• 3-Reiki et Chakra celtiques

    Page créée début mars 2020 

    Reiki et Chakra celtiques

    Le Reiki Celtique est une thérapie énergétique utilisant l'énergie qui provient de la Terre Mère et se canalise au travers du 1er chakra (Racine)

    Celtique dolmen

    Le Reiki Celtique est rattaché aux anciennes connaissances celtiques en matière énergétique. C'est un système complet à part entière, très peu connu, mais qui vous fera évoluer grandement dans la perception vibratoire de votre environnement (vision celtique de notre éco-système).

    Le Reiki Celtique est une variante du Reiki Usui, fonctionnant à l’aide de vibrations spécifiques d’arbres et d’arbustes ainsi que d’autres énergies provenant de la Terre, pour aider à la guérison et à la manifestation.

    Celtique forêt

    Les fréquences de soin des plantes et des arbres sont captées par le Chakra de base, plutôt que par le Chakra Couronne comme c’est le cas dans la forme traditionnelle de Reiki.

    Il fonctionne un peu comme le Reiki Kundalini sans activer la montée de Kundalini, mais s’articule sur les connaissances celtiques. Le Reiki Celtique est une thérapie énergétique qui combine les principes du Reiki (travail avec l’énergie universelle de toutes les choses) et les énergies de la nature.

    Les Celtes croyaient que la nature (les arbres en particulier) était sacrée et fondèrent une grande partie de leur mode de vie sur ces "Êtres végétaux" et sur l’énergie qui semblait émaner d’eux. Par conséquent, le Reiki Celtique est une thérapie qui utilise l’énergie des arbres et de la nature au profit d’une personne, au point de vue thérapeutique mais également pour tout autre chose.

    L’énergie du Reiki Celtique imite la fréquence de divers arbres et des plantes pour créer un environnement de guérison qui se manifeste dans les situations quotidiennes. Il utilise des symboles provenant de l’Ogham Celtique (ancien alphabet utilisé par les druides), qui correspond à la nature des arbres et à d’autres sources utilisées lors d’une session de guérison avec le Reiki Celtique.

    Celtique druide

    Source : Le Reiki Celtique - Portail des Univers
    [http://www.portaildesunivers.be/le-reiki-celtique/] [archive]

    ----------

    Voir

    Arbres

    Kuṇḍalinī

     

    Énergies, chakras, corps subtils...

    « Ces chakras, ces corps subtils, d'où ça sort ? N'est-ce pas pure invention de l'esprit ? Est-ce scientifique ? Si ça existe, pourquoi ne m'en a-t-on jamais parlé auparavant ? »

    Deux démarches sont possibles pour tenter de répondre à ces questions.

    1. La première est de découvrir soi-même par l'expérience. C'est la seule démarche fructueuse et solide, au sens où elle nous permet d'intégrer cette connaissance et de modifier notre attitude dans la vie pour en tenir compte. Vous trouverez de nombreuses méditations guidées ou auto-hypnose pour ressentir et travailler l’harmonisation des chakras sur Internet, ou vous pouvez vous tournez vers un professionnel de ce domaine.

    2. La deuxième est d’étudier ce qui a été rapporté dans la littérature dans le passé, dans d'autres civilisations, ce que nous voir ci-après...

    Égypte, chakra, nadî, ida, pingala

    Les Occidentaux ont redécouvert le concept de corps subtils et de chakras relativement récemment à partir de la fin du XIXe siècle, par l'intermédiaire de chercheurs qui sont allés fouiller les enseignements traditionnels en Inde en étudiant auprès de maîtres qui ont conservé cet enseignement, ou encore dans des livres anciens. C'est de cette quête que nous vient le terme de chakra.

    Notons toutefois que la notion de chakra n'était pas réservée à l'Inde ou à l'Asie. Elle était connue depuis bien longtemps dans toutes les civilisations avancées. Les sociétés initiatiques antiques l'enseignaient de façon secrète à leurs adeptes, sous le nom de roues d'énergie.
    Les pythagoriciens étudiaient l'anatomie subtile de façon pratique et théorique, ainsi que les Mayas, les Égyptiens et les Celtes.

    L'existence des roues d'énergie et des corps énergétiques est également représentée dans des peintures ou gravures de civilisations anciennes ou dites "primitives". Par exemple sous la forme de tourbillons en spirales, d'êtres dédoublés, etc. Il n'est pas rare de voir de telles représentations au cours de superbes reportages télévisés ou dans des articles d'anthropologie fort intéressants. Toutefois jamais leur interprétation comme corps énergétique n'y est évoquée, ni celle des chakras, bien que leur connaissance était largement répandue dans ces civilisations.

    Même le monde occidental chrétien divulguait cette connaissance, puisque Thérèse d'Avila au XVIe siècle parle clairement des chakras sous le terme des demeures du corps. Cet enseignement a été négligé, abandonné, puis ignoré et perdu, volontairement ou non, parallèlement au développement des sciences de la matière. À notre époque, il a donc fallu les écrits de certains érudits et visionnaires pour renouveler cet enseignement en Occident.

    Il n'est pas de théorie ni de pratique qui soient à moquer dans le domaine subtil. Elles sont nées des interrogations et des recherches de ceux qui veulent comprendre la nature secrète et déroutante du genre humain.

    Vu dans Chakra de la tête

    ----------

    Source : http://www.spirit-science.fr/doc_humain/chakras.html

    Source : Énergies, chakras, corps subtils, d'où ça sort ? Existe-t-il des preuves ?

    [https://www.plenitude-hypnotherapie.com/single-post/2017/02/01/Energies-chakras-corps-subtils-do%C3%B9-%C3%A7a-sort-Existe-t-il-des-preuves-] [archive]

     

    Je savais qu’il manquait une pièce au puzzle

    ... par rapport à mon travail énergétique sur les chakras...

    « Depuis 15 ans, je suis obsédé par les chakras. J’ai lu tous les livres sur les chakras et suivi toutes les formations (en anglais) que je pouvais trouver.

    Et c’était toujours le même problème, on me submergeait d’informations. Par exemple, le nom de chaque chakra en sanskrit, leur symbole, leur correspondance en numérologie, leur correspondance avec l’astrologie védique - "Les chakras sont des centres d'énergie correspondant aux 7 notes de musiques et 7 couleurs de l'arc-en-ciel"... - etc. pendant 450 pages...

    Indianités Les Celtes...

    C’est trop d’informations, très peu d’applications concrètes et 99 % des livres et des cours sur les chakras enseignent leur approche indienne.

    [et puis…]

    J’ai découvert une deuxième philosophie, complètement différente : l'approche celtique.

    Je vous résume brièvement la différence entre les deux.

    Lapproche indienne, axée sur le passé, traite chaque chakra séparément. L’idée consiste à nettoyer des traumatismes du passé. Nous permettons à des énergies toxiques et douloureuses de refaire surface et de les enlever. Nous travaillons sur chaque chakra individuellement.

    À l’opposé, dans l’approche celtique, nous ne sommes pas orientés vers le passé, mais vers les possibilités du futur. Cette philosophie est holistique : plutôt qu'un seul chakra à la fois, isolé des autres, nous faisons travailler et harmonisons l'ensemble des chakras.

    Nous avons tous des chakras qui sont sur-utilisés et d’autres chakras qui sont plus dormants.

    Avec l’approche celtique, nous permettons à tous les chakras de communiquer entre eux, ce qui fait que nos chakras dormants profitent de la sagesse des autres chakras.

    Les deux approches sont intéressantes et se complètent, même si la plupart des livres ne mentionnent pas l’approche celtique et que c'est l’approche indienne qui est enseignée. »

    ----------

    Source Olivier Magnan Lettre du 02/03/2020
    d'après un extrait de [https://www.energiesante.com/chakras-.htm] [archive] 

     

    [https://www.youtube.com/watch?v=SZICLoCI4gU] 04 mars 2019

     

    Les chakras

    Langue des Oisons

    La langue des oiseaux est un langage codé qui remonte aux bâtisseurs de cathédrale. Elle s’appelle en vrai la langue des oisons, qui sont les petits de l’oie. Car la langue des oisons est le langage secret des enfants de la Mère l’Oie. En bon fils, "Les Celtes..." ne veulent pas manquer l’occasion belle d’illustrer la langue des Oisons.

    Le nom sanskrit du chakra sexuel est Swadhistana.

    Le chakra du ventre

    L’énergie sexuelle gagne le niveau supérieur, le chakra du ventre, un peu au-dessus du nombril, où elle est convertie en confiance en soi, autorité naturelle, respect d’autrui et de soi. Ouvert, ce chakra permet l’empathie et attire la sympathie. La personne se met à rayonner, celui qui était timide peut devenir un meneur, quelqu’un qui galvanise et entraîne autrui dans son sillage. On dit qu’il a "de l’aura", ce qui est impropre, puisque même les êtres falots ont une aura. Disons que chez eux, elle est enténébrée.

    Pour qu’un chakra donne ses qualités, il doit être grand ouvert, ce qui implique que tous les chakras en-dessous de lui sont aussi ouverts. Avec une exception cependant : la dérivation par un canal latéral, ida ou pingala, permet à l’énergie de contourner un chakra bloqué. Ce genre de contournement par rocade est assez fréquent. C’est une anomalie qu’un magnétiseur peut corriger, ce qui génère un mieux-être immédiat.

    Nous venons de voir comme l’énergie, pompée par le chakra de base, passe ensuite à travers les chakras inférieurs, sexe et ventre, où elle reçoit un taux vibratoire de plus en plus élevé.

    Lénergie solaire moulinée par le ventre gagne le chakra supérieur, celui du cœur.

    Le chakra du cœur ne s’ouvre que lors d’un premier amour, ou plus précisément lors d’un premier chagrin d’amour. Cela peut se produire dans la petite enfance ou plus tard dans l’existence, l’essentiel est la sensation d’avoir le cœur brisé. C’est ainsi, et seulement ainsi, que s’ouvre le cœur : celle ou celui qui n’a jamais souffert n’a jamais aimé.

    [https://www.youtube.com/watch?v=DQfSL2BRLGQ] 16 février 2018 Maryse Lehoux

    Et celui qui n’a jamais aimé n’a pas le cœur ouvert. Nous connaissons tous des êtres qui n’ont jamais vécu cette ouverture du cœur. Ils n’éprouvent ni compassion, ni émotion, ni tendresse. Ils traversent la vie comme des robots glacés, cultivant l’avarice et le repli sur soi. La peur tient lieu d’amour. Plaignons-les, ils passent à côté du meilleur.

    L’énergie du cœur monte au degré suivant, le chakra de la gorge. Son ouverture permet la communication, donne la puissance et la chaleur de la voix, augmente la séduction et l’attractivité, et entraîne un recalage des plans énergétiques qui permet un comportement juste.

    [...] 

    Puis s’ouvre le troisième œil, qui permet la clairvoyance, la conscience sans pensée, la vision juste. Quand il est grand ouvert, le troisième œil nous fait vivre dans l’instant et multiplie les synchronicités. En binôme avec le chakra du ventre, il est la clé de la voyance, mais aussi celle de la magie ordinaire. De nombreux pouvoirs sont attachés à l’ouverture complète du troisième œil. Mais comme la clarté, les pouvoirs doivent rester sans attraits pour le chercheur de lumière. Ils s’en vont comme ils sont venus.

    Mandala... Yantra Les Celtes...

    Les bouddhistes lamaïstes disent que l’on ne doit pas plus se réjouir de leur venue que s’attrister de leur perte. Une des façons de perdre ses pouvoirs est de les monnayer. Un don ne se vend pas. Les guérisseurs et les chamanes ne font pas payer leurs services pour cette raison-là. Les passeurs du Clan du Loup savent que les pouvoirs évanouis ne sont jamais perdus.

    Clan du Loup Les Celtes...

    Des années plus tard, si le besoin s’en fait sentir, un pouvoir oublié peut resurgir intact.

    Enfin s’ouvre la fontanelle : la couronne de l’ego tombe à terre, le petit roi est mort, l’être est relié au cosmos et au Vivant. L’ouverture de ce chakra est la dernière étape avant l’éveil. Si de plus en plus nombreux sont ceux qui y parviennent, beware of Maya, chantait George Harrison. Attention, mirages dangereux ! Plus on grimpe sur l’échelle de l’ouverture, plus l’énergie du Moi dominant se renforce, piégeant l’être dans la fatuité, l’orgueil, la vanité, la suffisance, l’illusion de la séparation.

    L’ego est indécrottable, capable même de s’attribuer le mérite de la progression divine. Voilà pourquoi il est si difficile d’atteindre le stade de l’ouverture de la fontanelle et de s’y maintenir.

    Dans le tarot initiatique, c’est l’arcane XVI Maison-Dieu, quand le corps glorieux devient canal du Vivant. La Maison-Dieu est la première étape où disparaît la couronne d’ego qui a coiffé l’être depuis sa naissance - arcane I Le Bateleur. Dans les arcanes qui suivent la Maison-Dieu, la tête n’est plus couronnée.

    Source [https://www.facebook.com/LesCeltesnontpasditleurderniermot/posts/387055631667044/]

    [archive] - Les Celtes n'ont pas dit leur dernier mot

    ----------

    Voir

    Chakra

    Respirations "dans le Cœur"

     

    ----------

    Documentation

     

     

     

    haut de page