• 3-Gymnastique Des Organes

    Page créée en juillet 2019

    Gymnastique Des Organes

    « La Gymnastique Des Organes, véritable toilette des organes, ne cherche pas à exagérer les qualités d’un sujet pour en faire un champion spécialiste, elle ne vise qu’à le corriger de ses défauts physiques pour en faire un homme complet. »

    La Gymnastique Des Organes (GDO), créée par Edmond Desbonnet 1 en 1885, développe santé, longévité, intellectualité et spiritualité.

    3-Gymnastique Des Organes Gym Des Organes intro

     

    Elle stimule les grandes fonctions physiologiques en sollicitant la musculature locale ou générale : elle agit sur tous les organes pour les fortifier. Obtenir la beauté plastique et en même temps la santé, la force vitale par la force physique...

    Cependant, la sédentarité et notre rythme de vie a considérablement affaibli nos corps et ces exercices ont été adaptés à notre époque...

    -----

    1 Voir aussi

    Edmond Desbonnet, croisé du sport pour tous... (Libération) 

    Gymnastique militaire française

     

    Les principes le la Gymnastique Des Organes

    La GDO s’adapte à tous et nécessite juste 3 m2, un tapis, des résistances (élastiques 2a, flexiball - ballon mou 2b - TRX 2c, swissball)

    -----

    2a La bande élastique de musculation, avec ou sans poignées, offre un grand choix d'exercices de fitness, en particulier pour les biceps, les épaules, les fessiers et le dos. Elle est aussi utilisée pour faciliter certains exercices dans lesquels la masse corporelle se déplace (traction à la barre, par exemple). L'avantage des exercices avec bande élastique, par rapport à la musculation avec charges, est une tension permanente avec une résistance qui augmente avec l'étirement de la bande. De plus, la bande élastique, non dépendante de la gravité comme le sont les poids dans la musculation avec charges, peut opposer une résistance dans n'importe quelle position. (Voir Ooreka)

    3-Gymnastique Des Organes Bande élastique

    2b Le "flexiball" est utilisé pour renforcer les pieds, les jambes, le cœur, la posture, l'équilibre, l'ensemble du corps... Pour aider à renforcer votre corps de danseur, et transformer vos faiblesses en forces : tous les danseurs devraient avoir ce solide outil d’entraînement ! (Voir Dancing Through Strength [en])

    3-Gymnastique Des Organes

    2c Le terme "système TRX" ("Total Resistance exercises" ou "Suspension training") désigne un équipement de musculation développé par Randy Hetrick, ancien militaire de la US Navy Seal, constitué d'un système de cordes et de sangles pour permettre aux usagers de travailler en utilisant leur propre poids. (Voir Wikipédia)
    Le site : Site officiel TRX
    Une vidéo : La rencontre du TRX Suspension Trainer et d’une pratique ancestrale (YouTube)

    3-Gymnastique Des Organes 'Système TRX' entraînement plein-air

    L’enseignant fait un état des lieux organique pour évaluer vos besoins. Il observe vos prédispositions naturelles pour déterminer votre pratique, corriger les défauts et non les accentuer, sinon les déficiences seront augmentées au détriment de la santé.

    Il identifie les points suivants :

    Quelle fonction (respiratoire, circulatoire..) est-ce que je veux améliorer ?
    Quels muscles sont en correspondance avec cette fonction ?
    Comment exercer ces muscles efficacement ?
    Cette fonction s’est-elle améliorée après un cycle d’entraînement ?

    Il est important de respecter des notions de progression. Une accommodation progressive de l’organisme aux résistances par un calcul du dosage initial en intensité (résistance), en quantité (nombre de répétitions et de séries), en récupération (cardiaque et musculaire).

    Les résistances sont fonction la capacité musculaire de chacun : il sera  bénéfique pour certaines personnes de commencer sans charges pour maîtriser le placement corporel. L’utilisation d’élastiques et de flexiball est recommandée dans la progression, jusqu’au poids de corps avec swissball, TRX.

    Service minimum : toilette des organes, puis vers des séries avec répétitions et 2 ou 3 séances par semaine + repos et activités complémentaires (cardio, pleine nature, énergétique, etc.).

    Le geste technique : rythme d’exécution et amplitude du mouvement.

     

    Contenu de séance

    1. Visualisation par des croquis anatomiques et explication physiologique basique.
    2. Respirations et auto-massage.
    3. Échauffement/toilette des organes.
    4. Renforcement musculaire et étirements spécifiques.
    5. Mouvements spontanés de régénération.
    6. Relaxation.

    -----

    Voir Séance de yoga : mode d'emploi

    -----

    1. Visualisation par des croquis anatomiques et explication physiologique basique

    Afin d’abonder dans le sens de la naturopathieCéline * propose également une pratique ciblée sur :

    L’anatomie et la physiologie : grâce à des croquis, afin de mieux comprendre et intégrer notre fonctionnement organique.

    Ainsi les mouvements sont plus conscients et mieux ressentis.

    Les viscères : l’attention et l’intention seront tournées vers les organes internes, grâce à la respiration (voir ci-dessous 2.) couplée au placement corporel (voir plus bas 3.)

     

    2. Respiration et auto-massage

    Le mouvement diaphragmatique procure un massage 3a organique intense s’il est fait avec conscience.

    Le yoga nous l’enseigne : respiration sur les 3 étages, fausse inspiration thoracique, postures inversées, torsions 3b, complètent le renforcement de la zone abdominale pour une meilleure circulation organique.

    Le Pilates nous fait prendre conscience de notre corps, ressentir les muscles se contracter, avec une respiration adaptée. Il vise à renforcer les muscles posturaux.

    3-Gymnastique Des Organes Pilates

    -----

    3a Auto-massage, voir aussi Do-in et Jin Shin Jitsu

    3b Torsions, voir

    La demi-Torsion Ardha-matsyendrâsana

    Torsions au sol

     

    3. Échauffement/toilette des organes

    Échauffement articulaire

    Toilette des organes ou musculaire

    C’est une suite d’exercices réalisés en une seule série (3 à 10 répétitions), concernant toutes les parties du corps 4. Construite par Desbonnet comme un échauffement et une mise en condition préliminaire à toute séance, elle est maintenant proposée, ajustée à notre époque,  comme un échauffement spécifique, après l’échauffement articulaire, ou comme une première étape dans le programme de musculation pour acquérir les placements justes avant d’ajouter des charges.

    -----

    4 Voir

    Nettoyage de l'intestin

    Pawan-mukta

    Shakti-bandha

    Une connaissance des règles d’exercices et de placement postural : de la colonne vertébrale (recherche de la neutralité vertébrale et de son étirement), des appuis (des pieds, ischiatiques…), du gainage.

     

    4. Renforcement musculaire et étirements spécifiques

    • La souplesse : cultivez les étirements 5 afin d’équilibrer harmonieusement les chaînes antérieures et postérieures, entretenir un muscle sain. 

    -----

    5 Voir aussi

    Étirements « Arts Martiaux »

    Étirements et récupération

    Une musculation généralisée et harmonisée : équilibrer le renforcement musculaire et la souplesse entre :

    -----

    6 À noter

    En anatomie, "scapulaire" est un adjectif qui souligne la relation avec les épaules. La "ceinture scapulaire" (ou ceinture pectorale) désigne les os du corps des vertébrés (dont l'être humain) au niveau de la connexion des membres avant. Ce terme qualifie également un bon nombre d'organes de la zone. Sauf exception et contrairement à la ceinture pelvienne, la ceinture scapulaire est libre, c'est-à-dire qu'elle n'est reliée au squelette axial que par l'intermédiaire des muscles. Elle est typiquement constituée de la clavicule et de la scapula. Anciennement nommée omoplate, cette dernière est un os long et aplati, en forme de sabre ; une des extrémités de la scapula se situe au niveau de la dernière vertèbre cervicale et l'os se prolonge, contre la paroi thoracique, parallèlement à la colonne vertébrale. (Voir Wikipédia)

    • Commencez par le tronc : priorité sur les abdominaux et le gainage profond, puis les membres en intensité par rapport à notre individualité, en y intégrant des mouvements respiratoires pour augmenter la capacité thoracique et le brassage des viscères.
    • Équilibrez les muscles agonistes / antagonistes, chaîne antérieure / chaîne postérieure.
      Passez de l’exercice musculaire analytique pour favoriser la conscience du corps et le placement juste, au mouvement global pour harmoniser et renforcer le corps (ex : pompes, TRX).

     

    5. Mouvements spontanés de régénération

    Comme le font tous les animaux et les petits enfants, retrouvez votre capacité instinctive de mouvements régénérants.

    • La souplesse : cultivez la pratique du mouvement spontané pour réajuster le corps selon vos besoins.

    -----

    Voir aussi Postures d'animaux

     

    6. Relaxation

    Récupération active avec étirements systématiques (voir plus haut 4.).
    Respect des temps de repos pendant et après la séance.

    -----

    Relaxation, voir aussi

    Faire l'Enfant (relaxations)

    Relaxations Jacobson

    Relaxations Schultz

     

     __________

    Source

    * D'après Céline Deflers

    Voir aussi

     

     

     

    haut de page