• fp-MÉDITATION « 27 »

    Fiche mise à jour fin décembre 2017 

    Méditation « 27 » *

    3-Méditation « 27 »

    Un exercice que nous pouvons pratiquer en fin de séance de Yoga pour nous relaxer et rendre compte des actions des postures que nous venons de faire.

    Aussi le soir, allongés dans notre lit, pour nous aider à nous endormir...

     

    • Allongé en Shavâsana, portez votre conscience sur votre corps, de la couronne aux orteils, du poids du corps sur le sol.
    • Pendant que vous respirez paisiblement, prononcez intérieurement le son OM ! sur la longueur de l'expiration.
    • Faites ceci quelques instants.

    Puis concentrez-vous sur le nombril : il monte et descend au rythme des inspir/expir

    En gardant l'attention sur le nombril, commencez un décompte, à partir de 27, comme suit :

    • 27 le nombril se soulève
    • 27 le nombril s'abaisse
    • 26 le nombril se soulève
    • 26 le nombril s'abaisse
    • 25 le nombril se soulève
    • Et ainsi de suite.

    Portez à présent l'attention sur l'air qui passe au niveau de votre gorge

    Reprenez votre décompte :

    • 27 l'air passe dans la gorge à l'inspir
    • 27 l'air passe dans la gorge à l'expir
    • 26 l'air passe dans la gorge à l'inspir
    • Et ainsi de suite.

    Portez l'attention sur le bout de votre nez, les narines, sur l'air frais qui entre à l'inspir et sur l'air tiède qui sort à l'expir

    Reprenez votre décompte :

    • 27 l'air frais entre dans les narines à l'inspir
    • 27 l'air tiède sort des narines à l'expir
    • 26 l'air frais entre dans les narines à l'inspir
    • Et ainsi de suite.

     

    Remarque

    Si le décompte vous semble trop long, vous pouvez arrêter en cours de chemin, même s'il est conseillé d'aller jusqu'au bout...
    Cependant l'idée qui prime dans cette méditation est de vous détendre, pas de vous contraindre à quelque chose de strict.

     

    • Après ces passage en revue et décompte, revenez dans votre respiration naturelle paisible, allongé en Shavâsana.
    • De nouveau, portez votre conscience sur votre corps, de la couronne aux orteils, du poids du corps sur le sol, en prononçant intérieurement le son OM sur la longueur de l'expiration.
    • Faites ceci quelques instants, puis préparez-vous pour sortir de votre méditation.

     

    Voir

    Je médite, tu pries, il concentre

    De Relax à Nidrâ

    Travailler avec l'Aura

     

     

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

     

    * Mais pourquoi donc 27 ?

    « 27 » est un multiple de « 9 » : 3x9

    « 27 » est par conséquent un multiple de « 108 » : 4x27, donc 27 représente le quart de 108

    « 27 » est égal à 33, soit 3x3x3, donc « 3 » est bien évidemment un multiple de 108 (3x36)

     

    Un article de Yogamrita nous donne quelques pistes

    Le Mala

    Le mālā est le chapelet ou rosaire des Indiens et des Bouddhistes. Il sert à compter les mantras, qui eux-mêmes sont des formules sacrées et des noms du Divin.

    3-Méditation « 27 »

    Ce chapelet est traditionnellement composé de 108 perles en bois ou en pierre, mais certains cultes et cultures utilisent moins de perles (voir plus bas Les subdivisions)

    Il est intéressant de constater aussi, que, parmi les textes fondateurs de la pensée du Vedânta, les Upanishads comportent 108 textes tandis que la Bhagavad-Gîtâ s'articule en 18 chapitres.

    Chaque perle représente une répétition du mantra. Le Meru est la perle en bout du mala. Elle est différente des autres et parfois plus grosse, souvent un Rudraksha (Œil de Rudra, nom de la graine de l’Eleocarpus ganitrus, l’arbre sacré de Shiva).

    Le Meru permet de guider et de constater que le tour de mala (les 108 répétitions) est  achevé. Le Meru ne fait pas partie des 108 perles.

    Les subdivisions

    S’il n’est pas répété 108 fois, le mantra le sera une fraction de ce nombre.

    Par exemple : une moitié, un tiers, un quart, un douzième. Ainsi certains malas ont 54, 36, 27 ou 9 perles.

    100 et 8 perles

    On dit aussi qu’en répétant 100 fois le mantra, le compte y est. Le reste permettrait de couvrir les erreurs et les omissions. Il est dit aussi que ces 8 dernières répétitions sont offertes à Dieu ou au Maître (Guru).

    Un peu de mathématique

    En Inde, les Anciens étaient très mathématiciens. Ainsi, 108 pourrait être le fruit d’opérations mathématiques :

    9 fois 12 = 108
    ou encore
    1 (1 puissance 1) = 1
    2 x 2 (2 puissance 2) = 4
    3 x 3 x 3 (3 puissance 3) = 27
    1 x 4 x 27 = 108

    ... et de numérologie

    Cette opération pouvait avoir une signification numérologique particulière.

    108 est un nombre Harshad, c’est-à-dire un nombre entier divisible par la somme de ses chiffres. Harshad veut dire « grande joie » en Sanskrit.

    Précisions d'internaute

    La terre est éloignée du soleil de 108 fois le diamètre du soleil, elle est éloignée de la lune de 108 fois le diamètre de la lune, c'est pour ça que de nombreuses civilisations anciennes utilisent ce nombre [mais] comment pouvaient-ils savoir cela il y a environ 3000 ans ? (Fred, novembre 2014)

     

    D'après l'article Pourquoi les Mala ont-ils 108 perles ?

    Rétrolien/Ping : MÉDITATION.| Inspiration Mala Tibétain | .Nathalie Crottaz

     

    Voyez aussi l'article bien renseigné de Votre Yoga : le nombre 108 en yoga 

    Une autre piste est donnée dans l'article Animaux fantastiques

     

     

     

    haut de page