• 2-Acacia, Mimosa et Robinier

    Page créée fin janvier 2022

    Acacia, Mimosa et Robinier

    Par un étrange télescopage entre les noms vernaculaires et les noms scientifiques, il y a confusion dans les appellations de trois genres : les genres Acacia, Robinia et Mimosa. On compte plus de 1500 espèces "d'acacias" à travers le monde dont près de 1000 uniquement en Australie, dont certaines poussent depuis des siècles sur le sol européen.

    Acacia branche

    Une branche d'acacia

    En effet, l'espèce appelée "Mimosa" dans le langage courant a pour nom de genre Acacia, alors que ce que nous appelons "Acacia" est en fait du genre Robinia. Quant aux espèces portant le nom de genre Mimosa, nous les appelons plutôt "Sensitives".

    "Acacia" est un genre d'arbres et arbustes appartenant à la famille des Fabacées ou légumineuses, sous-famille des Mimosoidées [archive]

    Dans le langage courant, les espèces de ce genre prennent, selon les cas, l'appellation d'acacia, mimosa 1, mais aussi cassier, mulga 2 ou encore tamarin.

    1. Quelques exemples

    en latin

    en français

    en anglais

    Acacia dealbata

    Mimosa d'hiver, mimosa des fleuristes, à fleurs jaunes

     

    Acacia decurrens Willd
    (syn. Acacia adenophora, Mimosa decurrens...)

    Mimosa

     

    Acacia catechu

    Cachoutier, acacia à cachou, acacia cachou

    Black cutch, catechu

    Acacia farnesiana
    (act. Vachellia farnesiana)

    Cassie ancienne, cassie du Levant, mimosa de Farnèse,
    aux Antilles : acacia jaune, acacia odorant

     

    Acacia nilotica
    (syn. Acacia arabica)

    Acacia nilotique, gommier rouge, acacia d’Arabie

    Gum arabic tree, babul,
    kikar tree

    Acacia pycnantha

    Mimosa doré

    Golden wattle

    Acacia retinodes

    Mimosa des quatre saisons  

    Etc. – Voir Wikipédia

    2. "Mulga" est un nom vernaculaire d'origine aborigène australienne qui sert à désigner la végétation semi-aride qui couvre la plus grande partie du continent australien. Le terme désigne certaines espèces du genre Acacia mais surtout l'écosystème dominé par ce type de végétation. Nom vulgaire ou vernaculaire ambigu, l'appellation "Mulga" s'applique en français à plusieurs taxons distincts. (Wikipédia)

    • Mulga ou Vrai Mulga - Acacia aneura
    • Mulga ou Bendee - Acacia catenulata
    • Mulga ou Bowgada - Acacia linophylla
    • Mulga à chevaux - Acacia ramulosa
    • Mulga houblon - Acacia craspedocarpa
    • Mulga noir - Acacia citrinoviridis
    • Mulga parasol - Acacia brachystachya
    • Mulga rouge - Acacia cyperophylla

    Caractéristiques générales

    Les acacias se rencontrent dans une grande variété de conditions écologiques, allant des zones littorales, aux zones fortement arrosées ou aux régions sub-montagneuses en passant par les zones arides ou sub-arides. C'est dans ces dernières qu'on les rencontre le plus.

    Les feuilles sont composées de nombreuses paires de folioles, mais certaines espèces développent des phyllodes. Quelques-unes, plus rares, n'ont pas de feuilles du tout et possèdent des tiges transformées en cladodes. Leur position verticale assure une protection contre la déshydratation et la trop grande insolation.

    Les fleurs sont régulières, généralement petites, groupées en têtes globuleuses ou en épis cylindriques. Selon les espèces les inflorescences peuvent comporter de quelques fleurs à plus d'une centaine. En général, ils fleurissent tout au long de l'année avec une éclosion principale au printemps et une floraison de moindre importance le reste de l'année. Les fleurs sont en général jaunes, bien qu'il existe quelques espèces aux fleurs roses.

    Les fruits sont des gousses.

    Acacia graines

    Des graines d'acacia

    La gomme arabique est un exsudat de sève descendante solidifié (polysaccharide acide se présentant sous forme de mélanges de sels de potassium, de magnésium et de calcium), produit naturellement ou à la suite d’une incision, sur le tronc et au pied d'arbres de la famille des Acacias.

     

    Passons en revue quelques espèces remarquables.

     

    Robinier faux-acacia Robinia pseudoacacia

    En France, on désigne communément du nom commun "acacia" (ou carouge) un arbre différent : le robinier faux-acacia Robinia pseudoacacia, de la même famille mais qui fait partie de la sous-famille des Papilionoidées. C'est-à-dire qu'on retrouve le même type de fleur particulière que chez les pois, les genêts ou le cytise (par exemple). C'est un arbre originaire du Canada, introduit en France au XVIIe siècle, planté et naturalisé un peu partout.

    Robinier faux-Acacia

    Avril et mai, mois des fleurs de robinier faux-acacia. Excellentes en beignets ou en sirops.

    Attention à ne pas les confondre avec les fleurs de cytise et de glycine !

    Voir la vidéo du Chemin de la Nature

    Voir aussi

    Acacia Robinier faux-Acacia (Zébulon) PDF

    Le miel d'acacia

    Robinier faux-acacia Robinia pseudoacacia (Wikipédia)

     

    « Sensitive » Mimosa pudica

    Le genre d'arbre nommé Mimosa, qui donne des fleurs rose-mauve, et dont Mimosa pudica est l’espèce la plus connue, est couramment appelé “sensitive” (doit son nom au fait que ses feuilles se replient sur elles-mêmes quand on les touche).

    Mimosa pudica, sensitive

    C'est d'ailleurs la Sensitive qui est à l'origine du mot "Mimosa", utilisé par les botanistes du XVIe siècle (Herba mimosa) et dérivé du latin mimus (= mime) afin d'exprimer l'idée de mouvement.

    Mimosa pudica a des propriétés médicinales intéressantes et reconnues

    Appelé lajjalu en médecine Ayurvédique, Mimosa pudica est utilisé depuis le XVIe siècle (sous forme de décoction de racine ou d’extrait de feuilles) pour ses propriétés anti-asthmatiques, aphrodisiaques (extrait éthanolique de racine), analgésiques (sédatives) et antidépressives (extraits de feuilles séchées). Mimosa pudica est couramment utilisé comme agent anti-fertilité dans certains endroits en Inde.

    Les actifs. Présence de composants bio-actifs tels que terpénoïdes, flavonoïdes, glycosides, alcaloïdes, quinines, phénols, tanins, saponines et coumarines.

    Autres propriétés (par ordre alphabétique)

    • Anti-convulsivant
    • Antimicrobien
    • Antivenimeux (l'extrait aqueux de racine inhibe l’activité du venin de cobra)
    • Antiviral (en particulier contre le vibrion cholérique)
    • Diurétique
    • Effet sur le saignement utérin (extraits aqueux de poudre de racine)
    • Hyperglycémique (extraits éthanoliques de feuilles)
    • Potentiel anti hépatotoxique et antioxydant
    • Régénération du nerf sciatique (supérieure à celle obtenue avec l’hydrocortisone)

    Usage externe

    • Antifongique (extraits alcooliques en particulier sur Aspergillus fumigates)
    • Cicatrisation des plaies (grâce a la présence de phénols)

     

    Mimosa doré Acacia pycnantha

    Le Mimosa doré Acacia pycnantha est un arbre du genre Acacia et de la famille des Mimosaceae. Il a été décrit par le botaniste anglais George Bentham en 1842. La classification phylogénétique le place dans la sous-famille des Mimosoideae et la famille des Fabaceae. Il est appelé Golden Wattle en anglais.

    Mimosa Acacia pycnantha Golden wattle fleurs

    Il pousse dans le sud-est de l'Australie (principalement au sud de la Nouvelle-Galles du Sud).

    C'est la fleur nationale de l'Australie, officiellement depuis 1988, mais reconnue comme telle par de nombreux australiens depuis le début du XXe siècle.

    Il était récolté pour être utilisé dans les tanneries, ce qui a contribué à la déforestation de certaines régions de l'Australie.

    Curiosité

    On entend parfois que le Mimosa fleurit en hiver parce qu'il a gardé la mémoire de sa date de floraison en Australie. En fait, appelé Golden Wattle ou Silver Wattle, il y fleurit en septembre, et le premier septembre est le "Wattle Day".

     

    « Mimosa d’hiver » Acacia dealbata

    Le mimosa d’hiver, ou "des fleuristes", est une espèce du genre Acacia – Acacia dealbata – qui parfume agréablement avec ses boules jaunes pendant les mois de janvier et de février. Il est bien connu du Sud de la France.

    Mimosa Acacia-dealbata

    Une huile essentielle

    C'est surtout en parfumerie que Acacia dealbata est réputé, pour son odeur admirable, et il a contribué à l'essor de Grasse au XIXe siècle. Sa fleur, très fragile, donne une essence utilisée comme modificateur des accords floraux basés sur la Rose et le Jasmin. Cette huile essentielle a d'abord été traitée par la technique de l'enfleurage à froid, permettant d'extraire la concrète, puis l'absolue. Le même résultat est aujourd'hui obtenu grâce à des solvants volatils (hexane ou éthanol) – mais à quel prix ? 1000 kg de fleurs pour moins de 2 litres de précieuse huile essentielle, aussi les parfumeurs passent-ils par les molécules synthétiques...

    Afin de permettre à Grasse de traiter d'importantes quantités de fleurs, le Mimosa a été planté tout autour de la ville, formant d'imposantes forêts, mais aussi dans de nombreuses communes du Var et des Alpes-Maritimes. Il a même donné son nom à la commune de Bormes-les-Mimosas, dans le Var.

    Composition de l’huile essentielle. Ester méthylique d’acide salicylique, p-crésol, aldéhyde benzoïque, aldéhyde cuminique et géraniol.

    Des cosmétiques destinés à resserrer les pores, à adoucir les problèmes de peau, d’acné, à purifier... ont vu récemment le jour avec des prix abordables. Malheureusement cette huile essentielle ne vient plus de chez nous...

    Son tronc fournit un excellent bois de chauffage

    Pour une cheminée ouverte misez sur de belles flammes. Font l’affaire : acacia, orme, érable, frêne… - leur flamme est cependant moins belle à regarder [que celle du bouleau (Betula)] et leur odeur moins prononcée.

    Voir Bois de chauffage

    Cultiver le mimosa

    En horticulture, c'est un arbre très apprécié car il fleurit dès janvier, emplissant de couleur et de parfum la nudité hivernale des jardins. Pour le Mimosa acheté chez le fleuriste il est conseillé pour le garder plus longtemps d'écraser le bout des tiges au marteau après les avoir coupées et de le mettre dans de l'eau tiède sucrée.

    Voir Spot-jardin

    Quelques arbres et plantes qui supportent bien la chaleur et vous apporteront de l'ombre pendant tout l'été : figuier, citronnelle, mimosa, laurier rose, ciste, lierre, yucca, arbre de soie (albizia), amandier, arbre de Judée, argousier, bambou, bouleau, bougainvillier, chêne et chêne vert, pin, platane, vigne, cyprès, cèdre, glycine, lilas, magnolias, merisier, marronnier, bouleau...

    Voir Les petites fraîcheurs de l'été

    Documentation vidéo

    Mimosa : histoire, botanique et les meilleures variétés de cette merveille végétale d'hiver - YouTube 23 janvier 2015

    Patrick Mioulane présente en détail les meilleures variétés de mimosa et dévoile quelques secrets d'histoire et de botanique de cet arbre australien qui fait partie des merveilles végétales de l'hiver.

    NewsJardinTV

    Mimosa, l'arbre qui fleurit au cœur de l'hiver - YouTube 22 octobre 2013

    Chaque hiver, autour du mois de février, c'est le même rituel. Les habitants de Cannes, Grasse, Bormes-les-Mimosas se retrouvent pour une balade très spéciale. Une balade à l'ombre dorée des mimosas.

    L’Occitane En Provence France

    Le mimosa, paradis des abeilles - YouTube 03 mars 2013

    Mars. Les mimosas sont en fleurs et les abeilles sont aux anges.

    Mesvideo06

    Documentation à lire

    Plante envahissante

    Le Mimosa des fleuristes peut aussi se reproduire de façon asexuée en produisant des rejets à partir de sa souche vivace. C'est par cette reproduction, autant que par les nombreuses graines produites, qu'il peut devenir envahissant, allant même par endroit jusqu'à menacer la flore locale. Il est ainsi considéré comme invasif en Europe du Sud (France, Espagne, Portugal, Italie), où il peut former des peuplements denses qui empêchent la flore locale de se développer et peuvent perturber l'écoulement des eaux.

    Voir Invasive (Lexique "phyto-bota")

    De plus, le pollen peut provoquer des allergies

    Dans la région de la Côte d'Azur (Maures, Estérel), l'espèce est désormais invasive (*) et pose des problèmes de gestion. Le Mimosa peut être avantageusement remplacé par la Coronille (Coronilla valentina) ou par le Baguenaudier (Colutea arborescens). Les méthodes de lutte sont l'arrachage manuel des jeunes plants et l'enlèvement des graines tombées au sol. Les grands sujets peuvent être coupés, mais il est nécessaire de traiter la souche par des moyens mécaniques (couverture plastique) ou chimiques (glyphosate) pour éviter les rejets.

    (*) Liste des plantes envahissantes - Agence Méditerranéenne de l'Environnement (PDF juillet 2003) [autre PDF]

    Curiosités

    La fleur de ce mimosa est utilisée en Italie pour la Journée de la femme, le 08 mars.

    En Provence, les légendes fleurent bon Lavande et Mimosa, racontent qu'il suffit d'avoir chez soi une simple fusette de Lavande tressée ou un rameau de Mimosa pour que toute la maison rayonne de bonheur... (Vu dans Lavandes, un PDF de Yantra)

     

     

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    Sources

    Acacia

    Mimosa

    PDF de Yantra

    Autres PDF

    Documentation plus générale

     

     

     

    haut de page