• 1-Tendinite

    Page en construction

    D'après la Lettre du 20 décembre 2017 de Jean-Baptiste Loin (Réponses Bio)

    Une histoire de tendinite

     
    Julien M. : « Bonjour.

    J’aimerais avoir votre avis et peut-être qu’un des compléments proposés sur votre site pourrait m’aider.

    J’ai une tendinite depuis 4 ans au niveau du coude gauche. C’est plus une gêne qu’une douleur

    La cause est du au stress (je travaille en banque au guichet).

    J’effectue des autos massages mais rien n’y fait ! je continue le sport (règle de la non douleur).

    J’avais effectué une cure de 3 mois de nu move mais sans résultats probants. J’avais eu peut-être un peu plus de résultat avec « extranase ». Peut-être faudrait il que je ressaye.

    Un acuponcteur avait indiqué comme diagnostic : stagnation d’énergie du méridien du coeur (je suis entièrement d’accord avec cela car mon travail actuel ne m’intéresse pas).

    Merci. »

     
    Jean-Baptiste Loin : Julien bonjour,

    Vous avez certainement raison d’envisager les aspects psychologiques et symboliques, puisque comme toute maladie, une tendinite n’arrive jamais par hasard.

    Etant avant tout un problème inflammatoire, de même que pour toutes les inflammations la symbolique nous renvoie à la notion fondamentale de colère.

    D’aucuns affirment que l’insatisfaction manifestée par la colère aurait sa place dans les causes psychologiques de l’inflammation.

    Maintenant, sur le plan mécanique, la tendinite est souvent le résultat d’une activité longue ou répétitive, ce qui, d’après ce que j’ai cru comprendre, pourrait bien être votre cas.

    Toutefois, pourquoi deux individus fonctionnant apparemment de la même manière et effectuant la même tâche répétitive ne vont-ils pas tous deux développer une tendinite, et encore moins au même endroit ? 

    Parce qu’il ne faut pas perdre de vue qu’un tel trouble s’ancrera plus généralement chez les individus déjà fatigués ou ayant une alimentation favorisant un terrain acide.

    L’acidité du terrain étant particulièrement propice aux inflammations, il est essentiel de veiller à respecter son équilibre acido-basique en limitant, voire en supprimant, les aliments les plus acidifiants comme :

       les viandes rouges,

       le gras d’origine animale,

       la charcuterie,

       le café,

       la plupart des thés,

       l’alcool,

       les sodas et jus de fruits industriels, 

       le sucre raffiné,

       le chocolat (sauf s’il est cru et fait maison),

       les pâtisseries,

       les céréales raffinées…

    En insistant plus volontiers sur :

       les légumes crus ou cuits à basse température,

       les fruits de saison bien mûrs,

       les fruits secs (amandes, dattes, figue),

       les algues,

       le pollen frais,

       les boissons hydratantes : tisanes, jus de légumes, thé vert léger…

    Vous trouverez plus d’informations sur la diététique de l’équilibre acido-basique dans cet article

    Et si tout semble indiquer que nous sommes inégaux devant la tolérance à l’acidité, les causes psychologiques, symboliques et les habitudes de vie pourront être effectivement d’une aide appréciable pour mieux comprendre les origines d’une tendinite.

    Concernant l’inefficacité des deux remèdes dont vous parlez, une rapide recherche sur les marques citées montre qu’ils sont tous deux bourrés d’additifs potentiellement dangereux tels que :

       phosphate tricalcique,

       dibéhénate de glycérol,

       stéarate de magnésium,

       croscarmellose sodique,

       hydroxypropylmethylcellulose,

       cellulose microcristalline,

       acide stéarique pour ce qui est du complément alimentaire

    Quant aux médicaments allopatiques, en plus de contenir des additifs tout aussi dangereux ils sont souvent OGM et plus nocifs qu’autre chose.

    Non, pour ma part je vous conseillerai beaucoup plus simplement de régler votre alimentation sur le principe que nous venons de voir, et pour en optimiser les résultats tout en soulageant les éventuelles douleurs plus rapidement, de vous complémenter avec un complexe synergique de bromélaïne extraite de l’ananas et de papaïne provenant de la papaye.

    Deux substances naturelles extrêmement puissantes, dont les multiples propriétés sont bien trop nombreuses pour être détaillées ici.

    Cependant, je peux déjà vous dire que la bromélaïne agit sur deux plans fondamentaux en cas de tendinite :

       anti-inflammatoire, par le biais de son action sur la production de prostaglandines pro-inflammatoires,

       et antalgique, en agissant sur la bradykinine, elle-même impliquée dans le mécanisme de la douleur.

    Des études poussées ont été réalisées en rhumatologie notamment, montrant que la bromélaïne est efficace en cas de tendinites, arthroses et poussées d’arthrite.

    Pour aller encore plus en profondeur, il y a la gemmothérapie, qui apportera elle aussi de très intéressantes perspectives.

    Elle est basée sur le macérât de bourgeons et de jeunes pousses concentrant le principe énergétique de la plante avant qu’elle ne se ramifie dans sa croissance.

    Voici par exemple un mélange de plantes adapté au traitement des tendinites, faisant partie des fabrications les plus pures que je connaisse :

       le bourgeon de pin de montagne ou pin à crochet aide le système ostéo-articulaire et reminéralise l’organisme tout en combattant l’usure et la destruction du cartilage articulaire.

       le bourgeon de cassissier est un anti-rhumatismal et anti-inflammatoire de la sphère articulaire et tendineuse. On l’utilise d’ailleurs aussi bien comme remède contre l’arthrose, que la goutte, les douleurs des ligaments et des tendons, ou les articulations douloureuses.

       le bourgeon de vigne rouge est recommandé pour les articulations douloureuses.

       le bourgeon de saule blanc était bien connu des anciens pour soulager les tendinites, mais aussi l’arthrose, les rhumatismes… et les maux de tête.

    Vous trouverez ces extraits de bourgeons dans un complexe appelé « Tendinolys » en suivant ce lien

    Mais une fois de plus, ne vous méprenez pas, les remèdes sans le régime alimentaire amélioreront temporairement la situation, mais auront beaucoup moins de chance de résoudre le problème définitivement.

    Quant à l’éventualité de changer de travail, ou de poste, pour ne plus être contraint quotidiennement de demeurer dans cette position, c’est également une alternative qui pourra s’étudier ou se résoudre en pratiquant le Qi Gong par exemple.

    Cette pratique énergétique travaillera également la fluidité des tendons et de la micro musculature, étant sollicités dans les mouvements répétitifs ne demandant pas un effort conséquent. 

    Jean-Baptiste Loin
    *******

    L'Acérola aux vertus antioxydante et stimulante, pour la production de collagène, peut être utilisée en cas de fracture, blessure, tendinite... en association avec Harpagophytum et Curcuma.

    ____________________
     
    Soigner une tendinite 
    La tendinite est une inflammation (-ite) d’un tendon qui provoque une douleur importante et qui peut devenir chronique. Fréquente chez les personnes qui effectuent des gestes répétitifs et chez les sportifs, il faut pouvoir soigner une tendinite afin de reprendre rapidement une activité normale (FP Ooreka)
     
    Soigner la tendinite de la patte d'oie 
    La tendinite de la patte d'oie est une inflammation des tendons des muscles de la patte d'oie lesquels s'insèrent à la partie interne du genou. Cette tendinite relativement rare survient chez le sportif (tennisman, cycliste, coureur à pied, athlètes (...) Lire la suite
     
    Soigner une tendinite de la hanche 
    Il existe plusieurs tendons autour de la hanche. Tous peuvent être l'objet d'une tendinite, mais la tendinite du moyen fessier, encore appelé moyen glutéal, est la plus fréquente. La tendinite de la hanche peut survenir spontanément après un effort avec sollicitation excessive du tendon ou dans les suites de la pose d'une prothèse de hanche. Elle est plus fréquente chez la femme et notamment chez les sportives adeptes de course à pied. Quelques méthodes simples peuvent vous aider à soigner la tendinite de la hanche (FP Ooreka)
     
     Soigner une tendinite du genou 
    Le genou comporte plusieurs tendons. Tous peuvent être le siège d'une tendinite mais c'est la tendinite rotulienne qui est de loin la plus fréquente. La tendinite rotulienne apparaît le plus souvent à la suite d'une sollicitation excessive ou répétée (...) Lire la suite
     
    Soulager et guérir une tendinite à l'épaule 
    La tendinite d'épaule correspond à une inflammation d'un tendon. Il s'agit d'une maladie très fréquente. Elle survient lorsqu'un tendon de l'épaule a été trop sollicité : activité physique ou professionnelle excessive, mouvements inhabituels (bricolage) (...) Lire la suite
     
    Soigner une tendinite au tendon d’Achille 
    Le tendon d'Achille relie l'os du talon au muscle du mollet. L’élasticité de ce tendon diminue avec l’âge et il devient donc plus fragile. Trop sollicité, lors de la pratique d'un sport sans échauffement ou sans étirement par exemple (...) Lire la suite
     
    Soigner une tendinite du coude 
    Les tendinites au coude ne touchent pas que les sportifs mais peuvent également survenir chez les personnes effectuant des mouvements répétitifs (menuisiers, maçons, jardiniers, etc.). En effet, une sollicitation excessive des tendons entraîne des micro-traumatismes (...) Lire la suite
     
    Conseils pour éviter les tendinites 

    Pratiquer une activité physique, effectuer des gestes répétés..., cela peut engendrer, à la longue, l'apparition de tendinites (inflammation des tendons). Certains gestes et actions permettent cependant, de prévenir ces affections douloureuses, quelles qu'en soient les causes (FP Ooreka)

    une bonne hydratation réduit les courbatures et les risques de tendinite.[http://yantra.eklablog.com/fpm-conseils-pour-le-sport-p1327346]

    ____________________

    Documentation diverse chez Yantra

     

     

    haut de page