• 2-Glycine (plante)

    Page sur la glycine (plante) créée le 02 juillet 2021 

    Glycine

    Wisteria

    Les plantes du genre Wisteria sont des lianes à feuilles caduques de la famille des Fabaceae qui compte une dizaine d'espèces. Elles sont originaire d'Extrême-Orient et d'Amérique du Nord. Plantes ligneuses et grimpantes, certaines espèces sont appelées "glycines". Elles sont arrivées en France en 1816. 

    Glycine en fleur

    L'espèce la plus connue est Wisteria sinensis, la glycine de Chine, largement naturalisée en Europe occidentale. Une autre espèce est également fréquente, Wisteria floribunda, ou glycine du Japon.

    Les feuilles alternes, composées imparipennées, présentent des folioles opposées, à marge entière, avec une foliole terminale à l'extrémité du rachis. Les stipules sont toujours présentes.

    Les inflorescences sont des racèmes (grappes) terminales, allongées, pendantes. Leur longueur varie de 10 cm à plus d'un mètre pour Wisteria floribunda var. Macrobotrys.

    Les fleurs papilionacées, hermaphrodites, mesurent de 1,5 à 2,5 cm de long. La corolle est constituée d'un étendard, large, orbiculaire, réfléchi, glabre ou portant à l’extérieur quelques trichomes à la base, avec deux callosités basales, et d'ailes libres, non soudées à la carène. Les étamines sont au nombre de 10 dont une, vexillaire, le plus souvent distincte des 9 autres. Selon les espèces et cultivars, les fleurs sont blanches, roses, pourpres, violettes, bleues...

    Certains cultivars sont parfumés et parmi ceux-ci, on retrouve 'Rosea' ou 'Jacko', les deux originaires d'Amérique du Nord, de Chine et du Japon.

    La fragrance de la glycine est appréciée en parfumerie, elle entre dans la composition des parfums de grandes marques.

    Glycine Fruits (Wisteria frutescens)

     

    Le fruit est une gousse linéaire, coriace, renflée au niveau des graines. Les graines, de une à six par gousse, sont réniformes à lenticulaires.

    Les graines sont toxiques.

     

    Des plantes volubiles

    Selon les espèces, les Wisteria grimpent en s'enroulant autour de leur support soit dans le sens des aiguilles d'une montre (par exemple glycine du Japon Wisteria floribunda), soit dans le sens contraire (par exemple glycine de Chine Wisteria sinensis)

    Voir plus bas Taxinomie.

     

    Culture

    La glycine est une classique des jardins, à la floraison spectaculaire : des grappes de fleurs printanières de plus de 50 cm de long, mais aussi un épais feuillage. Elle décore avec une touche de romantisme pergolas, murs ou grillages. On peut aussi la conduire sur tige pour en faire un sujet isolé au milieu d'une pelouse.

    La plantation de la glycine étape par étape (Rustica) [archive]

    La glycine, à la différence des autres plantes grimpantes, est capable de s’accrocher à un support horizontal ; elle est donc toute trouvée pour encadrer un portail, ou garnir la voûte fleurie d’une allée.

    On peut la palisser en éventail sur une surface plane équipée d’un treillis ou de fils de fer. Il faut penser à la guider si elle ne s’attache pas à son support d’elle-même, celui-ci pourra faire jusqu’à 15 cm de diamètre, car les tiges qui s’enroulent sur le support se lignifient (produisent du bois) avec les années. Devenant plus fortes, les tiges resserrent leur étreinte sur le treillage.

    Au printemps, la glycine expose son feuillage vert tendre, qui se fonce en été et se dore en automne avant sa chute hivernale. Ses fruits sont des gousses pendantes évoquant celles des haricots. Parmi les atouts de la glycine, citons le parfum de miel des fleurs roses de Wisteria venusta ‘Rosea’.

    Toujours au printemps (d’avril à juin), de longues grappes odorantes pendent des branches de la glycine. Chez la glycine du Japon, Wisteria floribunda cv. ‘Macrobotrys’, elles atteignent jusqu’à un mètre. Les fleurs parfumées de la glycine sont bleues, blanches, pourpre foncé, violet clair ou foncé.

    Certaines espèces doublent même le plaisir, en fleurissant deux fois dans l’année, au printemps puis de nouveau en été. Quant à ses tiges, ligneuses et volubiles, elles peuvent facilement atteindre une longueur de 20 à 25 m, et jusqu’à 30 m chez Wisteria sinensis, la glycine de Chine.

     

     

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    Documentation

    Sources principales

    Gamm vert [archive]

    Wikipédia

     

    Curiosités

    Le nom générique, Wisteria, est un hommage de Thomas Nuttall à Caspar Wistar (1761-1818), médecin anatomiste américain de Philadelphie. La lettre « e » de Wisteria (au lieu du nom attendu, Wistaria) est le résultat d'une coquille d'imprimerie.

    Les "glycines" peuvent croître jusqu'à vingt mètres de haut et dix mètres à l'horizontale.

    Glycine de 160 ans Arbre remarquable Côtes d'Armor

    Glycine de 160 ans, classée arbre remarquable des Côtes d'Armor, 1,20 m de circonférence

    Le spécimen de Wisteria le plus étendu au monde a été planté en 1894 et se trouve à Sierra Madre (Californie) dans le comté de Los Angeles : il couvre une superficie de plus de 0,4 ha et son poids est estimé à 250 tonnes.

    Dans le langage des fleurs, la glycine exprime la tendresse, en bouquet une amitié.

     

    Taxinomie

    Initialement classées dans le genre Glycine, certaines espèces, telles que Wisteria floribunda (Willd.) DC et Wisteria sinensis (Sims) DC, sont déplacées au début du XIXe siècle dans le nouveau genre Wisteria. Cependant, on continua naturellement à parler de "Glycine", et les espèces ornementales deviennent des "glycines". 

    Les véritables espèces du genre Glycine restèrent méconnues du grand public et ne prirent pas le nom vernaculaire de "glycine". C'est au début du XXe siècle qu'une révision taxinomique fit entrer une espèce dans le genre Glycine : Glycine max, le soja (anglais soybean)

    Dès lors, un véritable décalage se fit entre langue courante et langue scientifique : le soja, comestible, est l'espèce la plus connue du genre Glycine, alors que les glycines, du genre Wisteria et justement pas du genre Glycine, ont des graines toxiques.

    Grimpantes, lianes, voir aussi ces plantes

     

     

     

    haut de page