• ☯ La méditation est vacuité

     

    C'est dans le livre d'Osho Qu'est-ce que la méditation ? que je suis tombée sur un passage très beau et concis qui correspond parfaitement à ce que je souhaitais vous partager. Jugez vous-même... (Gaëlle Cosnuau yogapourtous.ca)

    La méditation est vacuité

    De temps en temps, malgré vous, en voyant un coucher de soleil, vous oubliez tous vos désirs. Vous oubliez toute convoitise, toute aspiration au plaisir. Le coucher de soleil est si beau, si bouleversant, que vous oubliez le passé, le futur; il ne reste que le présent. Vous êtes tellement un avec l'instant qu'il n'y a ni observateur ni observé. L'observateur devient l'observé. Vous n'êtes pas séparé du coucher de soleil. Vous êtes relié ; dans une telle communion, tout s'éclaire, et cette clarté vous rend joyeux.

    Mais de nouveau, vous retombez dans un trou noir pour la simple raison qu'il faut du courage pour rester dans un ciel vide.

    C'est je que j'appelle sannyas. J'appelle ce courage sannyas - ne pas fuir mais entrer dans cette clarté, voir le ciel sans nuage, écouter le chant des oiseaux sans les déformer. Puis, à chaque fois, vous vous accordez de plus en plus à la vacuité [Śūnyatā] et à la joie d'être vide. Peu à peu, vous découvrirez que la vacuité n'est pas un simple vide ; elle est plénitude, mais une plénitude dont vous n'avez jamais été conscient, que vous n'avez jamais goûtée. Aussi au début cela semble-t-il vide ; à la fin c'est plein, totalement plein, débordant de plénitude. C'est plein de paix, c'est plein de silence, c'est plein de lumière. 

     

    Nul besoin d'être un grand maître, un professeur ou un élève expérimenté... Tous nous pouvons vivre de tels moments et c'est cela la Méditation... rien de plus et tellement d'autres choses aussi.

    Quand on pense à la méditation, on a souvent l'image de quelqu'un assis en lotus, les yeux fermés et qui fixe toute son attention sur le passage de l'air à l'entrée de ses narines.

    Bien que ce type de méditation (Vipassana) soit très répandu, ce n'est qu'une des multiples formes que peut prendre la méditation. Bien souvent il faut savoir aller au plus simple et ne pas trop chercher, analyser, chercher à comprendre et à y "arriver" à tout prix. Il suffit de faire confiance, à soi-même, à la vie, à notre force créatrice incroyable, de lâcher-prise, pour accueillir les plus belles et les plus grandes expériences. [...] vous en faites l'expérience, sans même savoir peut-être que vous touchez à l'essentiel de la Méditation en ces moments précis... Mais oui ! Cela peut être seulement et simplement cela ! »

     

    « Le but n’est pas d’arrêter de penser, mais plutôt de prendre assez de recul par rapport aux divagations de la "folle du logis" pour apprendre à ne pas s’y accrocher.

    La marche, le jogging, le jardinage, la prière et bien d'autres activités peuvent devenir des formes de méditation. En fait, toute activité qui implique la répétition d'un son, d'une phrase ou d'un mouvement peut devenir méditation si elle est accompagnée d'un détachement passif des pensées envahissantes. » (Pierre Bélisle)

     


    Voir

    Osho, voir

    Plus général

     

     

     

    haut de page