• Curcuma longa

    Cette page (en construction) centralise les infos sur Curcuma longa, notamment pour la santé.

    Curcuma longa

    Curcuma Longa L. "Curcuma long", "Safran des Indes", est une plante herbacée à fleurs de la famille des Zingibéracées, vivace par un rhizome, à grandes feuilles elliptiques. Il existe une quarantaine d'espèces d'origine tropicale. Les fleurs, de couleur jaune-orangé à rose à l'intérieur, entourées de bractées vertes, sont groupées en épis (inflorescences où les fleurs, sessiles, se trouvent à des niveaux différents sur la tige)

    Curcuma longa fleurs

    Curcuma (Curcuma longa) - Althéa-Provence [archive sans la vidéo]

    Le curcuma est largement cultivé en Inde mais aussi, à un moindre degré, en Chine, à Taïwan, au Japon, en Birmanie, en Indonésie et en Afrique. Il est connu en Occident depuis l'Antiquité et décrit par Dioscoride dans ses Materia Medica.

    Le curcuma est un stimulant aromatique, mais surtout une épice (racine) - le "Curcuma" est l'épice tirée de la racine de l'espèce "Curcuma longa" - constituant, par exemple, du "curry" avec Ail, Cannelle, Cardamome, Cari, Carvi Coriandre, Cumin, Fenugrec, Galanga, Gingembre, Girofle, graines de Moutarde, Muscade, Oignon, Piments de Cayenne... (voir Aromatiques Épices 1. pdf p.15)

    Vu dans Curcuma - pdf ancienne version

    et dans Curcuma (curcumine) pdf

    La racine de curcuma réduit l’inflammation (très bon anti-inflammatoire naturel) et les infections, est un protecteur digestif efficace. Il favorise la guérison.

    vu dans Antibiotiques naturels et Superaliments 2

    Voir aussi Anti-inflammatoires

    Constituants du Curcuma

    • Curcuminoïdes (pigments jaunes, entre 3 et 6 %), ou "diarylheptanoïdes", incluant :
      • curcumine (diféruloylméthane)
      • desmethoxycurcumine
      • bisdesmethoxycurcumine
    • Turmérine
    • Huiles essentielles (0,3 à 5 %) contenant des cétones sesquiterpéniques - zingibérène, phellandrène, sabinène, cinéole et bornéol
    • Polysaccharides
    • Mucilages

    vu dans Curcuma longa (Althéa-Provence)

    Quelques effet des constituants du Curcuma

    La curcumine, l'une des molécules actives du Curcuma, est anti-inflammatoire : le curcuma est utilisé depuis très longtemps comme tel par la médecine ayurvédique indienne.

    La turmérine, autre composant de l'épice, semble également avoir des propriétés anti-oxydantes.

    Les HE du curcuma sont bactéricides et employées dans les cholécystites. L'huile essentielle présente dans le jus de Curcuma frais semble favoriser la biodisponibilité des curcumines dans l’organisme.

    À savoir, le jus de Curcuma obtenu à partir des rhizomes frais, conserve les phyto-nutriments fixes (curcumine, turmérine...) et volatils.

    Curcuma frais

    Rhizomes frais de curcuma

    L'activité thérapeutique du Curcuma est décuplée en présence de Poivre noir pipérine. La biodisponibilité du Curcuma est ainsi augmentée. 

    Lu dans Curcuma (curcumine p.2-3) pdf

    voir aussi Aromatiques Épices 2. (Poivres et Piments)

    Indications

    • articulations (rhumatisme, arthrite, arthrose)
    • tube digestif (gastrite, intestins irritable, colite...)
    • peau (eczéma, rougeurs, panaris…)

    Posologie

    • Infusion : 1 à 1,5g de poudre par tasse, infuser 10 minutes, 1 à 3 tasses par jour.

    ou

    • Teinture-mère : 2 à 3 fois par jour, 5 à 20 gouttes avec de l’eau.

    ou

    • Gélules : 3 fois par jour, 1 à 2 gélules.

    En externe

    • compresse d’infusion ou cataplasme de poudre, 3 à 4 fois par jour.

    medisite.fr 22/04/2013 - pdf

    • poudre de curcuma + huile de Coco ou Ricin, pâte à appliquer sur entorses, blessures, eczéma, articulations enflammées...

    Curcuma - pdf ancienne version

    Curcuma poudre

    Inflammations et arthrose

    La racine de curcuma est utilisée pour ses bienfaits anti-inflammatoires. Des recherches ont
    même démontré qu’elle pouvait être aussi efficace que des médicaments contre l’arthrite.

    medisite.fr 22/04/2013 - pdf

    Le lait d'or anti-inflammatoire

    D’après les textes sacrés ayurvédique, le lait d'or de curcuma est spécialement indiqué en prévention des douleurs de l’arthrose, mais aussi pour les personnes qui font beaucoup d’exercices. Le lait doré aurait également un effet relaxant, goûteux et sain pour rester en forme... Voir la recette dans Douleurs, arthrose et remèdes naturels

    vu dans Superaliments 2

    L'Acérola aux vertus antioxydante et stimulante, pour la production de collagène, peut être utilisée en cas de fracture, blessure, tendinite... en association avec Harpagophytum et Curcuma.

    vu dans Tendinite

     

    Troubles digestifs fonctionnels et SII (Syndrome de l'Intestin Irritable)

    Pensez avant tout aux tisanes à base de plantes amères !

    Il y a toujours les formules de l'herboristerie, solutions des plus simples : drainantes, dépuratives, anti-inflammatoires, antispasmodiques (chardon-Marie, camomille, curcuma...), ces tisanes répondent bien au quotidien de ces troubles.

    vu dans Gaz, spasmes, intestin irritable...

     

    ... la faim vous manque ?

    Stimulez-la !

    Le Fenugrec par exemple, vous aidera, tout comme le Curcuma, deux plantes que vous pouvez éventuellement retrouver dans la composition du curry. Les épices ont souvent des vertus thérapeutiques insoupçonnées dont on bénéficie sans le savoir !

    vu dans Avis à vous, les maigres !

     

    Curcumine et Cie

    L’arthrite est une inflammation des articulations. Réduire l’inflammation veut dire réduire la douleur et également la progression de la maladie.

    Il a été démontré que la curcumine a un bon effet anti-inflammatoire sur l’arthrite (anti-inflammatoire, anti-arthritique)

    Il est recommandé pour induire cet effet anti-inflammatoire, d’ajouter dans l’alimentation l’extrait du rhizome de Curcuma longa, titré à 90-95 % de curcuminoïdes (à vérifier dans la composition du complément alimentaire).

    La posologie varie de 100 à 500 mg par jour.
    Informez votre médecin ou votre phytothérapeute avant de commencer tout traitement.

    vu dans Douleurs, arthrose et remèdes naturels

    Curcuma et curcuminoïdes, 2 choses différentes

    C’est une erreur que l’on fait depuis que la science essaie de tout décortiquer.

    La plante médicinale dans son ensemble, dans toute sa complexité, on n’aime pas, on n’arrive pas à doser précisément et à répéter exactement le même effet selon si on utilise une plante récoltée à un autre endroit, ou à un autre moment de l’année, car le profil chimique va légèrement varier.

    Donc on va s'obséder sur le constituant actif. Tant qu’on n’en a pas trouvé un, on n’est pas content. Et au fil des années, on va finir par vous dire que la plante et le composant actif, c’est la même chose.

    Je vais vous citer un auteur classique, Jean Valnet. Valnet n’est pas un gars qui a travaillé sur une paillasse de laboratoire toute sa vie, c’est un gars qui a travaillé avec les malades. Et il nous dit « La plante totale possède une action depuis longtemps reconnue, à la fois plus globale et plus douce ».

    La plante totale, c’est le point important, on utilise parfois l’expression « totum » de la plante, même chose.

    Donc, est-ce qu’il y a d’autres choses dans le curcuma que les curcuminoïdes ? Bien sûr !

    Les curcuminoïdes appartiennent à la famille des dérivés phénoliques. Ils fonctionnent, pas de doute là-dessus. Ils sont actifs. C’est pour cela que je vous conseille d’essayer d’optimiser leur absorption.

    Mais il y en a d’autres. Je vais vous en citer un par exemple, la turmérone, qui est un sesquiterpénoïde. C’est une substance qui a des propriétés actives, antiinflammatoires, neuroprotectrices, antidepressives.

    Et il y en a d’autres, il y a de très nombreux constituants dans le curcuma, et on ne les connaît pas tous...

    Extrait de Le curcuma ne marche pas... vraiment ?

    Le Curcuma est à l'origine du colorant alimentaire jaune industriel "E.100" : curcumine, très utilisé dans l'alimentation (moutarde, fromages, pâtisseries)

    Curcuma (curcumine p.2-3) pdf

    voir Ingrédients à éviter

     

    Le curcuma ne marche pas... vraiment ?

    Un petit coup de gueule (OK, un gros) sur le fait que le curcuma ne marche pas, je parle de la forme « bonne vieille poudre orange »

    [https://www.youtube.com/watch?v=470TPwOrPB8] 24 janvier 2020

    Script Le curcuma ne marche pas... vraiment ? (altheaprovence.com) [archive]

    Si ça fonctionne, c’est l’effet placebo

    Alors soyons clairs, l’effet placebo se cache toujours derrière tout ce qu’on fait dans le monde de la santé. La science a clairement montré que l’effet placebo est responsable d’un grand pourcentage des résultats lorsqu’on fait des études sur un médicament, sur une substance naturelle, ou même sur une procédure chirurgicale.

    Est-ce que j’arrive à voir si le curcuma fonctionne car il y a un effet placebo qui est jeu, ou pas ? Non, c’est très dur. Mais c’est pareil pour tout, c’est pareil pour les formes de curcuma de laboratoire étiquetées comme optimales.

    Donc c’est trop facile de brandir cet argument quand ça nous arrange pour décrédibiliser quelque chose.

    Personnellement, je vais revenir à un point beaucoup plus terre à terre. Lorsqu’on est praticien, je peux vous dire qu’on fait le tri très rapidement. Il y a des choses qui fonctionnent d’une manière consistante. Pas toujours, pas à 100%. Des choses qui fonctionnent tout le temps, ça n’existe pas.

    Mais on a des outils qui sont fiables. Et l’un de ces outils dans ma pratique, c’est le curcuma, forme entière.

    Extrait de Le curcuma ne marche pas... vraiment ?

    Curcuma (racine) différentes formes

    Voir aussi

    Curcuma réunionnais en fleur

    Curcuma réunionnais en fleur

    Divers

     

     

     

    haut de page