations [2], douleurs thoraciques, fatigue. L'hyperventilation peut aller jusqu'à la perte de connaissance, la tétanie par contraction musculaire, ou l'arythmie cardiaque."

     

    Edward conclut ainsi :

    « Donc je déconseille la méditation dynamique mais elle peut tout de même être pratiquée en présence d'un maître (quelqu'un de compétent quoi) avec une grande prudence ;) »

     

    Voir RESPIRATIONS DU FORGERON

     

    [1] Rebirth : voir aussi Dérives sectaires pour la santé de Gigeoju

    [2] Palpitations, voir aussi La respiration de cohérence du Cœur

     

     

     

    Haut de page