• 1-Eau Avec juste de l'eau !

    Page mise à jour en avril 2019

    Des remèdes exceptionnels (presque) gratuits

    1-Eau Avec juste de l'eau !

    L'affusion est un moyen thérapeutique qui consiste à verser en nappe et d’une faible hauteur,
    une certaine quantité d’eau froide ou chaude sur une partie du corps.

     

    Le Journal de Michel Dogna - "Best of Remèdes gratuits" [archive]

    Voir aussi Douleurs : le point sur chaud/froid

    BRONCHITE

    Méthode macrobiotique

    • Enveloppement du thorax avec une serviette éponge humide très chaude.
    • Séance : 20 minutes, en réchauffant la serviette éponge toutes les 7 minutes.
    • Méthode encore améliorée en infusant du gingembre râpé dans l’eau chaude ; c’est moins barbare que les cataplasmes de moutarde de nos parents et aussi efficace.

    Méthode kriya

    • Voir la fiche pratique Neti

     

     

    CAPSULITE DE L’ÉPAULE

    [archive]

    Méthode thermo-différentielle de Gardelle [1]

    • Vessie de glace sur le site douloureux avec linge interposé.
    • Serviette humide très chaude sur le ventre avec bouillotte par dessus.


     

     

    COLIQUES – COLITE – GASTRITE

    Capillothérapie de Salmanoff [1]

    • Serviette mouillée très chaude sur le ventre.
    • Bouillotte par dessus (pour éviter le refroidissement de la serviette).
    • Séance : 20 minutes.
    • Le soulagement est immédiat et durable, plus efficace que la plupart des traitements.

     

    [1] Voir L'hydrothérapie : de l'eau pour tout médicament (Michel Dogna) [archive]

    Voir aussi Gaz, spasmes, intestin irritable

     

     

    CONCRÉTIONS CALCIQUES BECS DE PERROQUET
    (ostéophytes, arthrose)

    Méthode naturopathique du Dr Marchesseau [2]

    • Cure de vraie eau distillée [3] (non injectable)
    • Boire 1 bidon de 10 litres en 8 jours (1,5 l par jour).
    • Ne pas renouveler.

     

    [2] Voir aussi : 

     

    [3] Eau distillée : cette eau est produite par un procédé d’ébullition et d’évaporation qui tue les bactéries et enlève toute impureté. Elle est disponible en pharmacie et dans certains supermarchés (rangée des eaux embouteillées). Si vous êtes en pays étranger, il serait préférable de vous informer à quel endroit vous pourriez vous en procurer.

    Voir aussi Les 4 éléments : l'eau et Histoires d'eaux

     

     

    CRISE CARDIAQUE
    en attendant les secours

    Dans tous les cas

    • Avaler 2 à 3 doses à 1000 mg d’aspirine (pas plus de 3 g)
    • Tousser volontairement sans arrêt (équivalent massage cardiaque)
    • Parallèlement, choisir l'une ou les deux des méthodes ci-dessous :

     

    Méthode Dr J.A.
    (shoot de sucre)

    • Absorber de l’eau miellée toutes les 5 minutes.
    • La douleur devrait cesser. Et/ou...

     

    Capillothérapie de Salmanoff

    • Enveloppement humide bien chaud du thorax (avec serviette éponge)

     

     

    CRISE « DE FOIE » [4]

    Capillothérapie de salmanoff

    • Serviette mouillée très chaude sur le foie, devant et derrière.
    • Bouillotte par dessus (pour éviter le refroidissement de la serviette)
    • Séance : 20 minutes.
    • Soulagement immédiat garanti.

     

    [4] Voir aussi : crise de foie...

     

     

    « DÉTOX »

    Cure « détox »

    Pour fonctionner correctement, le corps a besoin d'un apport quotidien en eau [archive]

    Une personne normalement constituée absorbe en moyenne environ 1,5 litre de liquide par jour.

    Lors d'une cure « détox », il est fortement conseillé de consommer bien au-delà de 1,5 litre - 3 litres par exemple.

    En effet, l'eau est un élément primordial pour favoriser les échanges au sein de votre corps, ainsi que l’élimination des toxines rénales. Le principe de ces journées « détox » est de boire de grandes quantités d'eau, ce qui permettra de réduire la densité des vos urines (qui deviendront très claires).

    Parmi les boissons que vous pouvez consommer :

    • l'eau plate,
    • les tisanes,
    • les jus de légumes frais coupés à l'eau,
    • le thé vert...

    Avec juste de l'eau !

    Fourchette & Bikini

    Quelques principes fondamentaux d'une « cure détox »

    Le jeûne a pour objectif de purifier l'organisme et avoir un corps sain. Par principe, optez pour un jeûne d'une durée de 15 heures, ce qui permet à tout le système digestif de se reposer.

    Consommez de bons aliments, dites adieu aux mauvais sucres en évitant ces ingrédients qui se terminent en "ose". Privilégiez le miel, le sirop de riz brun, la mélasse et le sirop d’érable. Fruits et légumes favorisent la croissance de la flore intestinale. Mangez des fruits de saison à raison de 1 à 2 par jour. Consommez des crudités, des légumes, que vous pourrez accompagner d'un filet d’huile d’olive.

    Il est également important de faire le plein d’antioxydants qui permettront de neutraliser les radicaux libres et lutter contre le vieillissement prématuré des différents organes. Les alimentations riches en fibres permettent de stimuler le transit intestinal.

    Privilégiez les fruits et légumes crus (davantage de vitamines anti-oxydantes et d'enzymes qui permettent de bien digérer) mais n'en abusez pas sous peine d'irritations intestinales. Cuissons à la vapeur, en papillote et à l’étouffée sont à privilégier. Adieu donc barbecue, fritures, gratins au four, qui favorisent la formation de composés hautement toxiques. Quant à la cuisson à l’eau, faites attention, elle occasionne une perte de vitamines et minéraux.

    N'oubliez pas non plus que le sport est le complément idéal de n'importe quelle cure détox.

     

     

    FIÈVRE

    Méthode de "bonne femme"

    Des glaçons sous les aisselles aident à diminuer la fièvre. Comme la plupart des virus et des bactéries se développent à la température normale de notre corps, soit 37 degrés, la fièvre joue un rôle important pour combattre l’infection. Il n’est donc généralement pas nécessaire de faire descendre une fièvre. Il existe toutefois quelques exceptions, d'après l’interniste Dennis Jordanides :

    « Dans le cas d’un jeune enfant ou d’un adulte ayant plus de 39,4 degrés de fièvre, des glaçons ou des sachets réfrigérants sous les bras peuvent être indiqués. Les aisselles sont très irriguées près de la surface de la peau, le froid diminue donc rapidement la température du sang qui y circule et la température corporelle baisse. Si votre médecin approuve cette méthode,

    • mettez un sachet réfrigérant dans un sac plastique et enveloppez-le avec une serviette avant de le placer sous le bras pour 20 minutes maximum. »

    Avec juste de l'eau !

    Glaçons © Herve de Gueltzl/Photononstop | Getty Images

    Les vilains boutons de fièvre qui se forment sur les lèvres sont causés par le virus de l’herpès et peuvent être incroyablement douloureux. La glace peut soulager la douleur et réduire l’inflammation.

    www.msn.com

     

     

    GANGRÈNE À LA JAMBE

    Méthode thermo-différentielle de Gardelle

    • Vessie de glace sur le site avec linge interposé.
    • Serviette humide très chaude sur le ventre avec bouillotte par dessus.
    • Bouillotte sous l’autre pied.
    • Le tout en permanence jusqu’à résolution (une dizaine de jours, en moyenne)
    • Les douleurs intolérables cessent dès le départ.

     

     

    HYDRATATION

    Boire froid, ça hydrate plus : faux
    Fraîche, à température ambiante ou chaude, l’eau hydrate autant l’organisme. En revanche, boire froid après l’effort n’est pas une bonne idée : cela demande un travail supplémentaire à notre corps, déjà fatigué, qui doit « réchauffer » le liquide pour le digérer correctement. L’eau à température ambiante est alors préférable.

    Rien de tel que l’eau pétillante [archive] pour s’hydrater : vrai et faux
    Eau plate ou gazeuse, c’est pareil si on a une activité normale. C’est une affaire de goût. Toutefois, les eaux gazeuses bicarbonatées (type Saint-Yorre) ont l’avantage de favoriser la digestion après un repas copieux, mais également de réduire l’acidité produite par les muscles au cours d’un effort prolongé – et donc d’améliorer la récupération. Attention cependant, elles sont souvent riches en sodium, ce qui est incompatible avec un régime sans sel. Parmi les moins salées : Perrier, La Salvetat et San Pellegrino.

    www.serengo.net [archive]

    Voir

     

     

    INFECTION URINAIRE

    Méthode de "bonne femme"

    Des années avant que les microbes et les virus ne soient découverts, on attribuait les maladies à n’importe quoi, des cheveux en bataille au mauvais œil... Nous avons fait bien du chemin depuis, mais quelques remèdes ont survécu à l’épreuve du temps et c'est heureux, car certains sont vraiment utiles ! Comme celui-ci : selon le Dr Laurie Steelsmith, médecin naturopathe (Honolulu, Hawaï)

    • un bain tiède peut aider à soulager les symptômes (douleurs, inconforts...) des infections urinaires

     

     www.msn.com

     

     

    LUMBAGO – HERNIE DISCALE

    Méthode Gardelle

    • Vessie de glace sur le site vertébral avec linge interposé.
    • Serviette humide très chaude sur le ventre avec bouillotte par dessus.
    • Bouillotte sous les pieds - en permanence jusqu’à résolution.
    • 1 à 2 séances de 1heure par jour. 

     

    Voir aussi Soulager un lumbago

     

     

    MAIGRIR

    Douche froide

    Le froid fait maigrir, plus exactement, s’attaque à un type de graisse bien spécifique que le sport a du mal à déloger. Un jet d’eau froide raffermit la peau et lutte contre la cellulite. Attention toutefois, de la douche froide ou du jogging, il ne s’agit pas de la même graisse ni des mêmes effets : les deux seraient complémentaires.

    Avec juste de l'eau !

    Mon fils Julien sous une "bonne douche" froide | avril 2017

    Par ailleurs, en fin de rinçage des cheveux, un jet d’eau froide referme leurs écailles, scellant ainsi les soins dans la fibre pour de meilleures protection et brillance.

    • Une « douche froide » est une eau progressivement refroidie, pas un brusque bain de glaçons !
    • 10 minutes de « douche froide » font brûler autant de calories qu’une bonne séance de jogging. Encore faut-il tenir…

     

    www.fourchette-et-bikini.fr

    Voir aussi Maigrir ?

     

     

    MALADIE DE LA PEYRONIE

    Méthode Gardelle

    C’est une sclérose asymétrique des corps caverneux de la verge qui entraîne un coude lors de l’érection rendant les rapports sexuels problématiques voire impossibles.
    Les guérisons ont été obtenues comme suit :

    • Pieds dans de l’eau entre 10 et 13°.
    • Serviette humide chaude sur le ventre et derrière la nuque.
    • Deux séance de 1 heure par jour jusqu’à résultat.

     

     

    MAUX DE GORGE
    Angine – Aphonie – Laryngite 

    Capillothérapie de Salmanoff

    • Compresse froide autour du cou.
    • Séance : 20 minutes.
    • Soulagement immédiat garanti.

     

    Voir aussi

     

     

    MÉDITER

    Voir

     

     

    NETTOYAGE INTERNE

    Bain dérivatif

    Avec les bains dérivatifs, les différences de température provoquent dans le corps un véritable effet Gulf Stream qui fait circuler les fluides, lesquels affluent pour réchauffer la partie refroidie volontairement. En déclenchant ce réflexe de motricité au niveau des intestins, qui facilite le transit intestinal, le bain dérivatif participe au nettoyage interne. Parallèlement une stimulation des fascias (membranes fibreuses qui recouvrent les muscles) aiderait à drainer les toxines accumulées vers les voies d’excrétion (intestin notamment). France Guillain, auteur d'ouvrages sur les bains dérivatifs, annonce aussi une action sur l’élimination des graisses néfastes, et une action positive sur les graisses brunes qui dynamisent le métabolisme.

    Avec juste de l'eau !

    L’idéal est d’avoir un bidet (à défaut une bassine aux bords solides). Il est indispensable de se couvrir (pull, chaussettes…) pour qu’aucune sensation de froid ne soit ressentie sur le reste du corps (hors zone refroidie)

    • Remplir le contenant d’eau bien fraîche (mais non glacée) et s'assoir dessus.
    • À l'aide d’un gant de toilette ou d'une éponge, faire passer l’eau en douceur alternativement sur la partie basse des plis inguinaux (aine) et de chaque côté du périnée.
    • Le mouvement se fait toujours de haut en bas.
    • Entre chaque va-et-vient, retremper le gant dans l’eau fraîche, tandis que celle-ci s’écoule à chaque passage.
    • Il ne faut pas utiliser de jet d’eau directement sur la zone, car c’est le frottement du gant qui mobilise les fascias.
    • À pratiquer quotidiennement 10-30 minutes au moins, pendant une période de drainage (aux changements de saison notamment).

     

    femmeactuelle.fr

    L'alternative

    Moins contraignante mais moins rapide, cette 2e méthode a l’avantage de la simplicité.

    • Mettre au congélateur une poche de gel (en pharmacie)
    • Déposer-la au fond du pantalon, au moins 2 heures par jour (à table, au bureau, etc.)

     

     

    OTITE AIGUË

    Capillothéapie de Salmanoff

    Résultat 100% en 20 minutes sur les otites d’hiver. Soulagement immédiat et guérison définitive contrairement à l’antibiothérapie qui réabonne toutes les 3 semaines. Permet d’échapper à la barbarie médicale sur les enfants nommée "paracentèse".

    • Compresse bien chaude (gant de toilette replié) sur l’oreille
    • + Compresse très froide simultanée autour du cou.
    • Changer toutes les 5 minutes environ, pendant une vingtaine de minutes.
    • Soulagement immédiat.
    • Recommencer si nécessaire, guérison définitive, en 2 ou 3 séances.

     

    Note : en curatif et en préventif, 2-3 gouttes de  jus de citron dans l’oreille, 2 fois dans la journée.

     

     

    PARALYSIE DES JAMBES

    Méthode Gardelle

    Tenter la formule suivante :

    • Vessie de glace sur le site vertébral lombo-sacré avec linge interposé.
    • Vessie de glace sur la tête avec linge interposé.
    • Serviette humide très chaude sur le ventre avec bouillotte par dessus.
    • Bouillotte sous les pieds – en permanence jusqu’à résolution.
    • 2 séances de 1h 30 par jour.

     

     

    PIQÛRES D'INSECTES

    • Mettre de la glace sur les piqûres de guêpes, abeilles...

    Attention !

    • pas en contact direct sur la peau : utiliser bien sûr une vessie ou un tissu.
    • vérifier si un vaccin contre le tétanos a été pratiqué...

     

    Voir aussi

     

     

    POUSSÉES DE TENSION

    Méthode Buchez

    • Bain de pieds : l’un dans une bassine d’eau FROIDE, l’autre dans une bassine d’eau CHAUDE.
    • En plus, serviette humide bien chaude sur l’estomac
    • Garder le tout pendant 7 minutes.
    • On peut avantageusement appliquer préalablement sur l’estomac, de l’huile essentielle de Petit-grain Bigarade.
    • Cette méthode rééquilibre immédiatement le système neuro-végétatif.

     

    Note : un exercice énergétique similaire avec les bassines eau chaude/froide, Régénérez votre potentiel énergétique

     

    Méthode de "bonne femme"

    • Bain de pieds chaud salé - 1 poignée de gros sel marin.
    • Durée 20 minutes.
    • Peut faire baisser de 2 à 3 points la pression haute.

     

     

    RELAXATION

    Le bain japonais

    L'art du bain japonais trouverait son origine dans un rituel de purification par l'eau en relation avec le culte shinto [1]. Proposé par les « onsen » – bains publics japonais généralement alimentés par des sources d'eau chaude volcaniques – ce soin est destiné aujourd'hui à la relaxation.

    Avec juste de l'eau !

    • Pour profiter des bienfaits du bain japonais en salle de bains, remplir la baignoire d'eau très chaude : la température doit avoisiner les 40-50 degrés, afin d'optimiser les effets relaxants.
    • L'eau doit arriver jusqu'au cou.
    • Verser une huile aromatique pour bain japonais (optionnel)
    • Utiliser de l'encens pour créer une atmosphère apaisante. Par exemple les senteurs «  » [2], des encens japonais aux vertus relaxantes et énergisantes.

    1-Eau Avec juste de l'eau !

    kōdō, l'art japonais des parfums

    Et pour les plus pressés... il est bien sûr possible de prendre un bain japonais en institut de beauté.

     

    [1] Voir aussi Sumo

    [2] Voir aussi Culture japonaise - L’encens japonais

    Bains d'eaux chaudes *gratuits* en France

     

     

    SÉQUELLES D’AVC
    (Accident Vasculaire Cérébral) :
    hémiplégie, aphasie (perte de la capacité de parler ou comprendre un message parlé ou écrit)

    Méthode thermo-différentielle de Gardelle

    Pris au départ les résultats peuvent être très rapides (quelques jours) : plus on attend, plus la résolution est longue.

    • Vessie de glace sur la tête avec linge interposé.
    • Compresse chaude sur le ventre avec bouillotte par dessus.
    • 2 séances de 2 heures par jour ou 3 séances de 1 heure jusqu'à récupération totale.

     

    Nota : pratiqué sur moi-même (Michel Dogna) et récupéré l’élocution en 3 jours.

     

     

    SINUSITE

    Hydrothérapie par contraste

    L'application de compresses chaudes et froides sur la région des sinus permet de diriger des nutriments vers la zone malade et de diffuser, hors des sinus, les déchets métaboliques créés par l'inflammation.

    La bonne fame n'aime pas les gros maux

    • Appliquer en alternance une compresse chaude durant 3 minutes
    • et une compresse froide durant 1 minute.
    • Faire ceci à 3 reprises au cours d'une séance.
    • À répéter de 2 à 3 fois par jour.
    • Indiqué pour tous les types de sinusite *

     

    * Ernst E (Ed). The Complete Book of Symptoms and Treatments, Element Books Limited (Angleterre 1998)

     

     

    TRAUMATISMES
    après un accident.

    Pour apporter plus de confort lors de la convalescence, après une fracture, par exemple :

    • appliquer de la glace, ou du moins du froid, 2 à 3 fois par jour ;
    • s'il s'agit d'une jambe, la surélever pour faciliter la circulation sanguine.

    Attention !

    • pas en contact direct sur la peau : utiliser bien sûr une vessie ou un tissu.

     

    Voir

     

     

    TUMEUR CÉRÉBRALE

    Méthode Gardelle

    • Vessie de glace sur la tête avec linge interposé
    • Compresse chaude sur le ventre avec bouillotte par dessus.
    • 3 séances de 1 heure par jour jusqu’à résultat.

     

    Nota : mes (Michel Dogna) résultats ont été obtenus dans des cas de tumeurs non cancéreuses ;
    pour celles-ci il faudrait y adjoindre la cure Gerson et Kelley.

     

     

    Quelques autres usages de l'eau pour la santé

     

    Des eaux qui guérissent !

    La situation sanitaire du monde rural change à partir de 1862, avec la mise en place d’un service d’assistance médicale gratuite. Progressivement, les pratiques d’automédication s’estompent. Avec l’avènement de la Sécurité Sociale (1945), elles se limitent aux maladies bénignes et de nos jours seuls les anciens ont gardé le souvenir de quelques recettes aujourd’hui qualifiées de grand-mère. [...]

    L’invention des sources guérisseuses est un phénomène essentiellement rural. Ces sources se situent d’ailleurs le plus souvent aux confins du territoire communal. À Saint-Auban, on signale au XVIIe siècle une source guérissant beaucoup de maladies et notamment la gale et la lèpre.

    L’eau de la source « Pitar » (hameau de La Beaumette) était bien connue des vieux péoniens (de Péone, commune française dans le département des Alpes-Maritimes - 06). On se souvient encore qu’un instituteur laïc y venait même pour soigner ses convulsions pulmonaires. 

    Avec juste de l'eau !

    Certaines sources sont à l’origine d’un culte plus ancien, à l’exemple de celle de Saint-Jean-du-Désert à Entrevaux, qui  passait pour guérir les fièvres, les écrouelles et la gale.

    En souvenir du baptême pratiqué par le saint, durant la nuit de la St-Jean (24 juin), les habitants de Guillaumes se lavaient les yeux avec l’eau du Tuébi, afin de se purifier de tous les maux. C’est également à la fin de celle-ci que les femmes du village se lavaient avec la rosée, car celle de ce matin-là guérit les maladies de peau. 

    Parfois un saint personnage est à l’origine des vertus miraculeuses d’une source. L’ermitage de Saint-Arnoux, au bord du Loup, près de Tourrettes fut très réputée pour guérir des maladies de peau. Les fidèles s’immergeaient et se frottaient le dos au rocher où se tenait l’ermite.

    À Roquebillière et dans ses environs, on lavait les plaies des enfants avec de l’eau bénite de Saint Julien, patron de la commune. 

    Enfin, pour guérir de tous les maux, rien n’empêche de conserver à domicile une bouteille d’eau bénite ou provenant d’un lieu de pèlerinage. Nombreux sont ceux qui ramènent de Lourdes, une gourde métallique ou plus récemment une fiole en plastique représentant la Vierge

    Voir

     

     

    Ma cure d'eau pour la guérison des maladies et la conservation de la santé, 1897, Sebastian KNEIPP

     

    Cliquez sur la première page de l'ouvrage
    pour le feuilleter ;-)

     

     

    Boire de l'eau...

    7 raisons pour boire de l'eau 

     
     

    L'eau, une arme contre le stress

     

     

     

    Haut de page