• RESPIRATION CLAVICULAIRE

    Page mise à jour en mai 2017

    La respiration claviculaire

    Adhyama Prânayâma (zone claviculaire)

    Elle peut être considérée comme une respiration thoracique « haute » voire « très haute ».

    Elle permet d'éviter des maladies qui se déclarent dans la partie haute des poumons, lorsque celle-ci est mal ventilée (ex. : tuberculose [1]), les échanges d'oxygène étant moins actifs dans cette zone.

    Voir Des respirations dans ma pharmacie

     

     

    Principes de la respiration claviculaire

    L’exercice et le croquis suivants sont tirés de Initiation au Yoga de Thierry Loussouarn, professeur de Yoga (1982)

    La respiration claviculaire, ou sous-clavière, s'articule autour, évidemment, de la concentration... sur l'élévation des clavicules.

    Pour bien réaliser cette troisième phase de la respiration complète et profonde, il est nécessaire de mobiliser certains muscles rattachés à la partie haute du thorax.

    Kit-Respiration

    • Posez les mains sur le haut du thorax, là où sont situées les clavicules,
    • ou placez-les entrelacées sous la nuque, épaules relaxées.
    • En inspirant, aspirez l'air en direction de la tête, comme si vous vouliez faire monter l'air dans la gorge. Pour cela, le ventre se creuse et le diaphragme remonte.
    • Sentez les clavicules qui montent vers le cou.
    • À l'expiration, relâchez doucement.
    • À répéter 6 fois.

     

     

    Avec le Sphinx ardha-Bhujangâsana

    Posture d’extension qui convient à tous, débutants y compris, le Sphinx est une variante du Cobra.

    La posture du Sphinx développe la conscience de la région thoracique (voir la respiration thoracique avec la posture du Serpent)

    Pratiquée correctement, elle contribue à améliorer la statique et la santé de la colonne vertébrale.

    De plus, associée à la respiration sous-clavière, elle aère la partie supérieure du thorax, dégage les segments où peuvent se loger les bacilles de Koch [1]

    ____________________

    [1] Koch, Robert (Clausthal, près de Hanovre, 1843 – Baden-Baden, 1910, 67 ans) : médecin allemand qui découvrit en 1882 le bacille de la tuberculose ou bacille de Koch ; le cultivant, il aboutit à la découverte de la tuberculine.
    Prix Nobel de médecine en 1905.

     

    Kit-Respiration

    Quelques bienfaits

    • Assouplit les dos raides.
    • Ouvre la poitrine et augmente la capacité respiratoire des poumons.
    • Dissipe la torpeur (Tamas) et réveille l’énergie vitale (Prâna)
    • Combat le stress et la fatigue, stimule les organes abdominaux...

    Précautions et contre-indications

    • Posture intéressante en cas de douleurs dorsales, mais il faut tester ses effets au cas par cas.
    • Le Sphinx peut se révéler thérapeutique dans certains problèmes de bas du dos (si la posture apaise la douleur, la prendre une à deux fois par jour)
    • En cas de gros problème de dos et/ou de douleur soutenue dans la région lombaire, ne pas pratiquer le Sphinx.
    • Il en va de même en cas de mal de tête important.

    Placez le Sphinx

    • Couchez-vous sur le ventre coudes au sol sous les épaules, menton comprimé dans la gorge.
    • Expirez à fond.
    • Laissez-vous inspirer sans bouger la tête ; appuyez-vous sur les coudes en soulevant les épaules.
    • Rabaissez-les en expirant.
    • Ainsi, alternativement, une dizaine de fois.
    • Pratiquez une respiration fluide, de préférence en Ujjayi.

    Il est intéressant aussi d’amener la conscience vers le bas-ventre
    (voir respiration abdominale)

     

     

    Prises de conscience de la respiration « très haute »

     

    Omoplates

    Kit-Respiration

    • Mains posées sur les omoplates, sentez l’air les pénétrer à chaque inspir.
    • Sentez-les "respirer" elles aussi, en même temps que les clavicules.
    • Inspir / expir très courtes, l’air arrivant très vite dans cette région.

    Aisselles

    • Chaque main sous son aisselle respective, sentez l’air infiltrer et élargir cette partie lors de l'inspir, tandis que la cage thoracique se dilate.
    • Inspir / expir très courtes, l’air arrivant très vite dans cette région.

     

     

     

    Haut de page

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer