• bouddhisme Pratiques

    Retour à Sagesse bouddhiste

    Quand la pratique exprime la gratitude…

    [archive]

     

    Pratique de Tchenrezi

    0-bouddhisme Pratiques

    Colette Henocque -  25 mai 2014 - KTT Le Muy (Post de Jean Paul Dupuis, merci JP !) cœur

    Voir TCHENREZI Bouddha de la Compassion [TCHENREZI Bouddha de la Compassion]

    Voir aussi

    OM MANI PADME HUM

    Dordjé Tchang, le Bouddha primordial

    Les quatre principaux enseignements du Gourou Rinpoché

    Littéralement « celui qui regarde continûment avec les yeux de la compassion »Tchenrézi (tibétain : sPyan Ré gZigs) est très certainement le plus fameux des yidams du Vajrayana.

    Car il incarne la dimension aimante propre aux bouddhas, et donc à l’esprit éveillé. Tous les grands personnages du Tibet, tant séculiers comme les anciens empereurs Songtsèn Gampo ou Trisong Détsèn, que spirituels comme les Dalaï Lamas ou les Karmapas, furent et sont toujours considérés comme étant des émanations de Tchenrézi. C’est-à-dire des êtres incarnant le prolongement, dans le monde ordinaire, de ce qui est le fond même de l’esprit éveillé et tourné vers autrui : la compassion absolue et spontanée.

    De couleur blanche, l’attribut principal de Tchenrézi est le lotus, cette plante aquatique qui n’est jamais souillée par la vase d’où elle s’extrait. À l’image de Tchenrézi qui, bien que participant du monde ordinaire, n’est en rien marqué par les imperfections de celui-ci.

    En tant que moteur de l’esprit d’éveil universel ou bodhicitta, la compassion forme, conjointement à la vacuité, la clef du Mahayana. Et dans le Vajrayana, véhicule du fruit et des moyens habiles, la pratique de Tchenrézi est de ce fait essentielle puisqu’elle est l’instant où, en quelques sortes, le méditant s’extrait du monde ordinaire pour se transposer dans la dimension de l’éveil et de son éclat naturel, la compassion.

    De plus, la culture de la compassion dans la méditation de Tchenrézi portera ses fruits dans la vie de tous les jours, ce qui est indéniablement capital dans le monde que nous partageons.

    Dès son arrivée en Occident dans les années 70, le très vénérable Kalou Rinpoché a insisté sur l’importance des méditations de Tchenrézi en les mettant aux programmes quotidiens des centres qu’il fonda, comme Kagyu Dzong et Dachang Vajradhara Ling.

     

    Soyez incollable sur les Tangkas

    bouddhisme Pratiques

    [archive]

    Florence (22/10/15) : Enfin un bon article qui explique bien ce que sont les tangkas. Bravo ! et merci

    Vous en avez peut-être déjà entendu parler.
    Vous avez peut-être une vague idée de ce que c’est.
    Mais finalement, vous vous demandez ce qu’est vraiment un Tangka...

    « Le mot Tangka veut dire "chose que l’on déroule". C’est une peinture sacrée sur toile caractéristique de la culture tibétaine... » Mais encore ? Suivez le guide !

     

    Medicine Buddha - Bhaisajyaguru

    0-bouddhisme Pratiques

    (tib. Sangye Menla) and inner mandalas of Yuthok Nyingthig tradition - Mahakala - Publications

    Mahakala a ajouté 114 photos à l’album Medicine Buddha /Bhaisajyaguru — avec Pema Rumba
    26 août 2012

    Original

    Bhaiṣajyaguru (भैषज्यगुरु), formally Bhaiṣajyaguruvaidūryaprabharāja (भैषज्यगुरुवैडूर्यप्रभाराज, ‘Medicine Master and King of Lapis Lazuli Light’), is the buddha of healing and medicine in Mahāyāna Buddhism. Commonly referred to as the "Medicine Buddha", he is described as a doctor who cures suffering using the medicine of his teachings.

    Bhaisajyaguru 

    Buddhist Deity: Medicine Buddha

    Medicine Buddha Mantra-Ani Tsering Wangmo (vidéo)

    Traductions

    Bhaishajyaguru ("Médecine") est Bouddha de la guérison et de la médecine dans le bouddhisme mahayana. Communément appelé "Bouddha en médecine", il est décrit comme un médecin qui guérit les souffrances en utilisant le médicament de ses enseignements.

    Bhaishajyaguru, "Maître guérisseur" ou Bouddha de médecine, est l’un des bouddhas mahāyāna du passé, devenu une émanation de Shakyamuni spécialisée dans les guérisons matérielles et spirituelles et la protection contre les calamités. Son nom complet est Bhaişajyaguruvaidūryaprabha : "Maître guérisseur de la lumière de lapis-lazuli" (Wikipédia)

     

    Encens

    Magnifique vidéo sur l'encens traditionnel dans la région du TIBET remontant à plus de mille ans (15 octobre 2016) [en]

    Storytime Tibet - A beautiful video feature on traditional incense...