• Les petites fraîcheurs de l'été 3. Les soins

    3. Les soins

    Les petites fraîcheurs de l'été 3. Les soins

    campagne de l'été 2018 du Ministère des Solidarités et de la Santé

    Voir les épisodes précédents

    Les petites fraîcheurs de l'été 1. Le lieu de vie

    Les petites fraîcheurs de l'été 2. L'alimentation

    Et aussi la série ÉTÉ

    Lien externe Comment supporter la chaleur (Ooreka)

     

    Règles générales pour supporter la chaleur

    Voir aussi Les petites fraîcheurs de l'été 1. Le lieu de vie

    À éviter absolument

    selon Radins

    Prendre une douche froide

    Prendre une douche quand on a trop chaud est une bonne idée pour faire baisser la température corporelle, à condition de ne pas prendre une douche trop froide ! En effet, l'eau froide ne sera pas plus efficace que l'eau tiède ou fraîche et pourrait même représenter une agression pour l'organisme. Le mécanisme est en fait assez similaire à celui dont nous venons de parler avec l'eau glacée que l'on boit. Si la température de l'eau est très inférieure à la température extérieure, l'organisme va se réchauffer pour lutter contre le froid.

    Notre sensibilité au froid étant modifié pendant les fortes chaleurs, une douche tiède ou fraîche sera d'autant plus efficace !

    Voir aussi Avec juste de l'eau ! 

    S'installer sous un parasol sur la plage

    Si vous avez la chance de vous trouver à proximité d'un bord de mer, vous en profiterez sûrement pour vous rendre à la plage, armé de votre plus beau parasol pour obtenir un petit coin d'ombre. Le problème c'est qu'en cas de canicule, la chaleur est à la fois répercutée par le sable et la mer, et atteint ainsi une température très élevée, ce qui peut devenir très vite dangereux pour les enfants. Votre parasol vous assurera un peu d'ombre et vous protégera des coups de soleil mais il ne vous protégera en aucun cas de la chaleur ambiante. Il est donc recommandé de faire boire les enfants toutes les 30 minutes et de ne pas hésiter à les laisser se baigner.

    Pour évitez les heures les plus chaudes de la journée, restez dans un endroit frais ou climatisé entre 12h et 16h.

    Voir aussi Été Santé

     

    Hydratation

    Voir Les petites fraîcheurs de l'été 2. L'alimentation

    Un spray hydratant rafraîchissant pour visage

    Source : Comment-économiser

    Les petites fraîcheurs de l'été 3. Les soins

    Fabriquez très facilement un brumisateur hydratant qui va vous rafraîchir en un rien de temps, bon pour la peau, car il contient des antioxydants puissants, et ne coûtant pas grand-chose.

    • 2 sachets de thé vert
    • 500 ml d'eau froide
    • Une bouteille spray
    • De la glace (facultatif)

    Comment faire

    • Mettez l'eau froide dans la bouteille spray.
    • Ajoutez les sachets de thé.
    • Laissez infuser pendant au moins une heure.
    • Ajoutez de la glace si vous le souhaitez.
    • À pulvériser sur le visage et la peau *
    • Vous venez de faire votre spray rafraîchissant au thé vert :-)

    * Conseil : ce spray est prévu initialement pour le visage, mais ne vous y limitez pas ! Apportez-le à la plage ou tout endroit ensoleillé, pour en asperger aussi les bras et jambes !

    Se rafraîchir

    Pour supporter les fortes chaleurs de l'été, j'utilise 2 trucs simples pour me rafraîchir :

    1. Vous n'avez besoin de rien... et où que vous vous trouviez, de préférence quand l'air circule (brise, ventilateur...). Il suffit d'écarter légèrement les bras ou de mettre le mains sur les hanches, de façon à ouvrir les aisselles. L'air ressenti à cet endroit, tout en procurant une agréable sensation, permet de réguler la température corporelle.
      Pour info, l'aisselle est un endroit du corps qu'utilisent les infirmières pour prendre la température des malades.
    2. Il vous faut un point d'eau. Pratique plus connue, passez et repassez les avant-bras sous un filet d'eau ou plongez-les dans l'eau fraîche. Vous pouvez répéter l'opération autant de fois que vous voulez dans la journée...

     

    Senteurs

    Voir aussi « Sent bon »

    La sauge contre la transpiration, en interne

    Les petites fraîcheurs de l'été 3. Les soins

    Feuilles de sauge © Craevschii Family

    En usage interne la sauge est antidiaphorétique, c’est-à-dire qu’elle permet de lutter contre la transpiration excessive. Consommer des tisanes de sauge vous permet de réguler votre transpiration.

    • Portez à ébullition 200 ml d’eau.
    • Puis versez l’eau bouillante sur 1 c. à c. de feuilles de sauge séchées (en pharmacie ou herboristerie)
    • Laissez infuser 10 minutes.
    • Consommez deux ou trois tasses par jour.
    Attention tout de même !

    Ne consommez pas de sauge sur le long terme sans l’avis de votre médecin. La phytothérapie nécessite quelques conseils de prudence.

    En usage externe, la sauge est antiseptique et antiphlogistique (agit contre l’inflammation) : préparez une infusion de sauge à verser ensuite dans un brumisateur. Ajoutez 1-2 gouttes d’une huile essentielle de votre choix (cyprèsarbre à thé ou ciste, par exemple). Agitez avant usage et conservez quelques jours seulement au réfrigérateur.

    Les petites fraîcheurs de l'été 3. Les soins

    Blog de Lydia Bosson | Apprendre à se soigner au naturel

    Le romarin

    Le romarin peut être également une bonne solution de remplacement naturelle aux déodorants classiques. Même procédé qu’avec la sauge (ci-dessus) :

    • faites une infusion de romarin,
    • ajoutez une ou deux gouttes d’huile essentielle de votre choix,
    • versez ensuite dans un brumisateur et conservez au réfrigérateur quelques jours.

    Talquez vos aisselles avec des poudres naturelles

    L’inconvénient de ces poudres, argile blanche - ou kaolin - et bicarbonate de soude, pourtant efficaces, ce sont les auréoles blanches que vous risquez de voir apparaître sur vos vêtements. Des solutions à privilégier, donc, si vous portez des hauts sans manches.

    Une préparation au bicarbonate contre la transpiration

    • Dans un verre d’eau bouillie, délayez 1 c. à c. de bicarbonate de soude.
    • Ajoutez ½ verre d’alcool (eau-de-vie par exemple)
    • et 6 gouttes d’huile essentielle de citron.
    • Versez le tout dans un flacon et conservez à l’abri de la lumière.
    • Mettez-en quelques gouttes sous les aisselles le matin.

    Quelques recettes de déodorant simples, économiques et surtout non toxiques !

    Pour terminer avec ces quelques trucs de Consoglobe, ci-dessus, d'autres recettes en vidéo présentées par Julien.

    2 recettes de déodorants

    Consommons-sainement

    1. Un déodorant très efficace, qui convient aux personnes transpirant beaucoup et/ou aux périodes chaudes.

    • Mélangez 2 cuillères d’huile de coco bio et 1 de bicarbonate de soude alimentaire.
    • Facultatif, pour parfumer, ajoutez quelques gouttes d’huile(s) essentielle(s)

    Choisissez-les parmi celles qu’il n’est pas dangereux d’appliquer directement sur la peau (huile essentielle de tea tree Melaleuca alternifolia, de lavande, etc.). Attention en été aux huiles essentielles photosensibilisantes, comme celle de citron.

    • Mettez le tout dans un petit pot refermable. Il doit être opaque si vous choisissez d’utiliser des huiles essentielles, sinon celles-ci s’altéreront avec la lumière.
    • Appliquez au doigt une très petite quantité de la pâte directement sous chaque aisselle.
    • Ce petit pot vous servira de déodorant pour les 3 prochains mois !

    2. Un déodorant très léger, pour personnes transpirant très peu et/ou la demi-saison, par exemple, qui se transporte très bien.

    • Prenez 1 ou 2 hydrolats (les « eaux florales ») bio de votre choix : eau de rose et eau de bleuet par exemple. Vous pouvez les acheter en boutique bio, en drogueries ou même les faire vous-même (ICI !)
    • Mettez-le(s) dans un flacon en verre (de préférence) avec un bouchon spray.
    • Ajoutez-y 1 cuillère de bicarbonate de soude (si besoin, faites un cône en papier pour le mettre dans le flacon).
    • Fermez et secouez. Attendez quelques heures, le temps que le bicarbonate se dissolve dans l’eau (sinon, il boucherait le tube du spray)

    Du parfum... sans parfum

    Découvrez avec Serengo 5 gestes pour garder un sillage doux et frais, sans parfum.

    Les petites fraîcheurs de l'été 3. Les soins

    L’été est une parenthèse enchantée. Le rythme ralentit, l’assiette s’allège, la trousse de toilette aussi. Dès que le mercure grimpe, notre fragrance habituelle peut nous sembler un peu trop lourde, trop intense. De plus, les senteurs classiques ne font pas bon ménage avec le soleil. Certains ingrédients contenus dans les formules (notamment l'alcool) peuvent provoquer une irritation ou faire des taches sur la peau. Voici 5 solutions parfumées pour réinventer votre rituel.

    Les brumes : un sillage délicat
    La brume est sans aucun doute l’accessoire parfumé par excellence en été ! Moins concentré qu’un parfum classique, son sillage se fait plus léger sur la peau mais s’évapore aussi plus rapidement. Il en existe aujourd’hui de toutes sortes : certaines sont dédiées aux cheveux (plus neutres que la peau, l’odeur ne tourne pas) quand d’autres revendiquent en plus des vertus pour l’épiderme - rafraîchissante, hydratante, énergisante…
    (Angel Thierry Mugler, L’Occitane...)

    Les eaux parfumées : le bon choix
    C’est le moment de tester une nouvelle fragrance voire de découvrir les tendances de la saison. Plus fraîches et solaires, ces eaux odorantes, généralement formulées sans alcool, sont un bon compromis. Et si vous êtes du genre fidèle, de nombreuses marques déclinent leurs parfums phares en éditions limitées plus légères, le temps de l’été. Enfin, on a vu apparaître ces dernières années des eaux « de soin » au pouvoir hydratant et tonifiant (Estée Lauder, Annick Goutal, Lancaster...)

    Les crèmes parfumées : un voile aromatisé et nourrissant
    Nourrir et hydrater sa peau est une étape indispensable, surtout après une douche ou une journée à la plage (entre soleil, sable et sel de mer). Ce geste parfumé présente donc un grand avantage : vous prenez aussi soin de vous. Que vous optiez pour un baume corporel aux senteurs solaires de fleurs de tiaré ou pour la réplique de votre fragrance en crème, cette façon de vous parfumer est peut-être moins intense mais les notes aromatisées persistent plus longtemps (The Body Shop, Narciso Rodriguez...)

    Les savons : tout est bon !
    À l’image de la crème corps, on retrouve de nombreux gels douche ou savons délicieusement parfumés. Éphémères et subtiles, leurs arômes apportent une petite note sensuelle à la toilette. La peau est propre, rafraîchie et agréablement odorante. À noter que les pains de savon, à la composition plus simple et naturelle (ne nécessitent pas de conservateurs), opèrent un retour sur le devant de la scène. Si vous avez opté pour un savon décliné d’un parfum, n’hésitez pas à superposer votre crème par-dessus
    (Roger & Gallet, Hesperides Grapefruit Fresh...)

    Les huiles : les élixirs de l’été
    Pas un été ne passe sans que l’on ne voie les rayons de nos parfumeries se remplir d’huiles sèches. Et pour cause : nourrissants et hydratants, ces concentrés de soin habillent la peau d’un voile parfumé et subliment le bronzage. Pensez à réchauffer quelques gouttes au creux de vos mains avant de les appliquer par effleurements sur l’ensemble du corps, y compris les cheveux
    (Huile Prodigieuse de Nuxe, J’adore huile sèche satinée Dior, L’Huile de délices Sanoflore...)

    Les huiles essentielles* : ces « parfums » naturels
    Il est tout à fait possible de se parfumer à l’aide d’huiles essentielles. Il faut avant tout en choisir qui… sentent bon ! Comme celle de l’ylang-ylang, chaude, suave et très sucrée (attention en cas d’allergie à l’aspirine). Elle est idéale pour lâcher prise. Les essences d’orange douce* sont subtiles, fruitées et apaisantes. Ou encore celles du gingembre frais – issu d’une distillation de rhizome frais – aux aspects citronnés, un peu épicés et pleins de fraîcheur. Pour éviter tout problème (l’huile essentielle peut vite traverser la peau et passer dans la circulation), on applique une toute petite touche (en déposant une petite goutte sur la pulpe de l’index, que l’on prélève en bouchant le compte-gouttes avec le doigt) derrière les oreilles, sur la nuque et la chevelure.

    Attention, les femmes enceintes, allaitantes, les personnes épileptiques, asthmatique ou avec des antécédents de convulsion doivent éviter les huiles essentielles.

    * Attention également aux effets de photosensibilisation de certaines huiles essentielles, notamment les agrumes...

    Voir aussi Des produits"déo..." pour ma maison

    Enlever les traces de transpiration

    Les petites fraîcheurs de l'été 3. Les soins

    Fourchette & Bikini

    Si le drame est moins visible sur un top imprimé que sur un tee-shirt blanc, il existe bel et bien : à la longue, entre déo et transpiration, les hauts de couleur claire laissent apparaître des auréoles jaunes sous les bras. Il est donc temps de rendre à César ce qui appartient à César (aux glandes sudoripares) : non, la transpiration ne tache pas les vêtements. Elle est totalement incolore. Le cocktail explosif qui finit par s’imprimer sur nos tee-shirts est un subtil mélange de sébum, de bactéries et de déodorant, qui mélangés à la transpiration, forment un redoutable tampon encreur.

    La solution anti-traces jaunes : le citron... jaune. Le meilleur ami des couleurs claires patiente sagement dans la coupe à fruits : le citron. Le jaune est l’un des agents nettoyants naturels les plus efficaces et les moins chers. Champion des détachants maison, il nettoie et blanchit les traces de transpiration des aisselles ou les cols de chemise. Il est même capable d’éliminer les taches de fruits rouges ou de thé !

    Le spray antitaches

    • 2 citrons en moyenne pour un verre
    • De l’eau
    • Un flacon pulvérisateur (spray)
    • Pressez les citrons jusqu’à remplir la moitié du verre.
    • Complétez avec de l'eau jusqu'au bord du verre.
    • Mélangez bien puis transférez dans le flacon.
    • Secouez, c’est prêt !
    • Pulvérisez sur les taches de transpiration jusqu’à ce que le tissu soit imbibé.
    • Puis frottez doucement le tissu pour voir s’effacer peu à peu les taches.
    • Comptez une heure de repos pour laisser agir le citron en profondeur avant de passer le tout en machine, avec le programme habituel.

    Quelques astuces en plus

    • En cas de taches très incrustées, sur un tissu blanc et résistant, frottez directement la chair d’un citron coupé en deux sur les taches. Attention, le citron pur est costaud, gardez-le à bonne distance des tissus délicats.
    • Un jus de citron dans une machine de linge blanc suffit à redonner un coup de frais à l’ensemble de son contenu...
    • Quant à réveiller la blancheur d’un seul vêtement, il suffit de le faire tremper dans une bassine d’eau froide additionnée du jus d’un demi-citron...

     

    Je viens de m’épiler !

    Consoglobe

    Si vous venez tout juste de vous épiler, votre peau est probablement très irritable.

    Pour rafraîchir vos aisselles sans hurler de douleur ou voir apparaître d’horribles plaques rouges,

    • mettez dans le creux de la main 5 gouttes d’huile d’amande douce riche en vit. A et E,
    • 1 goutte de gel d’aloe vera qui soulage les irritations,
    • et 2 gouttes d’huile essentielle de sauge.
    • Mélangez le tout et tamponnez vos aisselles avec cette préparation pour rafraîchir la peau tout en l’apaisant.

     

    Rafraîchir les "au feu !"

    Ou l'art de nous rafraîchir quand nous avons reçu un "coup de chauffe"...

    Coups de soleil

    Les petites fraîcheurs de l'été 3. Les soins

    Radins

    Voir aussi Été Santé et Info URGENCES

    Dès les premiers rayons de soleil, certains ont tendance à se surexposer au soleil pour espérer bronzer. Or, le soleil est traître sur une peau non préparée qui se met à rougir rapidement. Radins nous livre quelques remèdes de "grands-mère" pour apaiser un coup de soleil, comme par exemple la pomme de terre, le miel réputé pour ses vertus en usage externe, ou encore l'huile essentielle de lavande (lavande fine, lavande aspic, lavandin...)

    Et aussi...

    Le vinaigre

    Le vinaigre, blanc ou de cidre, apaise les piqûres d'insectes et est "antibiotique". En cas de coup de soleil il est l'un de nos meilleurs alliés. Pour un soulagement immédiat,

    • appliquez-le sur un linge propre que vous tamponnez sur les parties du corps brûlées.
    • Si la brûlure est étendue, prenez un bain tiède auquel vous aurez ajouté 25 cl de vinaigre de cidre.
    • Restez-y 20 minutes puis rincer vous abondamment à l'eau tiède (plus froide que chaude)

    La tomate

    La tomate fait partie des aliment bons pour "la bronzette". Elle renferme un puissant anti-oxydant : le lycopène (vitamine A). Lors d'un coup de soleil, il y a destruction importante de lycopène au niveau de la peau. En externe, le lycopène de la tomate agit principalement sur la peau en synergie avec d'autres antioxydants comme la vitamine E et aide à la reconstruction de la peau tout en faisant disparaître l'effet de la brûlure. Pour une disparition rapide de la sensation de feu et de douleur, et éviter que la peau ne pèle ou ne se cloque,

    • coupez une tomate en rondelles
    • et appliquez-les sur les parties rouges de votre peau pendant 20 minutes environ.

    Le yaourt nature ou le fromage blanc 

    Le yaourt (ou le fromage blanc) est un produit *miracle* contre les coups de soleil ! Frais, il stoppe rapidement la sensation d'échauffement de la peau tout en l'hydratant.

    • Appliquez-en une bonne couche sur les parties douloureuses
    • et laissez poser 15 à 20 minutes avant de rincer à l'eau froide.

    Le concombre 

     La  fraîcheur du concombre est vivement recommandée pour apaiser les coups de soleil.

    • Épluchez un concombre fraîchement sorti du frigo,
    • passez-le au mixeur avec quelques gouttes d'huile d'olive, puis à la passoire
    • et appliquez la lotion ainsi obtenue sur la peau.

    Le jus de citron 

    En usage interne, le citron, « qui enlève l’acidité au niveau du corps et est un peu diurétique » et nous aide à nous lancer dans une cure "détox", est également un "antibiotique". En externe, le jus de cet agrume nettoie la peau et illumine le teint et peut soulager en cas de coup de soleil. Pour rafraîchir et régénérer la peau,

    • mélangez le jus de 3 citrons à 50 cl d'eau froide
    •  et passez la préparation sur les coups de soleil.

    Le thé vert

    Le thé vert en infusion est un "antibiotique" et a de puissants pouvoirs autobronzants. En externe, nos "grands-mères" recommandent les sachets de thé pour soulager les coups de soleil sur les paupières. Quand nous nous endormons sur la plage au soleil, il n'est pas rare que la fine peau de nos paupières soit touchée, mais il n'est pas recommandé d'appliquer de crème hydratante dessus au risque d'irriter les yeux. Alors...

    • faites infuser 2 sachets de thé,
    • plongez-les dans un bol d'eau plein de glaçons afin de les refroidir
    • puis appliquez les sachez sur les yeux jusqu'à apaisement.
    • Attention à ce que les sachets ne soient pas trop froids !

    L'Aloe vera

    On ne cesse d'entendre parler des vertus de l'Aloe vera et il se trouve que l'une d'entre elles concerne les coups de soleil. L'Aloe vera est apaisant.

    • Il suffit de casser une partie de la plante, d'en recueillir le gel
    • et de l'appliquer sur les zones rouges.
    • À défaut, procurez-vous un tube de gel qui vous servira en cas de brûlures.

    Le millepertuis

    Voir aussi Macérât

    Révisons notre grand classique, j'ai nommé le Millepertuis, notamment

    • "L’huile rouge", utilisée en externe contre les piqûres, contusions et brûlures, et
    • "Le Baume du Commandeur", pour soigner toutes les bosses et apaiser les brûlures, blessures et infections.

    Conseils

    de Radins

    L'idéal est tout de même de ne pas attraper de coup de soleil. Quelques conseils :

    • Évitez de vous exposer aux heures les plus chaudes de la journée (entre 12h et 16h).
    • Protégez-vous avec des vêtements en coton léger (tee-shirt, short, chapeau, lunettes, etc.) si vous vous exposez durant ces heures.
    • Appliquez une crème solaire avec un indice de protection adapté à votre type de peau.
    • Hydratez-vous bien toute la journée en buvant au moins 1,5 l d'eau.  
    • Bon à savoir : ces remèdes naturels ne sont valables que pour les petites brûlures. En cas de coup de soleil important, de cloques ou de fièvre, rien ne vaut un avis médical.

    Voir aussi Bronzez idiot en deux leçons‏

    Coups de chaleur

    Ooreka. Et pour en savoir + :  Coup de chaleur

    Les petites fraîcheurs de l'été 3. Les soins

    Voir un lien externe : Comment garder la tête froide ?

    Voir aussi Info URGENCES (insolation)

    Symptômes évoquant un coup de chaleur

    • fatigue ;
    • maux de tête ;
    • vertiges ;
    • crampes musculaires ;
    • confusion, trouble du comportement ;
    • sécheresse de la peau.

    Marche à suivre en cas de coup de chaleur

    Si une personne présente les symptômes ci-dessus,

    • installez-la au frais ou à l'ombre ;
    • recouvrez son corps avec du linge humide ;
    • renouvelez l'opération dès que les linges deviennent tièdes ;
    • si la victime est consciente, donnez-lui de l'eau ;
    • mettez-la au repos en cas d'activités.

    Si agitation ou confusion, appelez les secours.

    Dégonfler les pieds gonflés

    Passeport Santé

    À peine l'été et les chaleurs débarquent-ils que vos pieds ou vos jambes gonflent. Cela est disgracieux, et, en plus, peut être douloureux.

    Avec la chaleur, les vaisseaux se dilatent pour garder à tout prix la température corporelle basse. Problème ! une fois dilatés, ces vaisseaux sanguins peinent à faire refluer le sang vers le cœur. L’eau reste bloquée dans les pieds, qui gonflent. Si les veines perdent en élasticité, le sang aura tendance à stagner et s'échapper vers les tissus provoquant le gonflement que vous connaissez.

    En général, lorsque jambes et pieds gonflent, il s'agit d'un problème de rétention d'eau, de surpoids ou d'insuffisance veineuse dans les membres inférieurs. La grossesse peut favoriser ce type de contrainte : le bébé appuie sur la veine cave et perturbe quelque peu la circulation du sang.

    Si vous n'avez pas de problèmes rénaux ou de pathologie sévère, vous pouvez tenter les médecines douces. 

    En revanche si le gonflement est un effet secondaire d'un traitement ou le signe d'un problème plus grave, consultez rapidement votre médecin.

    Les jambes surélevées

    Cette petite astuce toute simple ne nécessite aucun matériel ni aide extérieure.

    • Une fois chez vous, allongez-vous (lit ou canapé), tête à plat, les pieds posés sur des coussins. Cette position aide le sang à mieux circuler.
    • Vous pouvez également glisser un coussin sous le matelas ou, mieux, des cales sous les pieds arrière du lit, pour garder une petite inclinaison toute la nuit.
    • En journée, il est également possible de s'allonger directement sur le sol, les jambes contre un mur. Bienfait immédiat !
    • Les posture de yoga bonnes pour les jambes (circulation) sont celles où l'on élève les jambes, comme celles de la famille de la Chandelle.

    Les bénéfices de l'auto massage 

    Pour soulager jambes et pieds qui gonflent, réduire la rétention d'eau et améliorer la circulation, l'auto massage est vivement recommandé.

    • Asseyez-vous confortablement et croisez une jambe sur l'autre pour accéder à votre pied ;
    • par des mouvements circulaires, massez les orteils et tout le pied jusqu'au talon, puis les chevilles et ainsi de suite en remontant jusqu'au genou ;
    • n'oubliez-pas l'arrière du genou.
    • Recommencez plusieurs fois sur les deux jambes.

    Le jet d'eau froide

    Voir aussi Avec juste de l'eau !

    Un remède de "grand-mère" vieux comme le monde mais toujours aussi efficace ! Après une journée de lourde chaleur, vos pieds ont doublé de volume, vos chaussures vous font mal...

    • Sous la douche passez un jet d'eau froide assez puissant (aussi froid que vous pouvez le supporter, car ceci ne doit pas être une torture) sur chaque jambe, du bas vers le haut pendant environ cinq minutes.
    • L'eau froide tonifie les vaisseaux dilatés et stimule la circulation sanguine.

    Une alimentation soignée

    Le gonflement des jambes et/ou pieds est une conséquence directe du surpoids. Prenez rendez-vous avec une nutritionniste si vous avez besoin d'un coup de pouce pour rééquilibrer vos menus.

    • Gardez une activité physique régulière et veillez à votre alimentation. 
    • Évitez les plats trop gras, trop salés et favorisez les aliments riches en vitamine C et E et  les omégas-3 (comme le poisson)

    « Il faut aussi manger des aliments qui protègent nos vaisseaux sanguins comme par exemple les agrumes, les fruits rouges, les poivrons ou les tomates » conseille Ariel Toledano, phlébologue.

    L'infusion de persil

    • Préparez une purée de persil (3 branches entières cuites dans 500 ml d'eau puis mixées)
    • Mettez cette purée en infusion que vous aurez laissée reposer une nuit entière.
    • Filtrez et buvez en trois prises dans la journée.

    Un mélange pour tisane

    Faites appel aux plantes pour soulager le gonflement des membres inférieurs. La vigne rouge, les queues de cerise, les feuilles de cassis et les fleurs d’hibiscus vous aideront.

    • Mélangez-les dans un même pot.
    • Lorsque vous en ressentez le besoin, préparez une infusion avec 1 cuillère de ce mélange.
    • Laissez les plantes infuser 10 minutes dans l'eau chaude avant de boire.

    Les bains de pieds, sauge ou gros sel

    Fatigue, voir aussi Bicarbonate

    1. Préparez une infusion avec une poignée de sauge, versez-la encore tiède dans une bassine et plongez-y les pieds jusqu'à ce que le mélange soit devenu froid.
    2. Dans une bassine d'eau tiède mélangée à 1 c. à s. de gros sel, plongez les pieds pendant environ 30 minutes.

    Les huiles essentielles

    Les huiles essentielles nous offrent plusieurs solutions pour les jambes lourdes et gonflées.

    Par exemple,

    • les huiles essentielles de cyprès et de lentisque pistachier sont décongestionnantes pour le système veineux,
    • la menthe poivrée est tonifiante et rafraîchissante et
    • le cèdre contient des propriétés drainantes.
    • Mélangez 5-7 gouttes de chaque huile essentielle dans une huile végétale de votre choix
    • et massez vos jambes du bas vers le haut.

     

    Profiter de la fraîcheur retrouvée

    Alors que l’automne est souvent associé aux araignées, l’été est la saison des moustiques...

    Puisez dans les conseils de conso Globe dévoilés ci-dessous.

    Les petites fraîcheurs de l'été 3. Les soins

    citronnelle

    Différentes méthodes existent pour se prémunir de ces moustiques piqueurs. Vous pouvez notamment vous préparer quelques lotions anti-moustiques à base d’huiles essentielles.

    Le répulsif anti-moustique à la citronnelle

    La citronnelle est la plante la plus connue pour faire fuir les moustiques qui ont en horreur son odeur. À cet effet, vous pouvez planter de la citronnelle sur le balcon.

    Pour 100 ml de répulsif anti-moustiques, placez dans un flacon spray :

    • 20 ml d’huile végétale de pépins de raisin
    • 80 ml d’eau florale d’hamamélis
    • ½ c. à c. de glycérine
    • 40 gouttes d’huile essentielle de citronnelle 
    • 20 gouttes d’huile essentielle de lavande fine
    • 20 gouttes d’huile essentielle de géranium Rosat *
    • 20 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
    • 5 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse
    • Mélangez le tout
    • et pulvérisez sur vos vêtements de nuit, les draps ou sur la peau, en brume.

    Bon à savoir : vous pouvez diffuser de l’huile essentielle de géranium dans la chambre avant d’aller vous coucher.

    La recette anti-moustique ultra-simple

    • 50 ml de vinaigre de cidre
    • 50 ml d’huile de pépin de raisin
    • 40 gouttes d’huile essentielle de citronnelle
    • 40 gouttes d’huile essentielle de lavande fine
    • 20 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
    • Mélangez… Pulvérisez !

    Une recette anti-moustique pour les enfants

    Les huiles essentielles doivent être utilisées avec précaution chez les enfants (elles sont complètement interdites aux bébés de moins de 3 mois) et aucune des synergies décrites ci-dessus ne leur convient, notamment à cause de la menthe poivrée. Voici donc une huile anti-moustique adaptée pour les enfants à partir de 3 ans.

    • 5 ml d’huile végétale d’argan
    • 3 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat
    • 5 gouttes d’huile essentielle de citronnelle de java
    • 5 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie
    • 3 gouttes d’huile essentielle de combava

    Les petites fraîcheurs de l'été 3. Les soins

    cumbavas (Citrus hystrix) en vente à La Réunion

    • Appliquez ce mélange – pas plus de 10 gouttes à la fois – sur les parties du corps exposées,
    • 4 fois par jour maximum.

     

    Et pour avoir une paix plus générale (mouches, guêpes...), Chassez ces petites bêtes ! ou rendez-vous sur Été Santé.

     

    Ce dernier conseil marque la fin du 3e et dernier volet des "petites fraîcheurs de l'été".

    Ces 3 épisodes ont pu vous paraître un peu... mécaniques. C'est vrai. J'ai été fort occupée par ailleurs et je n'ai par conséquent pas vraiment rédigé comme je l'aurais souhaité. Mais l'essentiel est là, c'est le principal, il me semble ;-)

    Je souhaite à tous de finir cette période estivale en beauté, que vous soyez en vacances ou pas. À bientôt pour de nouvelles aventures !

     

    « Les petites fraîcheurs de l'été 2. L'alimentationBonne rentrée Yoga ! »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :