• ☯ Le silence du corps

    Page créée en décembre 2018

    Pourquoi le silence du corps est-il si important ?

    ☯ Le silence du corps

    Vous est-il est déjà arrivé de n’avoir rien à faire ?

    Ou de rêver d’avoir rien à faire ? Et lorsque ça arrive, de ne pas vous sentir toujours à l’aise ? ...

    Parfois nous nous sentons même coupable… Illégitime… Comme si nous n'avions pas encore la permission de faire ce retour nous-mêmes, "vers soi"…

    Vous aussi, avez-vous tendance à être dans le mouvement plutôt que dans l’action pendant les moments de calme et de pause ?

    Voir Lâcher-prise (pdf)

    Pourquoi ces temps d’arrêts sont importants ?

    Dans notre société, nous avons très peu de moments de silence. Et pourtant…

    Ces pauses nous permettent d'écouter le silence du corps et d’entendre ce qu'il nous dit.

    Et elles nous permettent d'écouter le silence de l'esprit.

    C’est important, car on ne peut pas entendre l’esprit quand on ne sait pas entendre le corps.

    Voulez-vous apprendre à entendre le Silence du corps ?

    Voulez-vous être dans l’action et non dans le mouvement ? Être dans l'action tout en ayant un mental silencieux... Mais, quelle est la différence entre mouvement et action ?

    Découvrez la vidéo "Philosophie : Le silence du corps" qui ne dure que 6 petites minutes, mais qui peut changer votre vie.

    En la visionnant vous :

    • comprendrez la différence entre l’action et le mouvement...
    • apprendrez comment calmer l’esprit et le diriger...
    • découvrirez comment combiner action et silence dans la vie quotidienne...

    Ainsi, lorsque viendra le moment de passer à l'action, vous n'aurez plus peur,
    vous n'aurez plus de doutes, vous n'aurez plus ce manque de confiance
    ...

    Maryse Lehoux * Diva Yoga * décembre 2018

    0-0-court-brouillon

    ----------

    Écoute le silence en toi

    Il semble que l'homme d'aujourd'hui soit un maniaque de l'agitation mentale. Le silence l'indispose ; il est tenté de le rompre par tous les moyens.

    Goûter le chant des oiseaux, regarder une fleur de toute son âme, se lier d'amitié avec un arbre, lui semble dépassé. S'il se promène dans un jardin il parlera de préférence de ses affaires.

    Tous les sujets lui sont bons pourvu qu'il exerce ses cordes vocales. Les passants profitent aussi pleinement de sa conversation.

    Il poursuit très volontiers ce travail mental forcené lorsqu'il est seul, au volant de sa voiture par exemple.

    Notre pensée est toujours ailleurs :

    elle taille, discute, ratiocine.

    Elle trouve que vivre dans le silence c'est mourir avant la lettre, vivre d'une façon végétative.

    À chacun sa manie certes, et libre à vous de penser qu'il y a des maniaques du silence, mais il se trouve que les sages sont des gens silencieux.

    Ils vivent d'une plénitude qui nous est inconnue, et pourtant leur pensée est au repos. Ils sont, près de nous, comme un grand lac paisible. Ils rayonnent le silence azuré et nous le donnent à contempler.

    André Van Lysebeth - Écoute le silence en toi (pdf)

    ----------

    Le silence de Roberte

    Le Silence est extrêmement bénéfique, fait le tampon avec toutes les nuisances, physiques ou mentales. Se laisser imprégner, immerger par le Silence, par cet état qui nous lie, nous relie, au Meilleur de nous-mêmes. Le fait d’être dans le Silence implique que nous avons lâché prise et sommes confiants : cela devient vite un besoin dont nous ne pouvons plus nous passer tant nous sommes en Paix avec nous-mêmes et aussi avec autrui.

    Vu dans Mauvaises passes

     

    ----------

    Voir aussi

     

     

     

    haut de page