• RESPIR Apana

     

    Apana : le Souffle de l'expiration

    Cette manifestation de Prâna vient en réponse à la fonction d'ingestion, prana (voir)

     

    Situé entre le nombril et le périnée, il correspond au centre de la base.
    Apana correspond à l'expiration : son mouvement est descendant.

    Est-ce lui qui nous fait nous tasser lorsque nous poussons un gros soupir ?

    Il est le souffle de l’excrétion qui gouverne les énergies du bas : responsable des fonctions d'élimination, de ce qui sort du corps, il contrôle l’air, la vessie, les intestins, les organes excréteurs et  reproducteurs (qui assurent l'expulsion de l'urine, des selles, du sperme, du fœtus lors de la naissance).

    Apana est à l’origine de la consommation des plaisirs et des objets matériels, il nous rattache par là même aux nourritures terrestres, et donc également aux souffrances du corps et à la limitation mortelle.

    Apana doit nous débarrasser de ce qui a vocation à sortir du corps, de ce qui s'accumule (son aspect positif)

    Mais on parlera aussi d'apana pour désigner les résidus, les déchets, ce qui ne nous est plus nécessaire, qui est en trop (aspects négatifs). En ce sens, apana, bien que localisé dans la partie basse du corps, représente aussi ce qui s'accumule là où il ne doit pas. Celle de l'énergie bloquée qui ne circule plus : du Prâna qui est à l'extérieur du corps, qui ne peut plus nous nourrir. Toutes nos tensions, nos douleurs sont du Prâna bloqué qui prend alors le nom d'apana. Plus nous sommes perturbés, plus notre énergie va à l'extérieur de notre corps, au détriment de l'intérieur.

    Éviter cette dispersion du Prâna, le rassembler en nous même, peut-être une traduction du mot Prânayâma.

    Apana, ce Prâna qui nous quitte, nous le ramenons en nous à l'expiration que nous dirigeons du bas vers le haut.

    Un autre bénéfice de ce sens de l'expiration est expliqué à partir des schémas ci-dessous. C'est dans une zone située au centre du corps que se fait la remise en circulation de Prâna, avec l'élimination des obstacles qui l'entravent.

    À propos de "Souffle" - Svara

    Les techniques de Agnisara-kriya, Nauli et Mula-bandha, que nous voyons ci-dessous, servent à renforcer et à purifier Apana Prâna.

    Une règle en Yoga stipule que chaque muscle doit être stimulé au moins une fois par jour

    Cela réactive notre flux d’énergie et élimine les blocages.
    L’énergie est comme l’eau. L’eau stagnante devient impure et putride. En revanche, l’eau qui coule reste toujours pure.
    C’est pour cette raison que nous devons également activer les muscles de notre abdomen et de nos intestins quotidiennement.
    Nauli est très efficace pour aider la digestion et le processus d’élimination.

    À propos de "Souffle" - Svara

    Dans le Yoga il n'est pas de partie du corps qui soit ignorée
    au contraire tout le corps est utilisé à des fins de stimulation de l'énergie

     

     

    Voir

    À propos de "Souffle" - Svara

    RESPIRER

    Samana

     

     

     

    Haut de page

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer