• Les 4 éléments : le Soleil

     

    « Ô lumière, Déesse radieuse et bienfaisante qui répand sur tous la joie et la beauté, qui inspire l'artiste et fournit au sage le thème d'inépuisables méditations, tu n’es jamais redoutable et tu ne règnes point par la crainte.

    Tout ce qui vit t'aime et te cherche.

    Ceux qui ne te connaissent pas s'efforcent de te concevoir.

    Ceux que tu abandonnes ne peuvent se consoler de t’avoir perdue »

    Professeur A. Boutaric (1885-1949) physicien-chimiste français, Faculté de Dijon

     

    2e partie : le Soleil, à la fois Lumière et Chaleur...

     

    On peut se douter qu'il sait de quoi il parle, Augustin Boutaric, infatigable et pourtant presque aveugle dès 1919 (il avait alors dans les 34 ans) – surtout dans sa dernière phrase...

     

    LE SOLEIL ÉVOQUE...   LA SALUTATION AU SOLEIL

    À tout seigneur, tout honneur... Dans un domaine spirituel et méditatif, les yogis, bien sûr, pensent tout naturellement à cet enchaînement classique et populaire.
    En fait...

    Il pourrait être bon de faire 10 à 12 séries [de Salutation au Soleil] au début de chaque séance [de Yoga] et un peu plus à chaque équinoxe et solstice pour souligner le changement particulier dans la lumière.

    Gaëlle Cosnuau

     

    Beaucoup de variantes de la Salutation au Soleil commencent en Tadâsana avec le mudrâ (geste sacré des mains) Anjali-mudrâ :

    • touchez les paumes et les doigts ensemble devant la poitrine et les pouces reposent légèrement sur votre sternum.
      Assurez-vous d'élargir vos paumes et de pousser les doigts les uns contre les autres de façon égale, de sorte que votre main dominante ne prenne pas le dessus.
      Salutation au Soleil
    • À la dernière phase de la Salutation au Soleil, quand vous vous redressez de la flexion avant, faites-le en écartant les bras devant vous comme si vous vouliez embrasser les rayons du Soleil.
      Quand vous êtes redressé, amenez-les symboliquement vers le cœur en joignant les mains en prière.
     
    • Comme la série est, par essence, une humble adoration de la lumière, il est essentiel de la pratiquer dans un esprit de dévouement et garder votre conscience toujours tournée vers l'intérieur, vers le cœur.
        Salutation au Soleil

    Salutation au Soleil (2)

     

    Notez bien : ce qui suit est donné à titre purement indicatif.

    Il ne saurait remplacer les conseils avisés d’un bon thérapeute.

     

    LE SOLEIL ÉVOQUE... LES ACTIVITÉS DE PLEIN-AIR

    Dans le domaine physique, sans parler de "compét'", vous désirez retrouver la forme, remuscler votre corps... Mais (re)débuter une activité sportive demande quelques précautions.

    Pour vous aider, vous pouvez répondre au mini-test ci-dessous, en gardant en tête que seuls les sports de fond donnent la "vraie" forme, c'est-à-dire une résistance et une bonne gestion de l'effort.

    Situation Points
    0 1 2 3
    - 40 ans X      
    + 40 ans   X    
    Poids normal (ou inférieur à la normale) X      
    + 5 kg par rapport au poids normal optimal   X    
    Cholestérol +++
        X  
    Diabète +++     X  
    Problèmes de santé divers : douleurs d'effort, tension artérielle forte, ennuis respiratoires, articulaires (arthrose...), sciatique...
        X  
    Tabac : + de 10 ans       X
    Tabac : au moins 1 paquet par jour
          X
    Si vous avez totalisé plus de 6 points, un avis médical est fortement recommandé.

     

    N'oubliez pas de vous hydrater...

    Voyez Les 4 éléments : l'Eau

    • Sachez reconnaître les premiers signes de la déshydratation, qui débute au niveau des cellules pour s'étendre à la circulation : c'est d'abord une fatigue anormale (alors que vous êtes encore frais) puis apparaît le sentiment de malaise qui "coupe les jambes".
      Si vous n'en tenez pas compte, débutent les nausées puis les vomissements (voire crise de diarrhée), signes qui précèdent souvent un évanouissement ; et à partir de cet instant peuvent se produire de graves troubles cardiaques...

     

    • Puisque vos efforts ne se situent pas en compétition, un apport d'eau simple - c'est ce qui est le mieux ;-) - est suffisant. Si vous buvez en fin d'effort, vous serez déjà en déficit car la quantité d'eau utile à la recharge se révèle nettement supérieure à ce que peut contenir votre tube digestif.
      L'idéal est de boire pendant l'effort et de rajouter ce qui manque une fois l'effort terminé.

     

    • En fait, plus généralement, il vaut mieux boire l'eau par petites gorgées à intervalle régulier dans la journée que d'un coup 2 ou 3 grands verres :
      • le fait de boire peu à la fois permet au liquide (eau) de mieux pénétrer dans les cellules du corps assurant une hydratation en profondeur ;
      • vous gaver d'eau ne fera que vous "gonfler" et/ou vous couper l'énergie, sans mieux vous hydrater pour autant.

     

    ... Ni les respirations "spécial été" !

     

    LE SOLEIL ÉVOQUE... LES BAINS DE SOLEIL

    Je ne vais pas revenir sur les maints conseils de précaution que vous pouvez entendre ou lire un peu partout. Juste quelques rappels et astuces...

    Certes, les humains s'exposent aux rayons solaires, mais ils le font trop souvent d'une manière mécanique, inconsciente, grégaire et, pour faire comme tout le monde, brunir, mais sans tenir compte des dangers auxquels ils s'exposent en restant des heures durant exposés aux radiations ultraviolettes qui risquent de brûler l'épiderme et donner naissance à des accidents des poumons, de même que les radiations infrarouges peuvent causer la congestion du cervelet, appelée couramment insolation, le terme coup de soleil convenant mieux. En respectant les règles d'hygiène de l'ensoleillement – héliothérapie – il est impossible de craindre de pareils accidents.

    Tous les individus en santé, sportifs ou non-sportifs, intellectuels et autres, doivent profiter des bienfaits de l'insolation, car le Dieu-soleil appartient aux pauvres comme aux riches, aux faibles comme aux forts…

    Les malades des poumons en tireront le plus grand avantage, à condition de pratiquer "l'héliothérapie" sous le contrôle d’un médecin compétent :

    « Le soleil, au contraire des médicaments, crée une véritable robustesse, une aptitude à la défense organique. Chez les malades on a, dans certains cas et en particulier dans la péritonite tuberculeuse avec ascite ["gros ventre"], des succès quasi miraculeux. Alors, pourquoi tenir tellement à attendre d’être malade ? » *

    Dr J. Poucel, grand spécialiste de la question. Cf. aussi :
    L’Homme et la Lumière (Dr Fougerat de David de Lastours)
    L’Héliothérapie (Dr A. Aimès)

    François Sanfilippo

    Les meilleurs heures pour vous exposer au soleil sont celles où l'ombre de votre corps est plus grande que sa hauteur. Plus l'ombre est courte, plus il vous faut éviter le soleil et vous protéger...

     

    L'objectif de l'ensoleillement n'est pas de bronzer au maximum mais de laisser pénétrer les rayons du soleil dans le corps - pour régénérer le sang, les os... - et le fond de la gorge :

    • prenez une bonne inspiration puis bloquez le souffle tandis que vous levez la tête et ouvrez la bouche en grand pour laisser entrer le plus possible les rayons du soleil.
    • Dès que l'expiration se fait sentir, replacez la tête droite, fermez la bouche et expirez.
    • Vous pouvez recommencer 3-4 fois l'exercice. Mais faites attention à ne pas trop forcer sur l'ouverture de la bouche au risque de vous décrocher les mâchoires !
    • Cette pratique purifie les muqueuses de la bouche grâce à l'action des rayons du soleil.

     

    Tout nu ! Pour tirer partie au maximum des bienfaits de l'ensoleillement, il faut se dévêtir !

    • En effet, le fait de baigner votre corps nu dans le soleil lui permet de profiter intégralement de ses bienfaits, surtout si vous bougez, au lieu de rester passivement allongé comme un sac.
    • Exposer de petites parties du corps fait se concentrer l'action du soleil à ces endroits, ce qui augmente les effets, tous les effets, c'est-à-dire aussi les indésirables (coups de soleil, brûlures, etc.).
    • Bien sûr, il faut tout de même suivre les conseils de base : chapeau, heures et durée (progressive) d'exposition, protection solaire, lunettes...

     

     

    LA FRILOSITÉ SE TRAITE... EN ÉTÉ

    Si vous êtes sujet à frilosité excessive, n'attendez pas la saison froide pour y remédier. La chaleur de l'été est un précieux allié pour stimuler votre circulation et si vous avez le courage de suivre la cure suivante pendant 3 semaines, vous serez surpris de voir votre "handicap" disparaître jusqu'à l'été prochain !

     

    1. Révolution dans la circulation !

    Les propriétés des plantes sont reconnues depuis des siècles. En ce qui concerne votre problème, choisissez bien entendu les plus efficaces, 4 plantes dont la synergie est unique pour améliorer votre circulation * :

    • Vigne rouge, l'amie des veines
    • Hamamélis, l'inestimable fortifiant des vaisseaux
    • Myrtille, l'amélioratrice de la circulation
    • Sarrasin, le puissant tonique des artères

    * Vous pouvez trouver ces 4 plantes réunies dans un complément alimentaire :
    "Complexe Vigne Rouge", à raison de 2 comprimés par jour, avant les repas (midi et soir)

     

    2. Du souffle pour votre cœur !

    Si le sang est mieux oxygéné, le cœur se fatigue moins ; si le cœur est moins fatigué, il est plus performant... Bien souvent, votre sang circule mal, parce que votre alimentation est pauvre en vitamine B15 (acide pangamique).

    • Prenez chaque matin au petit déjeuner, 3 gélules de vitamine B15

     

    3. Et sentir bon le romarin !

    Pour vaincre la frilosité, il est nécessaire que les artères se dilatent plus aisément. Le romarin est doué de remarquables pouvoirs vaso-dilatateurs et de stimulation de la circulation sous forme d'huile essentielle (HE) dans le bain (par voie interne, en tisane, il est l'ami du foie)

    • Baignez-vous 10 minutes 2 fois / semaine dans un bain chaud (38-40°) avec :
      • 2 c. à s. d'huile de bain *
      • Quelques gouttes d'HE de romarin (une dizaine, pas plus)

    * Surtout, n'utilisez jamais d'HE pure. Nous verrons ultérieurement d'autres façons de diluer les HE dans l'eau du bain... ;-)

     

     

    POUR LES CURIEUX OU CEUX QUI VEULENT APPROFONDIR

     

    Les yeux sont de grands consommateurs de lumière :

     

     

    Ainsi, bonne lecture et soyez prudents, sous le soleil.

    La prochaine fois, nous irons dans l'eau, c'est souvent l'activité des vacances d'été...

     

    Les 4 éléments

    L'Eau

    L'Air

    La Terre

     

    Enregistrer

    « Les 4 élémentsLes 4 éléments : l'Air »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :