• Nostalgie des remèdes anciens

    Nous avons vu comment fabriquer le Baume du Tigre et le Vicks Vaporub dans la foulée. Nous avons aussi vu la Réglisse dans tous ses états. Il existe bien d'autres remèdes anciens, ou du moins populaires qui semblent avoir toujours existé, comme une évidence ! Cet article présente, dans une liste loin d'être exhaustive, d'autres remèdes "éternels" dont la pertinence devient de nos jours de plus en plus évidente au regard de la pollution et des coûts de la vie qui ne cessent d'augmenter...

    Voir Ingrédients à éviter - Automédication Attention

    Voir aussi : Cuisine : légumes oubliés

     

    Anis vert pour une digestion facilitée

    0-remèdes !!!

    L'arôme "anis vert", c’est celui qu’on utilise traditionnellement en France, particulièrement dans le Sud ; c’est l’anis au sens où les provençaux l’entendent, le pur, le dur, le vrai, à la fois rafraîchissant et extrêmement doux. On utilise ses graines pour parfumer certains plats et pâtisseries, notamment des beignets et autres navettes. C’est également lui qui est à l’origine des anisettes ancestrales du bassin méditerranéen, de l’ouzo grec au raki turc en passant par la sambuca italienne, sans oublier l’absinthe. Les Grecs et Égyptiens l’ont cultivé très tôt pour ses vertus digestives, ce qui explique pourquoi les anisettes sont initialement des digestifs et non des apéritifs.

    (Où sont passés les bonbons à l’anis ?)

    Les graines de l'anis vert renferment des flavonoïdes, des acides gras, des polysaccharides et une huile essentielle qui favorise la digestion. Connu pour calmer les coliques des nourrissons, l’anis vert lutte contre les ballonnements, les éructations, les flatulences et les migraines digestives. Il est à la base de l’anisette, prisée en apéritif comme en digestif.

    La recette du miel d’anis digestif

    • 1 c. à c. d’anis vert en poudre
    • 2 c. à c. de miel
    • Mélangez bien les deux ingrédients.

    Consommez 1 c. à c. du mélange après les repas en cas d’indigestion ou ballonnements

    (Les recettes épicées pour se soigner)

    Allez voir du côté de l’anis, de la badiane, de la mélisse et de la lavande pour une sensation de repos digestif, une fraîcheur calmante sur les brûlures de l’estomac.

    Cuisine : délicieux rafraîchissements aux plantes‏ 

    (Vu dans Délicieux rafraîchissements aux plantes)

    La prochaine fois que vous serez victime d’une indigestion, tournez-vous vers l’étagère à épices plutôt que vers un médicament en vente libre. Mâcher du fenouil ou du cumin aide à mieux digérer et contribue à réduire les gaz et les ballonnements, qui peuvent être dus à leur forte teneur en minéraux – notamment en magnésium : mâchouillez des graines de fenouil après ou entre les repas (jusqu’à une c. à . par jour) ou faites-les infuser dix minutes dans l’eau tiède pour en faire une tisane. Attention cependant, si vous avez de fréquents problèmes de digestion, consultez votre médecin afin d’identifier leur source.

    (msn.com)

     

    Confiserie

    La confiserie, c’est notre truc à nous, hérité de notre obsession pour les médicaments sous forme de pastilles, comme on peut le voir avec les remèdes à l’ancienne que sont la réglisse * la sève de pin, le miel et autres. Du bonbon-médicament au bonbon tout court, il n’y a qu’un pas, alors nous avons commencé à faire des bonbons cuits et des gommes à l’anis qui ont connu un franc succès. Rapidement ils sont devenus incontournables et l’anis a trôné près des autres saveurs de l’époque comme l’un des grands arômes du début du vingtième siècle.

    (Où sont passés les bonbons à l’anis ?)

    Voir aussi Les anis de Flavigny

    * Remarque : « La réglisse que l’on vend sous forme de bonbon est produite avec de l’huile d’anis, pas de la vraie réglisse », dit Jacob Teitelbaum, spécialiste de médecine interne. « La glycyrrhiza, l’ingrédient actif dans la racine de réglisse peut calmer les gorges endolories, de même que les troubles digestifs. La réglisse aide à diminuer le taux de cortisol, une hormone de stress que l’on associe aux maux de gorge. » Buvez une tasse deux fois par jour de tisane à la réglisse. Évitez-la si vous avez de la tension et n'en prenez pas après 18 h car elle peut causer de l’insomnie.

    (msn.com)

    Voir aussi ces pages de Yantra : SuperalimentsSoins d'hiver  

     

    Bain de bouche pour purifier l'haleine

    0-remèdes !!!

    La genèse de l'eau de Botot, que l’on trouve aujourd’hui encore en pharmacie, remonte au XVIIIe siècle. Edmé François Julien Botot, médecin du roi Louis XV, s’intéresse à l’hygiène dentaire et buccale. Il met au point une recette de bain de bouche en utilisant des épices (cannelle, badiane de Chine, menthe poivrée et clou de girofle) très à la mode à cette époque.

    Cette préparation remporte vite un franc succès et sera souvent copiée. Mais la recette originale passe de père en fils jusqu’au milieu du XXe siècle. L’Eau de Botot rejoint alors l’entreprise du pharmacien Rogé Cavaillès.

    La variante maison

    • 13 ml d’HE de lavande vraie (Lavandula vera)
    • 13 ml d’HE de menthe poivrée (Mentha piperita)
    • 14 ml d’essence de citron (Citrus limonum)
    • 5 ml d’eau de rose
    • 5 ml de vinaigre d’alcool
    • 18 ml d’alcool à 90°
    • Mélangez les ingrédients et laissez-les macérer pendant une journée.
    • Versez ensuite dans un flacon de 75 ml.
    • Utilisez ce bain de bouche après le brossage des dents, à raison d’une c. à c. diluée dans un verre d’eau, une fois par jour.

    N'avalez pas et ne laissez pas à la portée des enfants

    (Femme Actuelle)

    Voir aussi Bain de bouche

     

    Baume ultra-efficace contre les coups et les bleus  

    Le Contre-coups de l'Abbé Perdrigeon. Aumônier en chef, attaché au quartier général de Napoléon III, cet abbé est présent sur les champs de bataille de Solférino et Magenta. Cela fait naître en lui une vocation de soigner, avec un objectif en tête : soulager les blessures des soldats. En se fiant à la pharmacopée traditionnelle, il met au point un remède à base d’aloès du Cap, de myrrhe et d’oliban (résine de l’arbre à encens). 

    Ce gel aux vertus anti-œdème, anti-inflammatoire et antioxydante devient vite un « best seller ». Il fait aujourd’hui encore figure de grand classique de la pharmacie familiale, pour soigner les bleus, les contusions et les piqûres d’insecte.   
    La variante maison
    • 20 ml d’huile d’arnica
    • 20 ml d’huile végétale de macadamia
    • 10 ml de beurre de karité
    • 1 c. à c. de cire d’abeille
    • 10 gouttes d’HE de camphrier (de Bornéo Dryobalanops camphora)
    • 10 gouttes d’HE de menthe poivrée (Mentha piperita)
    • 10 gouttes d’HE de lavande vraie (Lavandula vera) ou lavandin
    • Faites fondre l’huile d’arnica, l’huile de macadamia, le beurre de karité et la cire d’abeille dans une casserole à feu doux.
    • Hors du feu, ajoutez les huiles essentielles.
    • Transférez le mélange dans un pot stérilisé.
    • Laissez refroidir avant utilisation.

    À conserver au frais

    (Femme Actuelle)

    Voir Ravensare - Ravintsara - bois de Hô

    Voir d'autres recettes :

     

    Cataplasme de moutarde

    Le cataplasme de moutarde est un remède efficace et vieux comme le monde. Nos arrière-grand-mères l'utilisaient certainement pour soigner les congestions pulmonaires, la toux, la bronchite ou la pneumonie. L'avantage du cataplasme de moutarde est qu'il soulage immédiatement les troubles pulmonaires. C'est un remède indispensable car il peut même lutter contre les maladies contagieuses. Il est très efficace car il augmente la circulation sanguine, la transpiration et la chaleur des zones affectées. 

    Pour préparer et appliquer un cataplasme à la moutarde

    Les meilleurs cataplasmes sont ceux aux graines de moutarde noire, moulues dans un moulin à café. Mais à défaut, les graines de moutarde jaune font l'affaire.

    • Mélangez ½ verre à moutarde de poudre de graines de moutarde avec 1 verre à moutarde de farine.
    • Ajoutez un peu d'eau chaude, afin d'obtenir une pâte.
    • Étalez la pâte sur un morceau de tissu en coton que vous aurez préalablement humidifié avec un peu d'eau chaude.
    •  Recouvrez ce tissu avec un autre bout de tissu sec.
    • Il est préférable que la personne qui reçoit ce soin s'asseye ou s'allonge dans une position confortable.
    • Appliquez la partie humide du cataplasme sur le dos ou la poitrine de la personne.
    • Laissez le cataplasme agir pendant 15-30 min.
    • Enlevez-le rapidement si la personne ne se sent pas bien.
    • Ce soin va sûrement provoquer de la transpiration et des rougeurs de la peau. La personne qui reçoit le soin doit boire beaucoup d'eau pendant le traitement.
    • Après le traitement, encouragez-la à prendre une douche chaude ou froide, puis à se reposer ou faire des étirements légers pendant 30 min.

    Attention, n'administrez pas ce soin aux enfants en bas âge, aux personnes âgées ou aux personnes souffrant d'une maladie grave sans consulter un médecin au préalable.

    (Comment-économiser)

    Voir aussi Cataplasme : mon médecin est un orang-outan (PureSanté)

     

    Eau tonique pour soulager les jambes lourdes

    L'Eau d'Émeraude fut conçue au Moyen-Âge par des religieuses d’Orléans qui se mirent à la fabriquer. Cette eau s’utilise en friction pour stimuler la circulation veineuse des jambes, calmer le feu du rasoir ou nettoyer la peau. Elle doit sa jolie couleur verte, à la macération de sauge, de menthe poivrée et de romarin dans du miel. Au bout de dix jours, le macérât est distillé dans un alambic.

    Fabriquée comme la recette médiévale d’origine, elle est mise en bouteilles et commercialisée au monastère de Bouzy-la-Forêt.

    La variante maison

    • 1 litre d’hydromel
    • 1 c. à s. de menthe poivrée (Mentha piperita)
    • 1 c. à s. de sauge (sclarée Salvia sclarea)
    • 1 c. à s. de romarin (Rosmarinus officinalis)
    • Faites macérer les plantes pendant trois semaines dans l’hydromel, à température ambiante.
    • Filtrez.

    Conservez-la à l’abri de la lumière

    (Femme Actuelle)

    Cela vous pèse

    Vous avez en permanence la sensation d’avoir les jambes lourdes... Cela est dû à une mauvaise circulation. Voici un remède pour apaiser vos maux.

    • Massez vos jambes du bas vers le haut  avec le mélange suivant matin et soir :

    5 gouttes d’HE de cyprès (Cupressus sempervirens) et 5 gouttes d’HV de calophylle.

    • Par voie orale, versez 2 gouttes d’HE de cyprès dans une c. à c. de miel ou sur un sucre, et laisser fondre dans la bouche deux fois par jour.

    Source Fourchette & Bikini

    Voir aussi Cellulite : massage et infusions
    (Tisane vigne rouge et hamamélis contre la rétention d'eau)  

     

    Mélange à diffuser pour purifier l'atmosphère

    0-Nostalgie remèdes anciens

    Le papier d'Arménie. En 1885, un chimiste français, Louis Ponsot, voyage à travers l’empire ottoman jusqu’en Arménie. Il y découvre le rituel local qui consiste à assainir l’air intérieur en faisant brûler du benjoin dans les maisons. De retour en France, il met au point un procédé, aujourd’hui encore partiellement secret, permettant de dissoudre le benjoin dans de l’alcool, d’y ajouter des essences naturelles et d’imprégner le mélange obtenu sur des feuilles de buvard. Une fois séchées, ces feuilles sont mises sous presse puis découpées et assemblées en carnet.

    Très vite, les pharmaciens font la promotion de ce produit pour lutter contre le virus de la grippe. 120 ans plus tard, le papier d’Arménie est toujours fabriqué à l’ancienne, à Montrouge en banlieue parisienne.

    La variante maison

    • 25 cl d’eau
    • 30 gouttes d’HE de tea tree (Melaleuca alternifolia)
    • 10 gouttes d’HE d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) 
    • Mélangez l’eau et les huiles essentielles dans une bouteille munie d’un spray.

    Agitez avant de pulvériser pour assainir l’air

    (Femme Actuelle)

    Les lampes Berger


    Collection de lampes Berger (Wikipédia)

    La lampe Berger est un brûle-parfum destiné à l'origine à désodoriser et désinfecter tous lieux insalubres (notamment les chambres mortuaires et les chambres d'hôpital) grâce à la combustion d'essence minérale.

    Source Wikipédia

    Vu dans Des produits ''éco...'' pour ma maison 

     

    Pastilles pour apaiser la gorge

    0-remèdes !!!

    Les pastilles Valda voient le jour en 1900 à Paris, grâce au pharmacien Henri Edmond Canonne. Ces petites gommes à sucer associent 5 antiseptiques naturels (menthol, eucalyptol, thymol, gaïacol et terpinol) à une pâte molle riche en gomme arabique.
    Le succès est rapidement au rendez-vous et dix ans après leur création, les pastilles s’exportent à travers le monde entier. Vendues en pharmacie sans ordonnance, elles ont pourtant le statut de véritable médicament, avec une autorisation de mise sur le marché.
    La variante maison 
    • 150 g de sucre en poudre
    • 1 citron
    • 3 c. à s. de sirop de menthe
    • 6 feuilles de gélatine à base d’algues
    • 3 gouttes d’HE de menthe poivrée (Mentha piperita)
    • 3 gouttes d’HE d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata)
    • 3 gouttes d’HE de thym à thymol (Thymus vulgaris)
    • 2 gouttes d’HE de bois de gaïac (Guaiacum officinale)
    • 2 gouttes d’HE de pin des Landes (ou maritime Pinus pinaster)
    • Mélangez le sucre en poudre, le jus de citron et le sirop de menthe dans une casserole.
    • Faites chauffer le tout à feu vif jusqu’à ébullition.
    • Hors du feu, ajoutez les feuilles de gélatine préalablement trempées dans un bol d’eau froide et essorées.
    • Sans cesser de mélanger, ajoutez les huiles essentielles, puis versez dans des moules en silicone type bac à glaçons.
    • Laissez plusieurs heures au frais.
    • Démoulez et détaillez en petits cubes, à enrober de sucre cristallisé.

    À sucer, jusqu’à 6 par jour pour un adulte

    (Femme Actuelle)

    Voir aussi Prenez l'air mais le bon (pdf)

    Voir une autre recette de pastilles pour la gorge (Soins de la voix)

     

    Vinaigre apaisant pour soulager les peaux irritées

    Le Vinaigre des 4 voleurs. En 1628, lors de la grande épidémie de peste qui sévissait à Toulouse, 4 voleurs découvrirent comment détrousser les victimes sans être eux-mêmes contaminés. Ils se frictionnaient le corps avec une macération de plantes dans du vinaigre, potion qui éloignait d’eux le bacille de la maladie. Les malfrats s’étaient inspirés d’une recette du XVIe siècle inventée par des moines franciscains. Cette histoire fit grand bruit et le remède passa peu à peu dans la consommation courante, comme recette pour assainir les maisons, comme antiseptique naturel et lotion anti-poux.

    Plusieurs recettes de vinaigre médicinal existent encore aujourd’hui, pour adoucir l’eau du bain, faire briller les cheveux, calmer les démangeaisons et les piqûres de moustique, traiter la sécheresse de la peau et diminuer l’acné.

    La variante maison avec des plantes sèches

    • 20 g de romarin (Rosmarinus officinalis)
    • 20 g de lavande vraie (Lavandula vera) ou lavandin
    • 20 g de sauge (sclarée Salvia sclarea)
    • 20 g d’absinthe
    • 20 g de rue (Ruta graveolens)
    • 20 g de thym
    • 20 g de menthe
    • 3 g de muscade en poudre
    • 30 clous de girofle ou 3 g de poudre de girofle
    • 3 g de cannelle en poudre
    • 3 gousses d’ail
    • 5 g de camphre
    • 1 litre de vinaigre de cidre
    • Mélangez tous les ingrédients dans un récipient, couvrez-le et laissez macérer à température ambiante 10 à 15 jours.
    • Filtrez et versez dans une bouteille.
    • Versez une c. à s. dans l’eau du bain
    • ou utilisez une c. à c. en friction sur les cheveux, la peau, etc.

    Conservez au frais et à l’abri de la lumière

    (Femme Actuelle)

    Voir une autre recette du vinaigre des 4 voleurs (Info Grippe)

     

    ----------

    Voir la version page : Remèdes anciens

     

    « Activités physiques et sportives : muscles, articulations et forme olympique

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :